Résultats prévus : ce que nous voulons accomplir cette année et par la suite

Responsabilité essentielle

Renseignements statistiques

Description

Statistique Canada produit des renseignements statistiques objectifs de grande qualité pour l'ensemble du Canada. Les renseignements statistiques produits portent sur les activités commerciales, industrielles, financières, sociales, économiques, environnementales et générales de la population canadienne et sur l'état de celle-ci.

Faits saillants de la planification

L'organisme continuera de publier et de diffuser son ensemble de base de statistiques, et s'efforcera de soutenir les priorités du gouvernement. Il s'agit notamment des priorités suivantes : renforcer la classe moyenne; s'adapter aux répercussions des changements climatiques; assurer la croissance économique axée sur l'innovation; augmenter et diversifier le commerce et les investissements étrangers; assurer une meilleure sécurité sociale et économique pour les Canadiens; fournir une infrastructure moderne, durable et résiliente.

En 2018-2019, Statistique Canada mettra en œuvre la Loi sur la statistique modifiée, qui renforce l'indépendance de l'organisme. Au cours des prochaines années, nous prévoyons maintenir notre capacité à exécuter le programme permanent d'indicateurs économiques et sociaux. Ces données aident les Canadiens à mieux comprendre notre pays — sa population, ses ressources, son économie, sa société et sa culture et, de ce fait, à prendre des décisions éclairées. Nous répondrons aux besoins d'information des gouvernements, des entreprises et des particuliers, qui requièrent des données fiables afin d'éclairer et d'élaborer des politiques et programmes qui contribueront à améliorer le bien-être des Canadiens. De même, nous intégrerons nos leçons retenues dans toutes nos activités de planification.

Priorités du gouvernement : soutenir le Plan pour l'innovation et les compétences

Nous soutenons l'élaboration de politiques pangouvernementales en fournissant des renseignements statistiques qui permettent le suivi et la mesure des résultats des programmes. Statistique Canada continuera de collaborer avec les ministères et organismes fédéraux, les gouvernements provinciaux et territoriaux et d'autres organisations pour adapter ses programmes en fonction de l'évolution des besoins d'information et pour demeurer pertinent. Par exemple, nous soutenons le Plan pour l'innovation et les compétences du Canada. Ce plan constitue un effort ambitieux en vue de faire du Canada un centre international de l'innovation; de contribuer à la création de bons emplois bien rémunérés; de renforcer et de faire grandir la classe moyenne.

Nous élaborons actuellement de nouvelles sources de données afin de mesurer l'incidence socioéconomique des nouvelles technologies sur les entreprises et le marché du travail. Nous collaborons aussi avec des ministères et organismes fédéraux et des intervenants clés afin d'évaluer l'incidence de l'innovation sur la croissance inclusive, et travaillerons ensemble à l'élaboration d'une stratégie plus vaste en matière de données. Ces efforts nous permettront de déterminer les renseignements dont nous disposons actuellement à l'appui de cette question ainsi que les lacunes sur ce plan, et la meilleure façon de les combler.

Nous avons aussi commencé à jeter les bases d'une initiative de modernisation en vue de répondre aux besoins changeants en matière d'information de l'économie et de la société numériques grandissantes du pays. Nous modernisons toutes les étapes du processus statistique, depuis la collecte initiale des données jusqu'à leur utilisation finale, tout en améliorant la qualité et la rigueur statistique.

Tout d'abord, nous adoptons une approche de prestation de services qui est davantage axée sur l'utilisateur. Autrement dit, il faut effectuer de vastes consultations auprès des utilisateurs de données pour en apprendre plus sur leurs besoins exacts. Ainsi, nous pourrons concentrer nos ressources sur la production des données que les utilisateurs veulent et dont ils ont besoin aujourd'hui. Nous améliorerons l'accessibilité et la convivialité des renseignements statistiques au moyen de portails Web et de centres statistiques dotés d'outils de visualisation des données interactifs portant sur des thèmes tels que l'économie, l'environnement et l'emploi.

Deuxièmement, nous renforcerons la capacité statistique des Canadiens. Nous élargissons notre rôle à titre d'organisme statistique national du Canada afin d'aider les Canadiens à comprendre les statistiques et à les interpréter. En cette ère numérique, les sources d'information prolifèrent. En transmettant nos connaissances et notre expertise aux Canadiens, nous pouvons les habiliter à repérer les données de grande qualité et à les utiliser plus efficacement.

Troisièmement, nous pouvons collaborer et partager davantage avec les clients, les intervenants et les partenaires. La libre circulation de l'information entre les partenaires peut contribuer à diffuser des pratiques exemplaires, à transmettre de l'expertise et à partager du matériel de formation, ainsi qu'à générer des idées novatrices. Nous pouvons trouver de nouvelles sources de données, recueillir des données auprès d'elles et élaborer des méthodes de production de statistiques plus efficaces. Nous pouvons également tirer parti des canaux de communication des partenaires afin de joindre le plus grand nombre de Canadiens possible.

Quatrièmement, nous établissons et utilisons des méthodes de pointe. Au fur et à mesure que nous expérimentons de nouvelles méthodes, nous continuerons d'assurer la protection des renseignements personnels des répondants et la confidentialité des données, un domaine dans lequel nous avons acquis une reconnaissance internationale.

Enfin, notre main-d'œuvre deviendra moderne et flexible. Cette année, nous avons lancé l'initiative pour un Milieu de travail moderne et flexible. Grâce à cette initiative, les employés ont accès aux outils novateurs requis pour tirer parti des nombreuses possibilités qu'offre notre environnement numérique. Nous prendrons appui sur cette initiative en 2018-2019.

Dans l'ensemble, nos efforts de transformation actuels nous permettent d'adopter de nouvelles méthodes et d'élaborer de nouveaux types de données afin d'offrir aux Canadiens un accès aux renseignements dont ils ont besoin à leur sujet et au sujet de leur société.

Notre initiative de modernisation aura des retombées positives pour l'ensemble des particuliers, des entreprises et des organisations du pays en leur offrant un accès en temps opportun à des statistiques détaillées qu'ils pourront utiliser pour prendre des décisions éclairées. Les chercheurs et les universitaires pourront avoir accès à une plus grande quantité de microdonnées et d'enregistrements couplés afin de mener des recherches significatives portant sur l'évolution de la société et de l'économie du Canada. Les administrations publiques de tous les échelons, les entreprises, les associations et les organismes sociaux établiront des partenariats solides avec Statistique Canada, comprendront mieux les sources de données existantes et apporteront une contribution plus importante aux Canadiens. Ensemble, nous pouvons nous assurer que nous tirons parti des forces d'un organisme statistique de renommée mondiale afin de devenir non seulement une société riche en données, mais également une société axée sur les données.

La rigueur et la qualité statistiques seront toujours aussi importantes tout au long de cette transformation. La réputation de Statistique Canada est fondée sur les valeurs que sont l'intégrité, la transparence et la confidentialité, et ce sont des valeurs que nous priorisons encore pendant que nous nous modernisons.

Projets exploratoires : le progrès par l'expérimentation

Depuis longtemps, Statistique Canada met à l'essai de nouvelles approches afin d'améliorer ses programmes statistiques. Nous avons cerné quatre projets exploratoires qui orienteront notre initiative de modernisation. Il s'agit de domaines clés dans lesquels nous utilisons des techniques d'expérimentation. Nous nous assurerons qu'un pourcentage établi des fonds des programmes sera consacré à l'expérimentation de nouvelles approches pour la résolution des problèmes existants, à la mesure de l'incidence des programmes et à la production de rapports sur nos efforts. Les leçons précieuses tirées de ces projets nous permettront de mieux définir et de préciser le plan de modernisation, et d'appliquer les nouvelles techniques aux autres programmes statistiques, à l'appui de l'innovation et d'un changement de culture.

Vers la mesure du cannabis : Ce projet a été lancé en prévision de la légalisation du cannabis en 2018. Il a pour objectif de préparer le système statistique en vue de la mesure des répercussions sociales et économiques de la légalisation. Bien que le système de statistiques sociales de l'organisme recueille déjà certains renseignements sur la consommation du cannabis, des mises à jour seront requises afin de mesurer plus exactement ses effets sur la santé et son incidence sur le système judiciaire. L'infrastructure statistique, qui sert à mesurer la consommation de substances, comme le tabac et l'alcool, et les répercussions qui en découlent, sera également adaptée afin de mesurer la consommation de cannabis et les répercussions qui en découlent.

À l'heure actuelle, les statistiques économiques ne précisent pas le rôle que jouent les drogues illicites dans l'économie. Une fois le cannabis légalisé, on devra, dans le cadre du programme de la statistique économique, faire le suivi de la production, de la vente, de la consommation et du prix du cannabis, tout comme on le fait pour les autres produits légaux. En 2018-2019, nous commencerons à prendre des mesures afin de rendre compte de la consommation et de la production de ce produit à compter de sa légalisation dans nos principaux indicateurs économiques (p. ex. le produit intérieur brut et l'Indice des prix à la consommation), lesquels constituent des données essentielles aux politiques monétaires et fiscales du pays.

Programme canadien de la statistique du logement : Ce projet est actuellement élaboré en réponse à la nécessité d'instaurer une source d'information sur le logement exhaustive, intégrée et unique en partie pour évaluer l'incidence de la propriété étrangère sur les parcs immobiliers et les prix des logements au Canada. Pendant la planification de ce projet, nous avons tout d'abord tenu de vastes consultations auprès des partenaires et des intervenants afin d'évaluer leurs besoins exacts en matière d'information.

Nous recueillons des données sur les logements sociaux au moyen d'une enquête, et utilisons des données administratives comme les données tirées des fichiers des bureaux d'enregistrement et des rôles d'évaluation foncière et les données fiscales. Ces données seront couplées à d'autres données de Statistique Canada, telles que les données du recensement, afin de créer une base de données exhaustive sur la propriété, les biens immobiliers, le financement et les caractéristiques des propriétaires.

Bien que ce programme comprendra l'analyse de divers aspects des logements sociaux, l'une de ses initiatives portera précisément sur l'analyse de la propriété étrangère. En décembre 2017, nous avons diffusé des données pour les régions métropolitaines de recensement (RMR) de Toronto et de Vancouver, lesquelles portaient principalement sur les propriétés appartenant à des non-résidents. Dans ces deux RMR, la propriété résidentielle étrangère a été désignée comme un facteur contribuant au manque de logements abordables. En 2018 et en 2019, nous étendrons la couverture à d'autres RMR, provinces et territoires, et nous inclurons davantage de variables sur le logement, comme les caractéristiques des propriétaires. Les données seront accessibles à partir de notre site Web; nous diffuserons également des fichiers de microdonnées dans les centres de données de recherche partout au pays, dans le but de rendre publiques davantage de microdonnées anonymisées.

Transition vers une économie à faibles émissions de carbone : Ce projet répond à la nécessité d'avoir de l'information sur le rôle des technologies propres au Canada alors que le pays effectue la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. Des statistiques sont nécessaires au suivi de l'évolution de ce secteur et de ses répercussions sociales et économiques, y compris celles sur le secteur de l'énergie et sur l'environnement. Des données sont également nécessaires afin de mieux comprendre les problèmes environnementaux urgents et de livrer des renseignements quant aux solutions permettant de les résoudre. En 2018 et en 2019, nous continuerons d'enrichir le programme afin d'inclure de nouvelles variables liées au secteur des technologies propres et à l'économie à faibles émissions de carbone, comme les résultats en matière de santé, la densification urbaine et les dépenses des consommateurs.

La première étape du projet était axée sur la mesure de la taille du secteur des technologies propres (produit intérieur brut, exportations, importations, emploi et salaires). En décembre 2017, nous avons diffusé la publication intitulée « Compte économique des produits environnementaux et de technologies propres », dans laquelle nous avons fourni pour la première fois des estimations de la taille du secteur des technologies propres.

Mesure de la croissance des visiteurs internationaux au Canada : Le secteur du tourisme est très important pour l'économie canadienne et pour exposer les attraits du pays au reste du monde. Nous travaillons activement à mesurer le nombre de visiteurs internationaux au Canada.

Pour produire ces mesures, nous améliorons nos outils et nos stratégies de collecte actuels et travaillons en étroite collaboration avec des partenaires comme l'Agence des services frontaliers du Canada. Nous combinerons ces outils et stratégies à des données administratives et à d'autres données provenant de nouvelles sources, telles que Destination Canada, tout en continuant de veiller à la protection des renseignements personnels et à la confidentialité des données.

Nous établissons des partenariats avec des organismes, des ministères et d'autres intervenants du secteur du tourisme afin de produire tous les trois ans des comptes satellites du tourisme pour chaque province et territoire. Parallèlement, nous élaborons de nouvelles méthodologies faisant appel à une technologie et des outils de pointe, comme l'intelligence artificielle.

Comme c'est le cas de bien des programmes qui dépendent en grande partie de données administratives, le présent projet comporte des défis. Les utilisateurs de données veulent un accès rapide aux données sur le tourisme, mais notre vitesse de diffusion dépend de la rapidité avec laquelle nous sommes en mesure d'obtenir des données administratives auprès des fournisseurs de données.

Vers la fin de 2018, nous planifions diffuser des données nouvelles et améliorées des Comptes satellites du tourisme ainsi que sur les voyages intérieurs et internationaux effectués par les Canadiens. Des données plus riches, actuelles et détaillées permettront de mieux comprendre cet important secteur de l'économie canadienne, ce qui créera de nouvelles possibilités d'affaires et contribuera à offrir des services plus efficaces.

Miser sur le succès du Recensement de 2016 et préparatifs en vue du Recensement de 2021

En préparation au Recensement de 2021, nous évaluons actuellement le contenu du recensement afin de nous assurer qu'il est pertinent pour la prise de décisions fondées sur des données probantes à tous les ordres de gouvernement et pour les utilisateurs de données dans l'ensemble du Canada. À l'appui de cette évaluation, nous avons mené de vastes consultations stratégiques auprès de la population canadienne et nous sommes grandement inspirés des leçons retenues. Par ailleurs, Statistique Canada cherche continuellement à trouver des façons de réduire les coûts et d'accroître l'efficacité et l'utilisation de ses données. À l'instar des autres organismes statistiques nationaux à l'échelle mondiale, nous étudions les façons dont nous pouvons améliorer l'utilisation de nos sources de données existantes et nouvelles de sorte à améliorer le Programme du recensement et à réduire le fardeau connexe imposé aux Canadiens. Les résultats de ces efforts appuieront les activités de collecte et de traitement des données du recensement. Ils permettront aussi d'améliorer l'adaptabilité et la pertinence de nombreux autres programmes statistiques de Statistique Canada.

Priorités relatives aux programmes permanents

Nous continuerons d'exécuter le programme permanent d'indicateurs économiques et sociaux. Statistique Canada produit une vaste gamme d'indicateurs économiques et environnementaux qui permettent aux décideurs politiques, aux entrepreneurs et aux Canadiens en général de prendre des décisions éclairées et fondées sur des données probantes concernant presque tous les aspects de la vie en société, y compris leur niveau de vie, leur sécurité financière, leurs décisions d'investissement et la manière dont ils sont gouvernés. Les indicateurs tels que l'IPC, le PIB et toute une gamme d'autres indicateurs économiques clés sous-tendent les décisions politiques en matière de finances et d'économie qui ont une incidence sur la vie des Canadiens (p. ex. variations des taux d'intérêt, indexation des pensions, annonces budgétaires fédérales et provinciales). Ces statistiques permettent également aux Canadiens de prendre des décisions plus éclairées en matière d'investissements et de dépenses, et ce, avec une plus grande assurance; encouragent les investissements à long terme dans l'économie canadienne ainsi que la croissance économique durable; et contribuent à la création d'emplois soutenue et à l'augmentation de la productivité.

De plus, Statistique Canada fournit un riche éventail de données et d'analyses portant sur une vaste gamme de domaines sociaux afin d'aider les secteurs public et privé à prendre des décisions éclairées et fondées sur des données probantes. En outre, Statistique Canada répond aux besoins en matière de données sur des thèmes sociaux émergents au moyen de diverses stratégies de données. On peut penser par exemple à la récente crise des opioïdes, aux répercussions de la légalisation du cannabis sur le plan social, juridique et sanitaire, à l'aide médicale à mourir, à la diversité de genre, aux logements sociaux, à la mesure de la pauvreté et de la qualité du travail, et aux cheminements au sein du système d'éducation postsecondaire. Statistique Canada est déterminé à renforcer et à renouveler les partenariats avec les collectivités et les organisations autochtones et, en collaboration avec d'autres gouvernements, à produire de meilleures données au sujet des peuples autochtones accessibles à tous.

Au cours des années à venir, nous apporterons également à la table de discussions internationale notre leadership et notre expertise afin d'optimiser notre incidence sur la scène internationale et d'améliorer le système statistique du Canada. Nous fournirons un soutien technique durable et ciblé et encouragerons la comparabilité et l'innovation statistiques à l'échelle mondiale. Nous agirons également à titre de chef de file dans des domaines dans lesquels le Canada possède un avantage concurrentiel. Dans ce rôle, nous appuierons les communautés internationales de pratiques statistiques et améliorerons l'échange de connaissances dans des secteurs clés dans lesquels nous possédons une expertise reconnue en participant à des groupes de travail et comités bilatéraux et multilatéraux. Nous fournirons également des renseignements en temps opportun à des organismes internationaux et multilatéraux.

Responsable des données pour les Objectifs de développement durable

Grâce à son expertise en collecte et en analyse de données, Statistique Canada joue un rôle clé dans le soutien de la Stratégie fédérale de développement durable (SFDD) du gouvernement du Canada, le principal instrument de planification et de production de rapports sur le développement durable. Nous fournissons des données afin de faciliter le suivi des divers thèmes de la SFDD. Par exemple, nous diffusons des données d'enquête et des données macroéconomiques relatives au secteur des technologies propres du Canada, améliorons les données sur les sources d'énergie renouvelable et diffusons des données sur les pratiques de gestion agricole respectueuses de l'environnement. Les efforts du Canada déployés au titre de la stratégie s'inscrivent dans l'engagement du Canada à l'égard du Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies. Grâce à notre expertise en matière de collecte et d'analyse de données, nous dirigeons les efforts de déclaration du Canada relatifs aux 17 Objectifs de développement durable afin de nous assurer que les renseignements déclarés sont exacts et de grande qualité. Ces efforts comprendront le lancement d'un portail de données sur le développement durable du gouvernement du Canada afin d'y faire état des indicateurs relatifs aux 17 objectifs.

Analyse comparative entre les sexes plus

Le gouvernement du Canada s'est engagé à utiliser l'Analyse comparative entre les sexes plus (ACS+) pour étudier et mesurer les diverses incidences des programmes, des politiques et des autres initiatives du point de vue du genre, de la diversité et de l'inclusion. Le principal rôle de Statistique Canada quant à l'ACS+ est de fournir des données et des analyses désagrégées selon le sexe et selon d'autres facteurs identitaires portant sur un vaste éventail de thèmes sociaux et économiques, et de faire preuve de leadership à l'appui de l'engagement des ministères et organismes à l'égard de l'ACS+.

Statistique Canada mettra en place un nouveau centre de statistiques sur les sexes, la diversité et l'inclusion, qui appuiera la prise de décision fondée sur des données probantes. Nous accroîtrons la sensibilisation à nos fonds de données et aiderons les autres ministères et organismes à trouver des données désagrégées selon divers facteurs d'identité, et continuerons de soutenir l'élaboration de modules de formation sur l'ACS+ par l'École de la fonction publique du Canada et Condition féminine Canada. D'autres initiatives visant à simplifier la recherche de données sur notre site Web et à améliorer l'accessibilité de nos renseignements sont en cours.

De plus, nous fournissons un soutien sur les plans méthodologique et analytique pour définir et mesurer les données fondées sur le genre afin de veiller à une approche inclusive auprès de la population de diverses identités de genre. Nous reconnaissons la diversité de genre au sein de la population canadienne et communiquerons en ce sens de nouvelles lignes directrices et méthodes statistiques en ce qui concerne la collecte de renseignements sur l'identité de genre.

Nous analyserons les données dans le but de favoriser un processus de prise de décisions fondées sur des données probantes plus exhaustif et une réceptivité aux questions de genre. Cela nous aidera à faire progresser le Canada vers une reconnaissance généralisée des contextes relatifs au genre, ce qui favorisera la prise en considération de ces contextes dans les initiatives stratégiques.

Centième anniversaire de Statistique Canada

Statistique Canada célébrera l'année de son centenaire en 2018. Nous avons élaboré un plan d'un an afin de porter un regard rétrospectif sur tout un siècle de réalisations scientifiques et statistiques, tout en nous tournant vers l'avenir alors que nous innovons et mettons en œuvre notre programme de modernisation pour une économie et une société axées sur les données. Pour célébrer notre centenaire, nous planifions des activités dans l'ensemble du pays, y compris une publication électronique commémorative; une collaboration avec les établissements d'enseignement et les organismes communautaires pour avoir un regard rétrospectif sur un siècle d'excellence, tout en encourageant une utilisation accrue des statistiques nationales; des discussions en table ronde dirigées par le statisticien en chef avec des entreprises et des organismes sociaux afin de discuter des prochaines étapes; des activités de sensibilisation d'un bout à l'autre du pays afin de conscientiser la population au sujet de nos fonds de données statistiques, ainsi que des événements spéciaux et des concours. De plus amples renseignements sur le 100e anniversaire de l'organisme sont fournis sur le site Web de Statistique Canada.

Résultats prévus

Résultats prévus
Résultats ministériels Indicateurs de résultat ministériel Cible Date d'atteinte de la cible Résultats réels 2014-2015 Résultats réels 2015-2016 Résultats réels 2016-2017
Les renseignements statistiques sont de grande qualité Nombre de corrections apportées après la diffusion en raison de l'exactitude 0 31 mars 2019 1 3 2
Nombre de forums internationaux dont Statistique Canada est membre 175 31 mars 2019 140Note de bas de page 1 147Note de bas de page 1 165
Pourcentage de normes internationales auxquelles Statistique Canada se conforme 90 % 31 mars 2019 83 %Note de bas de page 1 83 %Note de bas de page 1 85 %
Les renseignements statistiques sont accessibles et consultés Nombre de visites au site Web de Statistique Canada 24 000 000 31 mars 2019 23 171 046 22 175 480 27 501 818Note de bas de page 2
Pourcentage de visiteurs du site Web qui ont trouvé les renseignements qu'ils cherchaient 77 % 31 mars 2019 75 % 81 %Note de bas de page 3 77 %Note de bas de page 3
Nombre d'interactions dans les médias sociaux 600 000 31 mars 2019 Non disponibleNote de bas de page 4 552 352 2 318 835Note de bas de page 2
Nombre de produits statistiques accessibles sur le site Web 34 000 31 mars 2019 27 424 29 569 31 312
Nombre de tableaux de données de Statistique Canada accessibles sur le Portail de données ouvertes 6 400 31 mars 2019 5 396 5 995 6 200
Les renseignements statistiques sont pertinents Nombre de citations des médias sur les données de Statistique Canada 56 000 31 mars 2019 19 876 26 070 63 510Note de bas de page 5
Nombre de citations dans des revues 20 500 31 mars 2019 18 034 19 723 20 032
Pourcentage d'utilisateurs satisfaits des renseignements statistiques Objectif à établir d'ici décembre 2018 31 mars 2019 Non disponibleNote de bas de page 6 Non disponibleNote de bas de page 6 Non disponibleNote de bas de page 6
Note de bas de page 1

Ces renseignements n'ont fait l'objet d'un suivi officiel qu'à compter de 2016-2017. Par conséquent, les résultats pour les exercices 2014-2015 et 2015-2016 sont des estimations.

Retour à la première référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Les résultats ont atteint un sommet en 2016-2017 en raison des activités du Programme du recensement. L'objectif pour 2018-2019 est fondé sur une croissance naturelle par rapport aux résultats de 2015-2016 et aux objectifs de 2017-2018 (qui ne sont pas présentés dans le tableau).

Retour à la première référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Les résultats ont atteint un sommet en 2015-2016 et en 2016-2017 en raison des activités du Programme du recensement. L'objectif pour 2018-2019 est fondé sur une croissance naturelle par rapport à l'objectif de 75 % établi pour 2017-2018 (lequel n'est pas présenté dans le tableau).

Retour à la première référence de la note de bas de page 3

Note de bas de page 4

Les résultats réels ne sont pas disponibles pour cet exercice parce que nous ne faisions pas le suivi de ces renseignements ou ne calculions pas ces résultats à ce moment.

Retour à la première référence de la note de bas de page 4

Note de bas de page 5

En 2016-2017, Statistique Canada a utilisé de nouveaux outils de suivi des médias afin d'effectuer une évaluation plus exhaustive des citations des médias. Ces outils ont permis d'obtenir des résultats deux fois plus élevés qu'auparavant. En plus de ce changement au chapitre des outils utilisés, les résultats réels affichent une croissance significative en 2016-2017 (63 510) en raison des activités du Programme du recensement. L'objectif pour 2018-2019 (56 000) est fondé sur une croissance naturelle par rapport aux résultats de 2015-2016, compte tenu des nouveaux outils de suivi.

Retour à la référence de la note de bas de page 5

Note de bas de page 6

L'objectif et les résultats des exercices précédents ne sont pas disponibles, puisque l'exercice 2018-2019 constituera l'année de référence pour cet indicateur de rendement. Des renseignements sur la satisfaction des utilisateurs sont fournis dans les rapports d'évaluation pour certains programmes. Les deux évaluations les plus récentes (l'Évaluation du Programme de la statistique de la santé et l'Évaluation du programme du Centre canadien de la statistique juridique) ont toutes deux révélé des niveaux de satisfaction élevés à l'égard des programmes.

Retour à la première référence de la note de bas de page 6

Ressources financières budgétaires (en dollars)

Ressources financières budgétaires (en dollars)
Budget principal des dépenses 2018-2019 Dépenses prévues 2018-2019 Dépenses prévues 2019-2020 Dépenses prévues 2020-2021
489 924 625 489 924 625 472 146 343 471 994 208
Nota : Les chiffres du Budget principal des dépenses, des dépenses prévues et des équivalents temps plein ne comprennent pas les annonces contenues dans le Budget de 2018. De plus amples renseignements figureront dans le Budget supplémentaire des dépenses de 2018-2019 et le Rapport sur les résultats ministériels, le cas échéant. Notamment, les ressources ne tiennent pas compte du financement prévu pour le Programme du Recensement de 2021, qui devrait être approuvé en 2018-2019, et le premier exercice de financement devrait être l'exercice 2018-2019.

Ressources humaines (équivalents temps plein)

Ressources humaines (équivalents temps plein)
Nombre d'équivalents temps plein prévus 2018-2019 Nombre d'équivalents temps plein prévus 2019-2020 Nombre d'équivalents temps plein prévus 2020-2021
4 666 4 603 4 531
Nota : Les chiffres du Budget principal des dépenses, des dépenses prévues et des équivalents temps plein ne comprennent pas les annonces contenues dans le Budget de 2018. De plus amples renseignements figureront dans le Budget supplémentaire des dépenses de 2018-2019 et le Rapport sur les résultats ministériels, le cas échéant. Notamment, les ressources ne tiennent pas compte du financement prévu pour le Programme du Recensement de 2021, qui devrait être approuvé en 2018-2019, et le premier exercice de financement devrait être l'exercice 2018-2019.

Dans l'ensemble, Statistique Canada prévoit maintenir sa capacité d'exécution des programmes statistiques permanents au cours des prochaines années sans que cela ne nécessite de changements importants aux ressources. La diminution des ressources prévues entre 2018-2019 et les exercices suivants indiquée dans le tableau ci-dessus est en grande partie attribuable à la nature cyclique du Programme du recensement; les ressources diminuent à mesure que le financement du Recensement de la population de 2016 et du Recensement de l'agriculture de 2016 diminue. Le financement du Recensement de la population de 2021 et du Recensement de l'agriculture de 2021 n'a pas encore été approuvé, mais il devrait l'être en 2018-2019, et le premier exercice de financement devrait être l'exercice 2018-2019.

De plus, un financement ponctuel reçu pour effectuer un règlement à l'amiable avec les Opérations des enquêtes statistiques au sujet de l'équité salariale se terminera en 2018-2019, étant donné que la grande majorité des paiements auront été effectués d'ici la fin de l'exercice 2018-2019.

Les postes du Budget de 2017 relatifs au cadre de statistiques sur le logement et à la mesure de l'augmentation du nombre de visiteurs internationaux au Canada sont également compris dans les dépenses prévues pour les trois exercices.

Les renseignements sur les ressources financières, les ressources humaines et le rendement liés au Répertoire des programmes de Statistique Canada sont accessibles dans l'InfoBase du GC.

Services internes

Description

On entend par services internes les groupes d'activités et de ressources connexes que le gouvernement fédéral considère comme des services de soutien aux programmes ou qui sont requis pour respecter les obligations d'une organisation. Les services internes renvoient aux activités et aux ressources de 10 catégories de services distinctes qui soutiennent l'exécution des programmes au sein de l'organisation, sans égard au modèle de prestation des services internes du ministère. Les 10 catégories de services sont : services de gestion et de surveillance, services des communications, services juridiques, services de gestion des ressources humaines, services de gestion des finances, services de gestion de l'information, services des technologies de l'information, services de gestion des biens, services de gestion du matériel et services de gestion des acquisitions.

Ressources financières budgétaires (en dollars)

Ressources financières budgétaires (en dollars)
Budget principal des dépenses 2018-2019 Dépenses prévues 2018-2019 Dépenses prévues 2019-2020 Dépenses prévues 2020-2021
66 104 652 66 104 652 66 366 041 65 874 074
Nota : Les chiffres du Budget principal des dépenses, des dépenses prévues et des équivalents temps plein ne comprennent pas les annonces contenues dans le Budget de 2018. De plus amples renseignements figureront dans le Budget supplémentaire des dépenses de 2018-2019 et le Rapport sur les résultats ministériels, le cas échéant.

Ressources humaines (équivalents temps plein)

Ressources humaines (équivalents temps plein)
Nombre d'équivalents temps plein prévus 2018-2019 Nombre d'équivalents temps plein prévus 2019-2020 Nombre d'équivalents temps plein prévus 2020-2021
594 595 590
Nota : Les chiffres du Budget principal des dépenses, des dépenses prévues et des équivalents temps plein ne comprennent pas les annonces contenues dans le Budget de 2018. De plus amples renseignements figureront dans le Budget supplémentaire des dépenses de 2018-2019 et le Rapport sur les résultats ministériels, le cas échéant.

Faits saillants de la planification

L'organisme continuera de s'assurer que ses Services internes sont efficaces et axés sur l'utilisateur, de sorte que la plus grande part possible des ressources disponibles puisse être consacrée à la prestation des services statistiques à la population canadienne. De même, nous intégrerons les leçons retenues à toutes nos activités de planification.

Date de modification :