Notes d'ordre général

Facteurs de conversion

Les facteurs de conversion suivants sont utilisés pour convertir différentes unités de mesure :

Arrondissement

En raison de l'utilisation de facteurs de conversion ou de l'arrondissement des fractions en nombres entiers, il se peut que les totaux ne correspondent pas à la somme de leurs éléments.

Procédures de confidentialité

Toutes les données totalisées ont été soumises à l'une ou l'autre de deux procédures de confidentialité, appelées « suppression des données » et « arrondissement aléatoire », dont l'objet est d'empêcher la possibilité d'associer des données statistiques à une exploitation agricole ou un particulier pouvant être identifiés.

La procédure de « suppression des données » a permis de déterminer et de supprimer toutes les valeurs contenues dans les cases des tableaux sur les exploitations agricoles qui auraient pu entraîner la divulgation de renseignements concernant une exploitation agricole particulière. Cependant, dans tous les cas, les données supprimées sont incluses dans les sous-totaux et les totaux généraux de chacun de ces tableaux.

Dans les tableaux sur les exploitants agricoles, l'« arrondissement aléatoire » a été effectué pour toutes les données. En utilisant cette technique, tous les chiffres de ces tableaux, y compris les totaux, ont été arrondis de façon aléatoire, soit vers le haut, soit vers le bas, à un multiple de 5. Bien qu'elle prévienne la divulgation des données, cette procédure n'ajoute pas d'erreur significative aux données. Cependant, elle a donné lieu aux manques de cohérence de certaines données. On trouve des détails à ce sujet dans les paragraphes ci-après sur les manques de cohérence des données.

Enfin, les données des régions géographiques comptant très peu d'exploitations agricoles ne sont pas diffusées séparément, mais elles sont plutôt combinées avec celles d'une ou de plusieurs régions géographiques.

Manques de cohérence des données

Pour les données des tableaux sur les exploitants agricoles, l'application de la procédure de confidentialité, appelée « arrondissement aléatoire », a donné lieu aux manques de cohérence des données qui sont expliqués ci-après :

Règle de l'emplacement principal

Bon nombre d'exploitations agricoles au Canada sont composées de nombreuses parcelles de terre situées en plusieurs endroits. Ces diverses parcelles sont souvent situées dans des régions géographiques distinctes (comme des cantons ou des comtés). En pareil cas, selon la « règle de l'emplacement principal », toutes les données recueillies au sujet de l'exploitation agricole sont imputées à la région géographique où se trouve l'emplacement principal de l'exploitation agricole.

Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés

Lors du Recensement de 2016, le dénombrement n'a pas été permis ou a été interrompu avant d'être mené à terme dans un certain nombre de réserves indiennes et d'établissements indiens. Par conséquent, pour quelques réserves indiennes et établissements indiens, la qualité du dénombrement a été jugée inadéquate. Ces régions géographiques (14 au total) sont des réserves indiennes et des établissements indiens partiellement dénombrés.

Les données des fermes de recensement situées sur ces réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés sont, par conséquent, non disponibles. L'impact de ces données manquantes est très faible sur les régions géographiques de niveau plus élevé (Canada, provinces et régions agricoles de recensement). Cependant, l'impact est davantage significatif pour les régions plus petites (divisions de recensement et subdivisions de recensement unifiées) où ces réserves et établissements sont situés.

Pour une liste des noms et des emplacements de ces 14 réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés, consultez Annexe 1.2 ‒ Réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.

Date de modification :