Archivé – Services internes

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Tableau 1 : Ressources financières (milliers de dollars)
Ce tableau présente, en milliers de dollars, les dépenses totales du budget principal pour 2013-2014, ainsi que les dépenses prévues pour 2013-2014, 2014-2015 et 2015-2016.
Total des dépenses budgétaires (Budget principal des dépenses) 2013-2014 Dépenses prévues 2013-2014 Dépenses prévues 2014-2015 Dépenses prévues 2015-2016
50 780 50 780 53 778 53 793
Tableau 2 : Ressources humaines (équivalents temps plein – ÉTP)
Ce tableau présente les ressources humaines en équivalents temps plein pour 2013-2014, 2014-2015 et 2015-2016.
2013-2014 2014-2015 2015-2016
510 541 541

Le budget relié aux coûts uniques du réaménagement des effectifs a été transféré au programme de l'Infrastructure statistique en 2013-14 afin que celui-ci soit géré de manière centralisée. Le budget est réalloué au programme en 2014-2015, expliquant une portion de la hausse. Le reste de la hausse de 2013-2014 à 2014-2015 est causée par l'augmentation des dépenses à la suite de la ratification des nouvelles conventions collectives.

Description du programme

Les Services internes sont constitués d'activités et de ressources qui appuient les programmes et autres obligations organisationnelles, y compris les services concernant : la gestion et la surveillance; les communications; les aspects juridiques; la gestion des ressources humaines; la gestion financière; la gestion de l'information; l'informatique, la méthodologie, la gestion des immeubles; le matériel; les acquisitions; les voyages ainsi que d'autres services administratifs.

Faits saillants de la planification

Statistique Canada doit fournir le plus de renseignements et d'analyses statistiques possible au moyen des ressources financières qui lui sont confiées par les Canadiens. Dans sa quête constante d'efficacité, l'organisme a établi un examen permanent de l'AOB. La boîte à outils de la gestion des projets de l'organisme est en train d'être appliquée progressivement à la gestion de tous les investissements importants. Cette démarche, combinée à une fonction d'évaluation neutre et robuste, assure la probité des dépenses publiques.

Statistique Canada réalisera également d'importants projets se rapportant à ses services internes. L'organisme est en train de réaliser un examen complet et une automatisation de ses services internes, et il lance l'initiative d'élaboration du centre de service de données pour la gestion de l'information statistique. Statistique Canada répond également aux priorités pangouvernementales en ce qui concerne les outils logiciels de soutien pour les services administratifs et la migration aux services technologiques centralisés (p. ex. le courrier électronique, les services de réseau, les télécommunications et les centres de données). À mesure que Statistique Canada va de l'avant, le fait d'assurer un effectif novateur et motivé demeurera une priorité clé.

Activité prévue : Poursuivre l'amélioration du plan d'investissement pluriannuel pour garantir l'efficacité, la continuité et la qualité de tous les programmes statistiques et de soutien

Pour soutenir les programmes de Statistique Canada et favoriser l'innovation, le fonctionnement au plus haut niveau d'efficacité possible est une priorité constante. L'AOB est au cœur du processus de planification, permettant la détermination continue de projets transversaux qui rendent les activités de l'organisme plus robustes, mieux adaptées et plus efficaces.

Statistique Canada a également amélioré ses processus de planification afin de mettre l'accent sur la définition et le financement des investissements requis pour assurer l'efficacité, la continuité et la qualité de ses programmes. Le plan décennal d'immobilisations est au cœur du nouveau processus. La nature cyclique et prévisible de plusieurs investissements nécessaires aux programmes statistiques permet d'obtenir un degré élevé de confiance à l'égard de ces projections. Le calendrier du processus annuel de planification intégrée a également été ajusté pour permettre une meilleure intégration des processus d'établissement du budget fédéral. En 2013-2014, les travaux se poursuivront pour améliorer la planification afin que les estimations des coûts soient réalistes, que les résultats attendus soient clairs et que les délais prescrits soient réalisables.

Plus précisément
2013–2014

  • Faire en sorte que les gestionnaires de programme utilisent directement le système financier afin de tenir à jour le Plan décennal d'investissement dans le maintien de la continuité et de la qualité.
  • Déterminer les propriétaires d'entreprises pour les initiatives horizontales afin de veiller à ce que tous les investissements nécessaires pour atténuer les risques opérationnels et stratégiques ainsi que pour maintenir la qualité dans l'ensemble de l'organisme soient compris dans le plan.

Activité prévue : Surveiller les projets les plus importants de l'organisme au moyen du Cadre de gestion des projets de l'organisme et des outils connexes

En 2012-2013, le Cadre de gestion des projets de l'organisme (CGPO) a été mis en œuvre dans l'ensemble de l'organisme pour tous les projets dont le coût total est de 150 000 $ ou plus. On a fourni aux gestionnaires les outils et la formation nécessaires pour améliorer la planification, la mise en œuvre, la production de rapports et l'évaluation des projets. En 2013-2014, une surveillance accrue des principaux projets ne faisant pas partie de l'AOB sera effectuée, ce permettra une utilisation accrue des outils du CGPO.

Plus précisément
2013–2014

  • Continuer à surveiller l'état, les enjeux et les risques pour les projets de l'AOB.
  • Commencer à surveiller de façon mensuelle 16 autres projets importants de l'organisme au moyen du Tableau de bord de la direction pour les projets.
  • Rendre accessible à l'ensemble de l'organisme un système de gestion des changements, des problèmes et des risques.
  • Dispenser de la formation supplémentaire sur la gestion opérationnelle de projets et sur les rapports de situation aux gestionnaires et aux cadres supérieurs.

Activité prévue : Respect des exigences de la Politique sur l'évaluation du Conseil du Trésor et de ses directives

Dans le respect de l'engagement du gouvernement à démontrer des résultats pour les dollars investis des contribuables, Statistique Canada est en train de mettre en œuvre une politique sur l'évaluation et de renforcer ses stratégies de mesure du rendement. La fonction d'évaluation neutre à Statistique Canada relève maintenant directement du statisticien en chef. Pendant l'exercice 2012-2013, l'organisme a respecté son plan d'évaluation, traitant 100 % des dépenses directes des programmes. L'amélioration de la fonction d'évaluation exige le recrutement d'évaluateurs professionnels qualifiés et la production du plan d'évaluation de 2013-2014 à 2017-2018.

Plus précisément
2013–2014

  • Recruter des évaluateurs qualifiés.
  • Professionnaliser la fonction d'évaluation.
  • Produire le plan d'évaluation quinquennal continu de l'organisme.

Activité prévue : Harmoniser la capacité des ressources humaines aux priorités des programmes et à l'évolution de la structure organisationnelle

Le Plan d'entreprise de Statistique Canada (2012-2013 à 2015-2016) indique les priorités opérationnelles changeantes de l'organisme dans le contexte des priorités gouvernementales et des besoins d'information en rapide évolution. Statistique Canada harmonisera les buts et les objectifs en matière de ressources humaines à ses priorités et à celles du gouvernement du Canada.

Plus précisément
2013–2014

  • Continuer de mettre en œuvre le plan triennal de ressources humaines (2012-2013 à 2014-2015), gérer le placement d'employés prioritaires et effectuer le recrutement stratégique.
  • Effectuer un examen de la structure organisationnelle de l'organisme et une évaluation des besoins en matière de renouvellement et d'apprentissage. Donner suite aux recommandations.
  • Analyser et communiquer les répercussions des changements apportés aux politiques et aux directives lancées par des organismes centraux, y compris la gestion de l'incapacité, des effectifs, du lieu de travail et du rendement.

Activité prévue : Collaborer avec d'autres ministères et le Secrétariat du Conseil du Trésor en vue d'examiner la migration aux outils et processus communs

Statistique Canada continue de rationaliser ses processus opérationnels d'une manière globale, en vue d'exécuter ses programmes de la manière la plus efficace et efficiente que possible, y compris la prestation de services intégrés. L'organisme est en train d'analyser les processus et les exigences opérationnels pour élaborer une feuille de route pour permettre à Statistique Canada d'adopter des systèmes et des processus communs.

Plus précisément
2013–2014

  • Collaborer avec d'autres ministères et le Secrétariat du Conseil du Trésor en vue d'obtenir plus d'information sur la fonctionnalité des Systèmes, applications et produits (SAP), de PeopleSoft, l'interopérabilité de ces outils, ainsi que GCDOCS et les courriels, afin d'évaluer le calendrier et la feuille de route pour la migration à ces outils communs.
  • Terminer la mise en œuvre du processus opérationnel commun des ressources humaines afin d'optimiser le potentiel d'économies.
  • Commencer la mise en œuvre d'un nouveau modèle de prestation de services intégrés qui optimise l'automatisation et qui simplifie les processus administratifs pour réaliser des économies.

Activité prévue : Commencer la mise en œuvre du projet de l'Examen et automatisation des processus administratifs

Statistique Canada entreprend un examen exhaustif de ses services internes, dans le cadre d'un projet de l'AOB, soit l'Examen et automatisation des processus administratifs. Ce projet vise à rationaliser et à simplifier les processus en matière de ressources humaines, de finances, d'approvisionnement et de services administratifs, allant du moment où une demande est soumise jusqu'à la manière dont la transaction est approuvée puis archivée.

Plus précisément
2013–2014

  • Mettre en place le Centre d'appui aux opérations, un nouveau modèle de prestation des services comportant une plus grande composante de libre-service, des processus administratifs simplifiés et un accent mis sur les conseils financiers stratégiques.
Date de modification :