Publications

Enquête auprès des peuples autochtones de 2012

Expériences au chapitre de l’éducation et de l’emploi des Premières Nations vivant hors réserve, des Inuit et des Métis : certains résultats de l’Enquête auprès des peuples autochtones de 2012

Concepts et définitions

Cette étude s’intéresse aux finissants et aux décrocheurs du secondaire. Ces groupes sont définis comme suit :

Finissants : personnes qui avaient répondu aux exigences minimales pour obtenir un diplôme d’études secondaires ou l’équivalent au moment de l’EAPA.

Décrocheurs : personnes qui ne fréquentaient pas une école secondaire et qui n’avaient pas répondu aux exigences minimales pour obtenir un diplôme d’études secondaires ou l’équivalent au moment de l’EAPA, ou celles qui étaient inscrites à un programme d’équivalence des études secondaires mais qui ne l’avaient pas terminé.

Ces concepts sont différents de celui du plus haut niveau de scolarité atteint, puisque certains finissants du secondaire peuvent avoir poursuivi leurs études à une école de métiers, un collège ou une université et donc, détenir un titre d’études postsecondaires. De même, certains décrocheurs peuvent avoir obtenu un titre d’études postsecondaires même s’ils n’ont pas répondu aux exigences pour obtenir un diplôme d’études secondaires.

Les données de l’EAPA sur les finissants et les décrocheurs du secondaire n’ont pas pour objet de produire un « taux d’obtention d’un diplôme ». Pour des exemples de calcul d’un « taux d’obtention d’un diplôme », voir OCDE (2013).

Dans certains cas, ce rapport parle de « plus haut niveau de scolarité atteint » - le plus haut certificat, diplôme ou grade atteint par une personne. Pour faciliter l’utilisation, certains noms de catégories sont raccourcis :  

Certificat d’une école de métiers : certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école de métiers, y compris les « certificats d'apprentis inscrits » et les « certificats d'une école de métiers autre que les certificats d'apprenti inscrit ».

Diplôme d’études collégiales : certificat ou diplôme d’études collégiales, d’un cégep ou d’un autre établissement non universitaire.

Certificat ou diplôme universitaire inférieur au niveau du baccalauréat : certificats ou diplômes décernés par une université dans le cadre de programmes ne menant pas à un grade. Ces titres sont souvent associés à des associations professionnelles dans des domaines comme la comptabilité, les services bancaires ou l’administration publique. Si le programme menant à un certificat ou un diplôme n’exige pas un baccalauréat à l’admission, il est considéré comme inférieur au niveau du baccalauréat.

Grade universitaire : baccalauréat; certificat ou diplôme universitaire supérieur au niveau du baccalauréat; grade en médecine, en dentisterie, en médecine vétérinaire ou en optométrie; maîtrise; et doctorat acquis.

Bon nombre des questions sur la population active de l’EAPA proviennent de l’Enquête sur la population active (EPA); par conséquent, les concepts sont généralement définis de la même façon. La date de référence pour l’EAPA dépend du sujet de la question. Par exemple, les questions sur l’activité sur le marché du travail portent sur la semaine précédente; les questions sur le revenu se rapportent à l’année se terminant le 31 décembre 2011.

La situation d’activité sur le marché du travail répartit la population en trois catégories mutuellement exclusives :

Personnes ayant un emploi : personnes qui, pendant la période de référence, ont travaillé contre rémunération ou en vue d’un bénéfice. Sont comprises les personnes qui avaient un emploi mais qui étaient absentes du travail pour des motifs comme une maladie ou une incapacité, des responsabilités personnelles ou familiales, des vacances ou un conflit de travail. Est également compris le travail familial non rémunéré, qui est défini comme un travail non rémunéré qui contribue à l’exploitation d’une entreprise ou d’une ferme familiale.

Chômeurs : personnes qui étaient disponibles pour travailler pendant la semaine de référence et qui ont cherché du travail au cours des quatre semaines précédentes; qui avaient été mises à pied temporairement pendant la période de référence; ou qui allaient commencer un nouvel emploi dans les quatre semaines suivant la semaine de référence.

Inactifs : personnes qui ne veulent pas ou qui ne peuvent pas travailler; autrement dit, il s’agit des personnes qui n’avaient pas d’emploi et qui n’étaient pas en chômage.

Ce rapport utilise les concepts de pourcentages de personnes ayant un emploi, de chômeurs et d’inactifs dans la population de 18 à 44 ans :

Pourcentage des personnes ayant un emploi (taux d’emploi) : nombre de personnes ayant un emploi comme pourcentage de la population. Le taux pour un groupe particulier (par exemple, de 18 à 24 ans) est le nombre de personnes ayant un emploi dans ce groupe comme pourcentage de la population de ce groupe.

Pourcentage de chômeurs : nombre de personnes sans emploi comme pourcentage de la population de ce groupe. Il ne faut pas confondre le taux de chômage calculé à partir des données de l’EPA (chômeurs divisés par la population active) avec le pourcentage de chômeurs dans ce rapport.

Pourcentage d’inactifs : nombre de personnes qui n’avaient pas d’emploi et qui n’étaient pas des chômeurs comme pourcentage de la population.

La section sur l’emploi porte sur le plus haut niveau de scolarité atteint. La catégorie « études postsecondaires partielles » se rapporte aux personnes qui ont commencé un programme menant à un diplôme, un certificat ou un grade au-delà du secondaire mais qui ne l’ont pas terminé.

Fourchette de revenu médian : Étant donné que le revenu d’emploi personnel était déclaré en fourchettes, une fourchette de revenu médian est calculée. La « fourchette médiane » est la catégorie pour laquelle le pourcentage cumulatif de répondants déclarants se rapprochait le plus de 50 %.

Date de modification :