Archivé – Programme 4 : Infrastructure statistique

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Description du programme

L'Infrastructure statistique est constituée des activités et des services administrés pour assurer la solidité du système statistique. Les Services professionnels et statistiques consistent notamment à mettre au point des méthodes statistiques rigoureuses, des concepts et classifications normalisés (dont des concepts géographiques), à élaborer et à fournir des métadonnées statistiques, à mettre au point et à jour des registres d'entreprises et d'adresses à des fins statistiques, et à donner des avis relatifs à la Loi sur la statistique et aux ententes de partage des données. Les Services statistiques opérationnels permettent d'exercer les activités de collecte des données pour les enquêtes de Statistique Canada, dont la saisie, le codage et la vérification des données, le recrutement et la formation des intervieweurs, de même que les avis à donner aux clients sur les produits statistiques. Ces services consistent aussi à produire les publications cataloguées et bases de données électroniques de Statistique Canada et à publier son bulletin de diffusion officiel, Le Quotidien. Le Programme de la continuité et du maintien de la qualité vise notamment à coordonner les aspects du Processus intégré de planification stratégique (PIPS) de Statistique Canada, qui permet d'assurer la continuité et le maintien de la qualité des programmes.

Tableau 1Ressources financières budgétaires (dollars)
Budget principal des dépenses 2014-2015 Dépenses prévues 2014-2015 Dépenses prévues 2015-2016 Dépenses prévues 2016-2017
98 556 365 98 556 365 102 194 502 103 253 719
Tableau 2Ressources humaines (équivalents temps plein)
2014-2015 2015-2016 2016-2017
897 923 937
Tableau 3Mesures de rendement
Sommaire
Le tableau montre les résultats de Mesures de rendement. Les données sont présentées selon Programme
Résultats attendus (titres de rangée) et Indicateurs de rendement, Cibles, Échéance (figurant comme en-tête de colonne).
Programme Résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles Échéance
Une infrastructure de services et d'activités statistiques permet de soutenir un système statistique efficace. Pourcentage des programmes utilisant les services de méthodologie 60 % 31 mars 2015
Pourcentage des programmes utilisant les services de l'Infrastructure statistique 100 % 31 mars 2015
Pourcentage des programmes utilisant les Services statistiques opérationnels 65 % 31 mars 2015

Sous-programme 4.1 : Services professionnels et statistiques

Description du programme

Le programme des Services professionnels et statistiques consiste à mettre au point une méthodologie statistique rigoureuse, des concepts (géographiques, entre autres) et des classifications normalisés, et des métadonnées statistiques, de même qu'à préparer et à mettre à jour les registres des ménages, des exploitations agricoles et des autres entreprises et organisations pour permettre de mener les enquêtes et les recensements. Ce programme vise aussi à obtenir des données statistiques auprès de l'Agence du revenu du Canada à partir d'autres sources de données administratives, afin de mettre ces données à la disposition des responsables des autres programmes à l'échelle de Statistique Canada. L'organisme effectue des activités de recherche destinées à trouver des solutions pratiques dans la conception des enquêtes et des questionnaires, dans l'analyse des données provenant des enquêtes et d'autres sujets, de même qu'à donner des avis spécialisés à un public international sur la méthodologie des enquêtes. Ce programme consiste aussi à offrir des services juridiques propres aux activités de l'organisme dans le cadre de la Loi sur la statistique et des ententes de partage des données.

Tableau 4Ressources financières budgétaires (dollars)
Dépenses prévues 2014-2015 Dépenses prévues 2015-2016 Dépenses prévues 2016-2017
24,755,769 24,437,241 24,456,728
Tableau 5Ressources humaines (équivalents temps plein)
2014-2015 2015-2016 2016-2017
246 243 243
Tableau 6Mesures de rendement
Sommaire
Le tableau montre les résultats de Mesures de rendement. Les données sont présentées selon Sous-programme
Résultats attendus (titres de rangée) et Indicateurs de rendement, Cibles, Échéance (figurant comme en-tête de colonne).
Sous-programme Résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles Échéance
Les programmes de Statistique Canada permettent d'appliquer la théorie statistique aux méthodes d'enquête de pointe, aux concepts et classifications statistiques normalisés et aux registres dans la production des résultats statistiques. Nombre de programmes soumis à un examen de leur méthodologie ou de leur infrastructure statistique 4 31 mars 2015
Pourcentage des programmes examinés auxquels la méthodologie ou l'infrastructure statistique apportent des solutions approuvées 100 % 31 mars 2015
Proportion des solutions proposées adoptées dans le cadre des programmes 80 % 31 mars 2015

Faits saillants de la planification

Le programme des Services professionnels et statistiques permet d'offrir des services de classification méthodologique et statistique aux programmes de Statistique Canada. Plus précisément, ces services sont destinés aux projets mentionnés ci-dessus dans le cadre de l'AOB, notamment le Programme intégré de la statistique des entreprises, le Projet des bases de sondage des enquêtes-ménages et l'utilisation des QE et des systèmes généralisés. Ce programme permet aussi d'assurer des services pour réaliser la quatrième année du projet pluriannuel d'amélioration du programme de l'IPC et du projet de renouvellement du SCN et de sa révision historique. La priorité de Statistique Canada consiste toujours à utiliser davantage les données administratives pour améliorer la qualité des données, alléger le fardeau de réponse et enrichir les données disponibles.

Activité prévue : Élaborer une approche intégrée pour promouvoir l'utilisation plus importante des données administratives

Statistique Canada poursuivra les travaux amorcés en 2013-2014 pour continuer de miser sur d'autres sources d'information afin de remplacer, compléter ou étoffer ses programmes d'enquête :

  • en utilisant davantage les données administratives, comme les dossiers d'impôts sur le revenu, les relevés d'assurance-emploi et de santé, ainsi que les registres des naissances, pour remplacer les données d'enquête, le cas échéant;
  • en travaillant en collaboration avec les ministères et les organismes fédéraux pour modifier les opérations de collecte des données administratives afin d'en améliorer l'utilité dans les activités statistiques;
  • en se concertant avec les partenaires et les ministères provinciaux et territoriaux pour relever les sources potentielles de données administratives;
  • en poursuivant les efforts d'évaluation du potentiel des sources de métadonnées du secteur privé à des fins statistiques; il s'agit généralement de grandes banques de données transactionnelles actuelles et souvent non structurées, établies grâce aux services du secteur privé, dont certaines sont diffusées sur Internet;
  • en offrant aux fournisseurs de données administratives une option conviviale et sécurisée de transmission électronique sur Internet;
  • en offrant aux répondants aux enquêtes une option conviviale et sécurisée de réponse électronique sur Internet;
  • en allégeant davantage le fardeau de réponse aux enquêtes économiques, par l'introduction d'autres engagements tels qu'exposés dans le Plan d'action pour la réduction du fardeau administratif.

Ces travaux seront réalisés de concert avec d'autres ministères et organismes fédéraux et, à la différence des travaux antérieurs, ils permettront de se pencher sur la mesure dans laquelle Statistique Canada pourrait réaliser des avantages considérables : d'abord, en modifiant les programmes et les opérations de collecte des données administratives pour mieux répondre aux besoins en matière de statistiques; puis, en mobilisant davantage les provinces et les territoires; enfin, en modifiant les lois et cadres stratégiques existants pour appuyer solidement l'utilisation statistique des sources de données administratives.

Le Secrétariat des données administratives contribuera à la réalisation des travaux. Le Secrétariat a le mandat de développer et de mettre en œuvre une approche intégrée afin de faciliter l'accès aux données administratives et d'en augmenter la fréquence d'utilisation au sein de l'organisme.

Plus précisément
2014-2015

  • Réaliser l'examen des politiques, directives, lignes directrices et pratiques se rapportant à l'acquisition, à la gestion et à l'utilisation des données administratives, et produire un rapport faisant état des modifications recommandées.
  • Travailler de concert avec les ministères fédéraux pour relever les sources de données administratives nouvelles et supplémentaires et en faire l'acquisition.
  • Travailler en collaboration avec les partenaires du Conseil consultatif fédéral-provincial-territorial de la politique statistique afin de réaliser un projet pilote pour élaborer de nouvelles données comparables à l'échelle nationale en utilisant les sources de données provinciales et territoriales.
  • Travailler de concert avec d'autres bureaux de la statistique nationaux dans l'application des mégadonnées à la statistique officielle.
  • Mettre en œuvre des initiatives pour optimiser le traitement et la qualité des données administratives.

Activité prévue : Renforcer le cadre de gestion de l'information de Statistique Canada

La gestion de l'information (GI) fait partie intégrante du résultat stratégique qui consiste à donner aux Canadiens l'accès à une source d'information fiable.

Dans le cadre de l'initiative de l'Architecture opérationnelle du Bureau, Statistique Canada a mis sur pied un cadre stratégique pour la GI statistique commune et intégrée. Pour étayer ce cadre stratégique, Statistique Canada a mis en place des directives afin d'assurer l'uniformité de la gestion des données statistiques, surtout en ce qui a trait aux besoins en matière de métadonnées, de documentation et de conservation de l'information. Dans les deux prochains exercices financiers, la mise en œuvre des Centres de services de données permettra de constituer un registre intégré de l'ensemble du patrimoine statistique, en plus d'offrir un service d'accès pour optimiser le partage et la réutilisation de ce patrimoine dans l'ensemble de Statistique Canada.

La nouvelle Stratégie pour la gestion des métadonnées statistiques définit un cadre pour la gestion de ces métadonnées, dont la planification, la création, l'organisation et l'élimination. La mise en œuvre de cette stratégie s'inscrit dans un programme quinquennal qui établira un cadre et des politiques de gestion, de même que les systèmes, processus et structures pour permettre de gérer les métadonnées intégrées. Durant les trois prochains exercices financiers, les travaux viseront essentiellement à corriger les lacunes constatées dans ces politiques, à élaborer un cadre de gestion opérationnelle et une architecture de l'information, de même qu'à corriger les lacunes relevées dans les métadonnées.

Plus précisément
2014-2015

  • Produire un prototype du Registre des données centrales dans le cadre du projet des Centres des services de données.
  • Poursuivre les travaux préparatoires de la mise en œuvre de GCDOCS, en élaborant une architecture de l'information, dont la classification des données.
  • Corriger les lacunes relevées dans les politiques et élaborer la gouvernance opérationnelle pour la gestion des métadonnées statistiques.

Activité prévue : Mettre à jour les classifications des industries et des produits

Le SCIAN de 2012, adopté par Statistique Canada en novembre 2011, constitue la norme actuelle de classification des industries. Cette classification sera intégrée dans le Programme de la statistique économique d'ici 2014. La prochaine mise à jour de cette norme sera diffusée en 2017. Cette mise à jour portera essentiellement sur le traitement de l'externalisation des biens fabriqués et sur le secteur de l'énergie.

Statistique Canada met également en œuvre le SCPAN de 2012. Ce travail, que Statistique Canada mènera à terme en 2017-2018, remplacera un certain nombre de classifications spécialisées, afin d'améliorer la cohérence des données sur les produits et le rendement des processus opérationnels. La prochaine mise à jour de cette norme sera diffusée en 2017.

Un projet conjoint avec les États-Unis et le Mexique a été lancé pour élaborer les versions de 2017 des classifications des industries et des produits de l'Amérique du Nord. Des consultations publiques se tiennent à l'heure actuelle. Ces révisions périodiques sont essentielles pour permettre aux classifications statistiques de suivre l'évolution de la structure industrielle et des produits offerts par les entreprises.

Plus précisément
2014-2015

  • Mener à terme la mise en œuvre du SCIAN dans le cadre du Programme de la statistique économique.
  • Poursuivre les travaux portant sur la révision du SCIAN à publier en 2017.
  • Continuer de mettre en œuvre le SCPAN de 2012.
  • Poursuivre les travaux portant sur la révision du SCPAN à publier en 2017.
  • Mener à terme les consultations publiques portant sur ces deux systèmes de classification.

Activité prévue : Renouveler les systèmes de méthodologies

Statistique Canada s'en remet, pour ses programmes statistiques, à des méthodologies éprouvées et robustes, dont la mise en œuvre est optimisée grâce à des systèmes généralisés. Ces systèmes permettent de concevoir les enquêtes, de sélectionner les échantillons, de traiter les données, de produire les estimations des enquêtes, d'analyser les données dans le temps et d'en protéger la confidentialité. D'autres systèmes sont appelés à jouer un rôle essentiel, puisqu'ils permettront à Statistique Canada d'utiliser davantage les données administratives.

Plus précisément
2014-2015

  • Mettre en œuvre les nouvelles fonctions généralisées d'estimation dans le cadre du Programme intégré de la statistique des entreprises.
  • Développer les fonctions généralisées d'estimation nécessaires dans les programmes de la statistique sociale.
  • Commencer à élaborer les nouvelles fonctions pour la protection de la confidentialité.
  • Commencer à élaborer les nouvelles fonctions d'analyse des séries chronologiques.
  • Lancer les travaux de recherche sur les nouvelles fonctions permettant d'enrichir la capacité de Statistique Canada à coupler les données provenant de différentes sources.

Activité prévue : Collaboration et assistance technique à l'échelle internationale

Statistique Canada s'est doté d'une stratégie internationale intégrée pour établir un cadre de collaboration et d'assistance technique. Cette stratégie sert de guide dans la collaboration avec les organisations internationales et les autres pays pour permettre au Canada de s'acquitter de ses responsabilités internationales en matière de statistique afin d'offrir une assistance technique et d'améliorer ses propres programmes statistiques. D'autres travaux seront consacrés à l'établissement de directives et de lignes directrices auxiliaires et à la mise en œuvre de cette stratégie.

Bien que dans ses activités statistiques internationales, l'objectif premier de Statistique Canada consiste à s'acquitter de son mandat dans l'encadrement du système statistique national, il a également l'obligation implicite d'aider les pays en voie de développement à se doter de systèmes statistiques solides et crédibles. Encouragé par l'Agence canadienne de développement international (qui fait désormais partie d'Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada), Statistique Canada a établi un nouveau partenariat pour offrir, dans une période de cinq ans, des services de formation et d'assistance en gestion à plus d'une centaine de statisticiens principaux de l'Afrique, des Caraïbes et de l'Amérique latine; ce partenariat est décrit à la sous-section 5.4. Statistique Canada poursuivra, dans les trois prochaines années, sa collaboration avec le Bureau national de la statistique de la Chine et sera plus actif dans l'assistance technique offerte à des pays de l'Amérique latine et des Caraïbes.

Plus précisément
2014-2015

  • Maintenir et renforcer les activités multilatérales permettant à Statistique Canada de s'acquitter de son mandat.
  • Fournir de l'assistance technique aux pays de l'Amérique latine et des Antilles.
  • Mener des missions opérationnelles réunissant le Bureau national de la statistique de la Chine et Statistique Canada.
  • Produire des rapports sur les pratiques exemplaires pour les processus opérationnels et la planification stratégique intégrés.
  • Élaborer un rapport de qualité pour les utilisateurs.

Sous-programme 4.2 : Services statistiques opérationnels

Description du programme

Les Services statistiques opérationnels regroupent les activités et les services : de collecte des données auprès des répondants; de saisie des données dans les systèmes informatiques; de codage des données selon des catégories normalisées; de traitement des données obtenues auprès d'autres organismes gouvernementaux ou à partir de sources administratives plutôt que directement auprès des répondants. Ce sous-programme comprend les activités se rapportant à la diffusion publique de l'information de Statistique Canada. Il s'agit, par exemple, de la production des publications cataloguées de l'organisme, de ses bases de données en ligne et de son bulletin de diffusion officielle (Le Quotidien). Ce sous-programme s'étend au recrutement et à la formation des intervieweurs chargés des enquêtes permanentes, ponctuelles et à frais recouvrables, ainsi qu'à la fonction des Services consultatifs, y compris le Centre de contact national. La fonction des Services consultatifs, dont les Services de renseignements statistiques, fait aussi partie de ce programme.

Tableau 7Ressources financières budgétaires (dollars)
Dépenses prévues 2014-2015 Dépenses prévues 2015-2016 Dépenses prévues 2016-2017
57 206 396 56 794 925 56 100 878
Tableau 8Ressources humaines (équivalents temps plein)
2014-2015 2015-2016 2016-2017
520 516 507
Tableau 9Mesures de rendement
Sommaire
Le tableau montre les résultats de Mesures de rendement. Les données sont présentées selon Sous-programme
Résultats attendus (titres de rangée) et Indicateurs de rendement, Cibles, Échéance (figurant comme en-tête de colonne).
Sous-programme Résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles Échéance
Les divisions spécialisées utilisent des services statistiques modernes et de pointe pour réaliser les programmes. Pourcentage des aspects des ententes sur les niveaux de service qui sont respectés 75 % 31 mars 2015
Pourcentage des clients qui reçoivent l'information demandée 80 % 31 mars 2015
Les Canadiens utilisent les sites Web de Statistique Canada pour leurs besoins en matière d'information. Pourcentage des visiteurs du site Web qui ont trouvé l'information recherchée 75 % 31 mars 2015

Faits saillants de la planification

Plusieurs activités clés permettant d'assurer les services opérationnels et statistiques ont été lancées en 2012-2013, dont l'établissement du projet du Système intégré de collecte et des opérations (SICO). Les processus actuels de collecte des données à Statistique Canada sont réalisés en utilisant toutes sortes d'outils et de systèmes pour créer les questionnaires, en embauchant, formant, appuyant et gérant le personnel affecté aux activités de collecte des données, et en recueillant et stockant l'information. Ces nouveaux modes de collecte sont essentiels à la stratégie de collecte de données pour l'avenir, en particulier pour encourager les répondants aux enquêtes à utiliser l'option de réponse sur Internet et pour recueillir les réponses de moins en moins nombreuses aux interviews téléphoniques, aux interviews sur place et aux questionnaires imprimés. Dans ce contexte, le maintien et l'utilisation des outils existants de collecte des données sont financièrement lourds et rendent l'organisme vulnérable à la perte par attrition des connaissances intégrées. Jusqu'à maintenant, différents outils de collecte ont été utilisés dans les recensements et les enquêtes permanentes. Le SICO apportera un ensemble commun de processus et d'outils répondant à tous les besoins de la collecte, ce qui permettra de réaliser d'autres économies.

La deuxième activité des Services statistiques opérationnels consiste à élaborer et à mettre en œuvre le Nouveau modèle de diffusion. Depuis quelques années, le site Statistique Canada joue un rôle prépondérant dans la diffusion des données statistiques, au Canada comme à l'étranger. La présence de l'organisme sur le Web est devenue l'élément principal du succès de ses activités de diffusion, qui permettent d'offrir à un vaste public un large éventail d'informations, de produits et de services. Le modèle de diffusion actuel de Statistique Canada est fructueux; toujours est-il que l'organisme doit résoudre un certain nombre de difficultés opérationnelles. Le Nouveau modèle de diffusion vise à moderniser les méthodes et le cadre pour la diffusion publique cohérente des données, notamment sur site Web de Statistique Canada, en mettant l'accent sur les statistiques agrégées. Statistique Canada réalisera ce projet de modernisation grâce à une approche « axée sur l'utilisateur ». Font partie des éléments de cette modernisation une base de données de sorties unique, qui permettra de générer dynamiquement des tableaux de données, et la simplification radicale de la gamme de produits de l'organisme, afin d'assurer l'uniformité dans la disponibilité, la présentation et la fonctionnalité des produits dans l'ensemble des domaines spécialisés.

Le gouvernement du Canada produit un volume colossal de données pour réaliser ses programmes dans les domaines comme la santé, l'environnement, l'agriculture et les ressources naturelles. Le Portail de données ouvertes se veut une plaque tournante pour diffuser librement les données gouvernementales sur des supports lisibles par machine. Statistique Canada vient de réaliser, pour le Conseil du Trésor, le Portail de données ouvertes de la deuxième génération. En collaboration avec le Conseil du Trésor, Statistique Canada gère désormais donnees.gc.ca, dont l'organisme assurera le maintien et qu'il améliorera afin de répondre aux besoins des utilisateurs.

Activité prévue : Continuer d'élaborer des systèmes intégrés de collecte et d'utilisation

Pour optimiser ses opérations, Statistique Canada doit pouvoir lancer ses enquêtes selon n'importe quel mode d'exécution (questionnaire imprimé ou électronique, interview téléphonique ou sur place) et mener la collecte des données d'enquête en utilisant n'importe quelle autre combinaison de modes (p. ex. en commençant par le mode le moins cher, malgré des taux de réponse faibles, et en terminant par d'autres modes offrant généralement des taux de réponse supérieurs). Statistique Canada doit être en mesure de transmettre facilement et en toute sécurité les dossiers entre ses différents centres d'appels et les postes de travail des intervieweurs appelés à effectuer les interviews sur place. Les intervieweurs doivent d'abord faire les appels offrant la plus forte probabilité de réponse. Le travail de collecte doit toujours viser à produire la meilleure qualité possible. L'information sur les différents cas doit être accessible en temps réel pour permettre de détecter les problèmes liés au rendement de l'intervieweur ou du questionnaire. L'organisme doit également recueillir l'information privilégiée à propos du comportement des répondants par rapport au questionnaire, afin d'améliorer ses stratégies de collecte. Tous ces travaux doivent se dérouler en faisant appel au plus petit nombre possible de systèmes et de processus, en utilisant des méthodes opérationnelles rationalisées de collecte dans le but de réaliser des économies d'échelle.

Le SICO vise à développer des systèmes de collecte permettant d'atteindre le niveau ciblé de souplesse dans le choix des modes et des sites; dans le même temps, le SICO permettra de tirer pleinement parti d'Internet pour les questionnaires électroniques. À partir de 2014, la phase 1 du Portail de collecte des données auprès des entreprises du SICO (PCO-SICO) utilisera un seul et même questionnaire électronique pour les répondants et les intervieweurs, afin de recueillir les données pour les enquêtes annuelles du Programme intégré de la statistique des entreprises. Dans les deux prochaines années, le plan de conversion des enquêtes-entreprises au PCO-SICO sera déterminé par le calendrier d'harmonisation des enquêtes-entreprises par rapport aux outils communs de traitement des données qui seront adoptés et à un seul et même questionnaire électronique, qui sera utilisé à la fois pour les réponses personnelles et les réponses recueillies par les intervieweurs; auparavant, répondants et intervieweurs utilisaient différents instruments de collecte.

Pour toute la durée de 2014, Statistique Canada prévoit de réaliser une série de projets pilotes avec des répondants et des intervieweurs afin de recueillir des données grâce au Portail de gestion de la collecte des données du SICO (PGC-SICO), en vue de permettre d'effectuer les essais de comportement du programme de recensement.

Les résultats de ces essais de comportement seront analysés pour mettre au point les améliorations à apporter au PGC-SICO en 2015, afin de soutenir la collecte des données des programmes de recensement de 2016 et les essais pilotes des enquêtes sociales.

Le PGC-SICO devrait permettre de soutenir la collecte permanente des données en 2017, en utilisant un seul et même questionnaire électronique pour une enquête sociale qui nécessite à la fois des interviews par téléphone et sur place.

Plus précisément
2014-2015

  • Utiliser davantage l'option de réponse en ligne pour la collecte des données des enquêtes-entreprises et des enquêtes-ménages.
  • Mettre en œuvre les instruments de collecte sur Internet pour les employés des Opérations des enquêtes statistiques.
  • Mettre en œuvre les essais de comportement dans les recensements, en utilisant le nouveau Portail de gestion de la collecte.

Activité prévue : Élaborer les questionnaires électroniques dans le cadre du SICO

Statistique Canada a accompli des progrès satisfaisants, ces dernières années, dans l'élaboration des questionnaires électroniques, qui sont désormais intégrés dans le SICO. Pour l'exercice 2014-2015, la solution du QE constituera, pour la toute première fois, le seul et même instrument de collecte, pour les répondants comme pour les intervieweurs. Grâce à cette nouvelle fonction importante, l'organisme améliorera considérablement sa capacité à offrir un instrument de collecte cohérent et de grande qualité. Statistique Canada continue de donner la priorité à l'élaboration des besoins opérationnels pour s'assurer que cet outil sera doté de toutes les fonctions nécessaires pour optimiser les opérations de collecte des données. Les QE seront élaborés et soumis à des essais selon les calendriers approuvés.

Plus précisément
2014-2015

  • Élaborer plus de 60 QE pour le Programme intégré de la statistique des entreprises.
  • Terminer l'élaboration de tous les QE nécessaires pour l'essai de comportement des répondants dans le cadre du Recensement de la population de 2014.
  • Convertir 20 enquêtes existantes à la plateforme du QE, à partir de l'instrument de collecte existant.

Activité prévue : Moderniser la stratégie de diffusion de Statistique Canada grâce au Nouveau modèle de diffusion

L'exercice 2014-2015 sera la dernière année d'un projet triennal important visant à mettre à jour et à moderniser la stratégie de diffusion de Statistique Canada. Cet effort mise sur les changements importants intervenus ces dernières années, dont l'adoption d'un modèle de données ouvertes à Statistique Canada. Le Nouveau modèle de diffusion comprendra la structure révisée des fonds de données de l'organisme pour permettre d'améliorer l'exploration et la navigation sur le site Web de Statistique Canada, qui constitue son principal moyen de diffusion. La nouvelle approche adoptée prévoit une gamme simplifiée de produits statistiques, dont la présentation et la fonctionnalité seront plus cohérentes et uniformes. L'organisme améliorera la diffusion des statistiques agrégées en utilisant une approche axée sur les bases de données. L'organisme lancera également une fonction automatisée permettant aux utilisateurs de recueillir ses données, en déployant des services de données et des interfaces de programmation d'applications sur le Web, de même qu'en intégrant harmonieusement le processus de publication de Statistique Canada avec l'initiative de Données ouvertes du gouvernement du Canada. L'organisme adoptera de nouveaux outils de graphisme de tableaux et de mappage pour permettre de mieux maîtriser les données. Le cadre analytique de Statistique Canada sera également révisé.

Pour le prochain exercice financier, les principales activités consistent à soumettre à des essais les prototypes révisés au moyen d'une série d'essais bêta en direct sur Internet. Le site bêta sera doté d'outils de rétroaction interactifs grâce auxquels les utilisateurs de données pourront soumettre leurs commentaires immédiatement et directement. Statistique Canada prévoit également de mener une consultation à grande échelle auprès des principaux utilisateurs de données afin de confirmer que le Nouveau modèle de diffusion répond à leurs besoins. La mise en œuvre à grande échelle de cette nouvelle approche de diffusion est prévue en 2015.

Plus précisément
2014-2015

  • Finaliser le développement des systèmes et prototypes proposés.
  • Soumettre les systèmes et prototypes projetés à des essais de convivialité et à des essais bêta en direct.
  • Consulter les utilisateurs de données pour s'assurer que les nouveaux outils de diffusion répondent à leurs besoins.
  • Mettre en œuvre un travail de conversion pour lancer les produits de diffusion révisés en 2015-2016.

Activité prévue : Maintenir et améliorer le Portail de données ouvertes

Comme organisme statistique national, Statistique Canada était bien placé pour réaménager le Portail de données ouvertes et pour devenir l'organisme gouvernemental chargé d'héberger ce portail. Cet enrichissement du portefeuille de Statistique Canada s'inscrivait dans la réalisation de ses buts et objectifs, qui consistent à étendre l'accessibilité des données statistiques pour les Canadiens. Ce portail a été lancé en ligne au printemps 2013.

Ce projet mise sur les initiatives du Nouveau modèle de diffusion, par exemple le registre central des métadonnées, la recherche et le système de gestion du contenu.

Plus précisément
2014-2015

  • Maintenir et améliorer le Portail de données ouvertes en fonction des besoins des utilisateurs.
  • Appuyer les différents ministères utilisant le Portail de données ouvertes, notamment en ce qui a trait aux besoins en matière de métadonnées, pour enregistrer leurs ensembles de données dans ce portail.
  • En collaboration avec le Conseil du Trésor, améliorer le Portail de données ouvertes grâce à de nouveaux outils et à de nouvelles fonctions pour mieux répondre aux besoins de l'ensemble des utilisateurs.

Sous-programme 4.3 : Programme de maintien de la continuité et de la qualité

Description du programme

Le Programme de maintien de la continuité et de la qualité consiste notamment à coordonner les aspects du PIPS de Statistique Canada, qui visent à assurer la continuité et le maintien de la qualité de ses programmes.
Ressources financières budgétaires (dollars)

Tableau 10Ressources financières budgétaires (dollars)
Dépenses prévues 2014-2015 Dépenses prévues 2015-2016 Dépenses prévues 2016-2017
16 594 200 20 962 336 22 696 113
Tableau 11Ressources humaines (équivalents temps plein)
2014-2015 2015-2016 2016-2017
131 164 187
Tableau 12Mesures de rendement
Sommaire
Le tableau montre les résultats de Mesures de rendement. Les données sont présentées selon Sous-programme
Résultats attendus (titres de rangée) et Indicateurs de rendement, Cibles, Échéance (figurant comme en-tête de colonne).
Sous-programme Résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles Échéance
La continuité et la qualité des programmes permanents de Statistique Canada sont assurées grâce au Processus intégré de planification stratégique. Pourcentage des investissements du Plan d'investissement pour la continuité des activités et le maintien de la qualité mis en œuvre comme prévu 80 % 31 mars 2015

Faits saillants de la planification

Statistique Canada veille à ce que les Canadiens aient accès à une source fiable de données statistiques sur le Canada et répondant à leurs besoins en matière d'information prioritaires. La planification stratégique intégrée et la gouvernance, doublées d'un processus décisionnel tenant compte des risques, permettent de s'assurer que Statistique Canada investit dans ses priorités et de montrer aux Canadiens que ses ressources sont gérées sainement. Puisqu'il faut assurer la continuité et la qualité des programmes permanents, l'approche adoptée par Statistique Canada tient également compte des investissements prévus sur dix ans pour gérer les besoins à venir, par exemple le remaniement régulier des enquêtes ou des systèmes. Le Plan d'investissement dans le maintien de la continuité et de la qualité (PIMCQ), mis à jour à intervalles réguliers, permet à Statistique Canada de prévoir les secteurs dans lesquels il faudra investir à long terme et apporte l'information grâce à laquelle l'organisme peut prendre des décisions et faire des compromis en tenant compte des impératifs de financement. Dans le PIPS annuel de Statistique Canada, les mécanismes et processus de gestion visent à s'assurer que l'organisme est en mesure de prendre de saines décisions d'investissement, à partir d'une évaluation complète des risques, des priorités et des besoins en matière de capacité. Tous les projets liés aux investissements planifiés doivent respecter l'ensemble du Cadre de gestion des projets de l'organisme, pour s'assurer que les projets seront réalisés rapidement, en en respectant les budgets et la portée de ces projets, ainsi que les normes de qualité.

Actuellement, Statistique Canada mène un vaste examen et automatise ses services internes, en plus de continuer de mettre au point l'initiative des Centres de services de données pour la GI statistique. En outre, l'organisme continue de répondre aux priorités pangouvernementales pour ce qui est de la rationalisation des outils logiciels administratifs et de l'adoption de services technologiques centralisés (comme le courriel, les services réseautiques et les centres de télécommunications et de données). Étant donné l'engagement de Statistique Canada sur cette voie, l'organisme aura comme priorité de se doter d'un effectif ingénieux et motivé.

Activité prévue : Améliorer constamment le plan d'investissement pluriannuel pour assurer l'optimisation, la continuité et la qualité de tous les programmes de données statistiques et de soutien

Dans son souci constant d'optimisation, Statistique Canada a lancé un examen permanent de son architecture opérationnelle (structure organisationnelle, processus opérationnels et systèmes informatiques) afin de mettre en œuvre les principales stratégies suivantes :

  • établir les différents secteurs intégrés pour les services statistiques comme la collecte, le codage et la classification, la saisie des données, la mise à jour des bases d'enquête et les services de demandes de renseignements par téléphone et par courriel, afin de réaliser des économies d'échelle;
  • regrouper les applications informatiques pour réduire les efforts à consacrer à leur développement et à leur maintenance;
  • centraliser toutes les compétences informatiques (analystes et architectes des systèmes, programmeurs, et responsables de l'acquisition et de la gestion du matériel) afin d'améliorer la cohésion et l'interopérabilité des systèmes et de réaliser des économies d'échelle;
  • réduire la trousse des outils logiciels utilisés dans le développement et l'analyse des systèmes, afin de diminuer les frais d'acquisition et de formation et de favoriser la mobilité du personnel;
  • déployer des méthodes électroniques plus économiques pour la collecte des données;
  • adopter un cadre commun et intégré de gestion des projets afin d'améliorer l'estimation des coûts et des échéances, l'établissement des rapports et la réalisation des résultats prévus;
  • améliorer les processus de planification et d'établissement du budget et étendre à dix ans l'horizon de planification;
  • réduire le nombre d'échelons d'encadrement et de supervision, le cas échéant;
  • collaborer avec d'autres organismes statistiques nationaux dans le développement et le partage des outils communs.

La stratégie essentielle de Statistique Canada pour assurer la robustesse consiste à élaborer un plan décennal faisant état de tous les investissements à consacrer à la qualité et à la continuité de l'ensemble des programmes, ainsi que de leur calendrier, de leur durée et de leur budget estimatif, pour chaque exercice financier. Ces investissements constituent la deuxième priorité dans la planification, juste après les investissements transformationnels dans l'optimisation de l'Architecture opérationnelle du Bureau. Un cadre pluriannuel rigoureux de planification permet de mieux optimiser les ressources affectées à ces investissements essentiels, en tenant compte des impératifs budgétaires, par exemple le gel du budget de fonctionnement pour les deux prochains exercices financiers.

Plus précisément
2014-2015

  • En 2014-2015, Statistique Canada continuera d'améliorer la planification dans l'ensemble des initiatives horizontales et à s'assurer que le PIMCQ fait état de tous les investissements nécessaires pour réduire les risques opérationnels et stratégiques et maintenir la qualité dans l'ensemble de l'organisme, sous réserve de la disponibilité du financement.
  • Dans la prochaine année, Statistique Canada veillera essentiellement à continuer d'intégrer, dans ces plans à long terme, les ressources humaines, les ressources en technologies informatiques et les ressources financières.
  • Au nombre des investissements planifiés dans le PIMCQ figurent :
    • un investissement continu dans les projets permanents de l'Architecture opérationnelle du Bureau, par exemple le Programme intégré de la statistique des entreprises, le projet d'Examen et automatisation des processus administratifs, et l'ETES;
    • le remaniement des systèmes de l'Enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail;
    • les améliorations à apporter aux systèmes généralisés, soit le Système généralisé de traitement des séries chronologiques (G-Series), le logiciel généralisé de contrôle de la divulgation (G-Confid), et le Système généralisé de couplage des enregistrements (G-Coup);
    • les améliorations à apporter au Quotidien intelligent;
    • l'enrichissement et la mise en œuvre de la Classification des fonctions des administrations publiques;
    • le transfert de la collecte et de la transition dans le système de traitement générique pour les enquêtes sur les biens et la construction;
    • le réinvestissement dans le programme de la Balance des paiements;
    • les nouvelles fonctions du Système national d'acheminement;
    • l'examen approfondi du recours plus important aux données administratives pour le Programme de la statistique de l'agriculture;
    • le remaniement du programme de l'ESG et la mise en œuvre de la collecte multimodale des données pour tous les cycles d'enquête;
    • le remaniement de l'Enquête sur les établissements de soins de santé de longue durée;
    • la promotion de l'innovation dans le cadre de la Voie de l'innovation et du Forum sur l'innovation.

Activité prévue : Continuer de mettre en œuvre le projet d'Examen et automatisation des processus administratifs

Statistique Canada a commencé à revoir de fond en comble ses services internes dans le cadre d'un projet de l'AOB intitulé « Examen et automatisation des processus administratifs » (EAPA). Ce projet vise à rationaliser et simplifier les processus de gestion des ressources humaines, des finances, de l'approvisionnement et des services administratifs, à partir du moment où les demandes sont présentées jusqu'à ce que les transactions soient approuvées et archivées.

Statistique Canada a inscrit, dans ses plans financiers, des économies importantes dans la foulée de ce vaste projet d'examen et d'automatisation de ses services internes. Bien que les incertitudes entourant le rythme et l'orientation de l'examen pangouvernemental compliquent la réalisation de ce projet, il est essentiel de réaliser les économies prévues pour respecter le Plan d'entreprise de l'organisme; c'est la raison pour laquelle ce projet se poursuivra en 2014-2015. Le projet d'EAPA a franchi cette année de nombreuses étapes importantes, dont la centralisation des services administratifs et des services de soutien financier et la mise en place d'un nouveau site Web de services intégrés et d'un nouveau carrefour libre-service.

Plus précisément
2014-2015

  • Terminer l'examen et la rationalisation de tous les processus administratifs et opérationnels, afin d'offrir des services généraux intégrés et stratégiques encore mieux optimisés.
  • Mettre sur pied d'autres centres de soutien opérationnel, en continuant de mettre en œuvre le nouveau modèle de prestation de services axé sur la généralisation du libre-service.

Activité prévue : Initiative de transformation des réseaux

Statistique Canada utilise actuellement un réseau informatique interne physiquement séparé d'Internet. L'organisme a fini par adopter cette approche, afin de sécuriser les renseignements confidentiels que lui fournissent les particuliers et les organisations. Bien que Statistique Canada ait reconnu que cette approche n'est ni optimale ni nécessaire pour sécuriser les fonds de données confidentielles, il est évident que les applications et le matériel de soutien en place n'ont pas été suffisamment « sécurisés » pour permettre de connecter le réseau interne de l'organisme à Internet sans des investissements considérables.

En 2011-2012, Statistique Canada a été l'un des 44 ministères et organismes à transférer de nombreuses fonctions de TI à Services partagés Canada (SPC). Il y a eu une entente entre Statistique Canada et cet organisme sur des mesures visant à assurer le respect des dispositions de la Loi sur la statistique en matière de confidentialité. SPC utilise désormais une grande partie de l'infrastructure matérielle qui soutient les activités de Statistique Canada. Pour permettre de réaliser les objectifs communs, Statistique Canada a établi et apporté le financement initial d'une initiative de transformation des réseaux qui permettra de mener à terme le processus de sécurisation et de consolider le réseau de travail de Statistique Canada pour en faire un réseau public externe.

Plus précisément
2014-2015

  • Planifier et exécuter l'intégration des services de courriel existants de Statistique Canada dans les cas où l'organisme doit traiter ou stocker des données statistiques confidentielles, dans le cadre de ce service partagé dans l'ensemble du gouvernement.
  • Adopter, en collaboration avec SPC, le meilleur moyen de planifier et de mettre en œuvre l'intégration des programmes de Statistique Canada dans une infrastructure pangouvernementale, tout en veillant à respecter les dispositions de confidentialité de la Loi sur la statistique.

Activité prévue : Participer avec d'autres ministères et le Secrétariat du Conseil du Trésor à l'examen de la migration vers des outils et des processus communs

Les systèmes administratifs permettant à Statistique Canada de gérer ses ressources humaines et financières sont très performants de tous les points de vue. Or, à l'heure actuelle, l'organisme n'utilise aucun des outils logiciels prescrits dans ces deux domaines. Bien que Statistique Canada n'ait rien prévu pour ces outils dans sa planification financière, l'organisme continuera d'apporter des compétences et des connaissances en 2014-2015, en participant aux travaux des organismes de gestion et des groupes de travail de l'ensemble du gouvernement dans le cadre de l'initiative de transformation de la gestion financière. L'organisme est convaincu que l'expérience et les connaissances apportées dans cette gestion intégrée et optimisée seront utiles pour façonner, dans ce domaine, un solide plan de transformation de l'ensemble du gouvernement. Statistique Canada s'attend aujourd'hui à se convertir aux plateformes communes de gestion des ressources humaines et financières à partir de 2017-2018. Les préparatifs de cette conversion se poursuivront en 2015-2016 et 2016-2017.

Pour donner suite à la directive du Conseil du Trésor sur la conservation des documents, Statistique Canada s'est doté d'un plan quadriennal, pour commencer à mettre en œuvre, en avril 2014, le GCDOCS, système intégré de gestion des documents et des dossiers électroniques. Le GCDOCS s'inspirera des travaux déjà réalisés pour relever les ressources informationnelles d'utilité opérationnelle et développer une architecture d'information conforme à l'Architecture d'alignement des programmes.

Plus précisément
2014-2015

  • Poursuivre les efforts de consultation auprès d'autres ministères et du Secrétariat du Conseil du Trésor afin de réunir plus d'information à propos de la fonctionnalité des systèmes, des applications et des produits (SAP) et de PeopleSoft — et de l'interopérabilité de ces outils —, ainsi que de GCDOCS et du courriel, pour évaluer le calendrier et le carnet de route de la migration vers ces outils communs.
  • Apporter des compétences et des connaissances en 2014-2015, en prenant une part active aux activités des organismes de gestion et des groupes de travail de l'ensemble du gouvernement dans le cadre de l'initiative de transformation de la gestion financière.
  • Mener à terme la mise en œuvre des processus communs de gestion des ressources humaines afin de maximiser le potentiel d'économies.
  • Continuer à mettre en œuvre un nouveau modèle de prestation de services intégrés permettant de maximiser l'automatisation et de simplifier les processus administratifs afin de réaliser des économies.
  • Poursuivre les travaux préliminaires dans la mise en œuvre de GCDOCS, en développant une architecture de l'information, dont la classification de l'information.