Marathon de programmation virtuel : Les employés de Statistique Canada relèvent le défi

(Photo : Les participants du Marathon de programmation qui ont présenté leurs projets à la réunion du Conseil exécutif de gestion.)

Dans le monde d’aujourd’hui dicté par les données, la prise de risques, la collaboration et l’exploration constituent des approches essentielles pour aborder l’innovation. Statistique Canada le reconnaît et a pris des mesures pour les mettre en pratique dans le cadre de concours amicaux, quoique sans merci, avec ses homologues de partout dans le monde. Alors, lorsqu’est arrivée l’invitation à se joindre à d’autres équipes internationales pour participer au premier Marathon de programmation virtuel international, l’équipe de l’innovation de l’organisme était trop heureuse d’accepter. L’événement, organisé par la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-ONU), s’est déroulé du 5 au 7 septembre 2017.

Le thème du marathon de programmation virtuel visait à raconter des histoires au sujet des jeunes en utilisant les données liées aux Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies (ONU). « Les jeunes d’aujourd’hui veulent faire une différence; c’était donc une initiative intéressante pour trouver une manière de mobiliser les jeunes et harmoniser leurs projets aux objectifs de développement durable de l’ONU », a déclaré Sylvie Michaud, statisticienne en chef adjointe des Études analytiques, de la Méthodologie et de l’Infrastructure statistique et championne de l’Innovation.

Afin de favoriser une véritable collaboration, les organisateurs de la CEE-ONU ont encouragé les participants à former des équipes multidisciplinaires composées d’experts du milieu universitaire, du secteur privé et d’autres bureaux nationaux de statistiques.

Chacune des trois équipes de Statistique Canada a dû faire face à divers problèmes dans leurs projets, contribuant ainsi à la nature exigeante et exhaustive des événements de marathons de programmation virtuels. Tous les participants ont été impressionnés de tout ce qu’ils avaient pu accomplir en seulement trois jours.

La haute direction n’a que d’éloges à l’égard du travail acharné de ses équipes, qui ont créé des outils et des applications d’importance pour mobiliser les utilisateurs. Les équipes ont déjà des idées sur la façon d’appliquer ces outils à leur propre travail et de s’en servir pour favoriser la participation des Canadiens.

À la fin de la compétition, un jury formé de statisticiens en chef adjoints de divers pays a accordé une note à chacune des équipes en fonction des critères établis. Le grand public a ensuite été invité à se rendre en ligne et à voter pour leur produit préféré. L’évaluation finale tenait compte de la note du jury et du vote populaire.

Le groupe de travail sur l’innovation a été ravi de voir les trois groupes participer à ce défi unique et a depuis fait connaître les projets du marathon de programmation aux autres employés de Statistique Canada, y compris lors de la première Foire de l’innovation annuelle de l’organisme en novembre 2017.

Marathon de programmation affiche

Date de modification :