Une fonction publique qui incarne la définition même d’un milieu de travail sain

Depuis longtemps déjà, Statistique Canada reconnaît qu’un milieu de travail sain est essentiel à la santé physique et psychologique de ses employés, car un tel milieu leur permet d’utiliser au mieux leur énergie et de mettre à profit leurs divers talents et compétences dans le cadre de la prestation de services aux Canadiens. L’organisme a donc pris les devants en adoptant diverses méthodes nouvelles et novatrices pour favoriser le bien-être physique et mental de son personnel, y compris un programme, mis en place au sein de la Division des opérations et de l’intégration (DOI), qui a littéralement redéfini l’environnement d’apprentissage en classe.

Sortant des sentiers battus, la DOI a récemment lancé un nouveau programme de formation en gestion qui s’éloigne des méthodes strictement théoriques de la « vieille école », en combinant activité physique (un élément fondamental de la santé physique et mentale) et apprentissage. Dans le cadre d’un centre de formation spécialisée, les employés ont pu participer à un programme personnalisé de renforcement de l’esprit d’équipe comprenant une course à obstacles qui tient compte des besoins physiques de tous les participants, indépendamment de leur niveau de forme physique.

La séance de formation et d’activité physique d’un jour comprenait un module théorique en groupe axé sur les relations de travail, les conversations difficiles et le harcèlement en milieu de travail, qui a été suivi par une course à obstacles fondée sur des questions visant à évaluer la connaissance que chaque participant avait de ces sujets. Les participants ont également échangé sur leurs expériences antérieures en matière de résolution de conflits et ont fait équipe pour concevoir des solutions susceptibles d’être mises en application à l’avenir.

De l’avis des participants, les défis et les réalisations liés à cet exercice ont permis de renforcer les liens entre les membres de l’équipe, d’évaluer les connaissances existantes et de déterminer les besoins futurs en matière de formation. Mais, par-dessus tout, cette approche novatrice a contribué au bien-être des employés de la DOI, un élément indispensable à la réussite globale de l’organisme.

Date de modification :