2017 : L'année en statistiques

21 décembre 2017

L'année 2017 de Statistique Canada a été marquée par plusieurs innovations.

L'organisme a mis à la disposition du public un riche éventail de produits et d'analyses de données et a ainsi élargi sa portée en vue de traiter de nouveaux sujets et de répondre aux questions qui importent aux Canadiens.

Pour le Canada, 2017 a également été une année d'introspection. L'organisme a publié les données de son plus récent recensement et de ses plus récentes enquêtes sociales et économiques, offrant aux Canadiens un portrait détaillé de leur pays.

En outre, à Statistique Canada, nous nous sommes regardés dans le miroir au courant de l'année et avons réfléchi à la façon dont nous pourrions nous moderniser en vue de continuer à offrir aux Canadiens l’information de haute qualité dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées dans un monde complexe et de plus en plus numérique.

Recensement de 2016

En 2017, Statistique Canada a publié toutes les principales données du Recensement de 2016 dans les délais prévus. Ces données englobent de nombreux aspects de la vie des Canadiens, y compris le revenu, la diversité ethnoculturelle, la langue parlée et l'éducation. Alors, qu'est-ce que les Canadiens ont déclaré dans le cadre du Recensement de 2016? Voici certains des points saillants.

  • Pour la première fois dans l'histoire du recensement, on dénombrait davantage de personnes âgées (65 ans et plus) que d'enfants (14 ans ou moins) et davantage de ménages d'une seule personne que de ménages de tout autre type.
graphique en barres du graphique 1
Description : Graphique 1
Graphique 1
Proportion de la population âgée de 14 ans et moins et de 65 ans et plus au sein de la population totale, Canada, provinces et territoires, 2016
  14 ans et moins 65 ans et plus
pourcentage
Source : Statistique Canada, Recensement de la population.
Nunavut 32,5 3,8
Territoires du Nord-Ouest 21,2 7,7
Yukon 17,5 11,9
Colombie-Britannique 14,9 18,3
Alberta 19,2 12,3
Saskatchewan 19,6 15,5
Manitoba 19,1 15,6
Ontario 16,4 16,7
Québec 16,3 18,3
Nouveau-Brunswick 14,8 19,9
Nouvelle-Écosse 14,5 19,9
Île-du-Prince-Édouard 15,9 19,4
Terre-Neuve-et-Labrador 14,3 19,4
Canada 16,6 16,9
  • Plus de 1 Canadien sur 5 était un immigrant au Canada. La plus grande part des immigrants récents provenaient de l'Asie (61,8 %), suivie de l'Afrique (13,4 %).
  • Depuis 2006, la population autochtone s'est accrue de 42,5 %, soit plus de quatre fois le taux de croissance de la population non autochtone au cours de la même période.

Statistique Canada a également élaboré de nouveaux outils de visualisation des données dans le but d'aider les Canadiens à interpréter les résultats du recensement. Ces outils comprennent la pyramide historique des âges, un graphique à bulles sur la langue maternelle et un graphique interactif sur la population immigrante. L'organisme a également lancé le Visualiseur de données du Programme du recensement, un nouveau tableau de bord statistique qui présente des indicateurs clés du recensement pour des données géographiques et sociodémographiques de base.

Il ne s'agit là que de quelques-uns des résultats et des produits fascinants offerts dans le cadre du Programme du recensement de 2016. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le recensement et ses résultats, consultez la page du Programme du recensement.

Le crime et la justice à la loupe

Statistique Canada a examiné de plus près le crime et la justice au Canada en 2017. L'organisme a publié des données sur un certain nombre d'enjeux connexes et a présenté des rapports approfondis sur les crimes haineux, les homicides et les agressions sexuelles.

Plus particulièrement, l'organisme a examiné attentivement diverses formes de victimisation, y compris les agressions sexuelles, la violence faite aux enfants et la victimisation au sein des familles. L'organisme s'est également penché sur la façon dont le système de justice pénale traite de ces incidents. En outre, on a également publié des rapports examinant les comportements délinquants :

Statistique Canada a également fourni les premiers résultats d'un projet pilote visant à mesurer le crime organisé au Canada. Le projet a été lancé en vue d'améliorer la déclaration du crime organisé au moyen du Programme de déclaration uniforme de la criminalité de Statistique Canada.

Nouveaux résultats de l'Enquête sur la sécurité financière

Le 7 décembre 2017, Statistique Canada a publié les résultats de 2016 de l'Enquête sur la sécurité financière (ESF). Cette enquête recueille des renseignements sur les avoirs et les dettes des familles et des particuliers au Canada. Étant donné le niveau de dette des Canadiens, le marché du logement et les taux d'intérêt des banques, ces renseignements ont permis de mieux comprendre la situation financière des Canadiens.

Selon les nouveaux résultats de l'ESF, l'avoir net médian des familles canadiennes a plus que doublé de 1999 à 2016. Cependant, la dette hypothécaire médiane n'était pas bien loin derrière : elle a pratiquement doublé de 1999 à 2016.

Statistique Canada a également publié de nouvelles données sur les termes hypothécaires des Canadiens dont la résidence principale était hypothéquée. Le taux d'intérêt moyen de l'hypothèque de ces personnes s'élevait à 2,94 %.

De 1999 à 2016, on a enregistré une hausse relative du nombre de familles endettées dont le chef était un aîné (65 ans et plus). Cette augmentation s'explique surtout par le fait que davantage de personnes âgées avaient encore une hypothèque à payer au moment de leur retraite.

Davantage de données sur les salaires

C'est en 2017 que Statistique Canada a publié pour la première fois des données annuelles détaillées sur les salaires par profession obtenues dans le cadre de l'Enquête sur les postes vacants et les salaires. Ces nouvelles données s'ajoutent aux données sur les salaires de l'Enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail, de l'Enquête sur la population active et du Recensement de la population. Elles sont disponibles selon la catégorie d'emploi détaillée et la région économique.

Grâce à ces nouvelles données, les Canadiens peuvent désormais comparer les salaires de différentes professions, par exemple chef cuisinier, électricien, ingénieur informaticien et infirmier, d'un bout à l'autre du pays — de Cariboo en Colombie-Britannique à la presqu'île Avalon à Terre-Neuve-et-Labrador, en passant par le Nunavut.

Étudier l'économie du partage

Statistique Canada s'est attelé à mesurer l'économie du partage en 2017. L'organisme a publié des estimations du nombre de personnes ayant participé à l'économie du partage ainsi que de l'argent dépensé sur ce marché.

Statistique Canada a ajouté à l'Enquête sur la population active sept questions portant sur l'utilisation des services de transport entre particuliers, par exemple Uber et Lyft, et des services de location de logement privé, tels qu'Airbnb et Flipkey. L'enquête a été menée auprès des Canadiens âgés de 18 ans et plus résidant dans les provinces.

De novembre 2015 à octobre 2016, près de 1 Canadien sur 10 âgé de 18 ans et plus a fait usage de services de transport entre particuliers ou de services de location de logement privé, dépensant ainsi 1,3 milliard de dollars. Les Canadiens plus jeunes ont davantage eu recours à ces services.

graphique en barres du graphique 2
Description : Graphique 2
Graphique 2
Proportion de la population âgée de 18 ans et plus ayant utilisé des services de transport entre particuliers, selon le groupe d'âge, Canada, 2015-2016Note de tableau 1
  Pourcentage
Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active.
Total, 18 ans et plus 7,0
18 à 24 ans 13,5
25 à 34 ans 14,6
35 à 44 ans 7,7
45 à 54 ans 5,0
55 ans et plus 2,1

Environ 72 000 personnes âgées de 18 ans et plus ont offert des services de transport entre particuliers, tandis que 69 000 ont offert des services de location de logement privé.

À mesure que l'économie du partage prend de l'ampleur, Statistique Canada se prépare à mesurer sa contribution aux comptes macroéconomiques du Canada, qui surveillent l'évolution du produit intérieur brut, des importations et des exportations de services ainsi que des dépenses des ménages.

Suivi des ressources naturelles

Le secteur des ressources naturelles joue un grand rôle dans l'économie du Canada. Au deuxième trimestre de 2017, il représentait 10,8 % du produit intérieur brut du pays, soit 215 milliards de dollars (en valeur nominale, aux taux annuels).

Grâce à ces nouvelles données, les Canadiens peuvent désormais suivre les importations, les exportations, le produit intérieur brut et les emplois attribuables aux ressources naturelles du Canada, ventilés par sous-secteur : énergie, exploitation minière, exploitation forestière ainsi que chasse, pêche et eau. Des données sont disponibles selon le produit, y compris le pétrole brut, le gaz naturel, les produits du bois ainsi que le métal et les produits miniers.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le communiqué du Quotidien sur les indicateurs des ressources naturelles.

Centre de statistiques du Canada et le monde

En 2017, l'organisme a élargi ses fonds de données et a continué à explorer de nouvelles manières de présenter les données au public. Le 7 juillet 2017, l'organisme a lancé le Centre de statistiques du Canada et le monde.

La première version du centre recueille et présente diverses données sur la relation économique et financière entre le Canada et les États-Unis, le principal partenaire commercial du Canada. Le centre illustre l'information d'une manière intuitive et interactive, et comprend des renseignements sur le commerce, les investissements, l'emploi et les voyages.

Par exemple, il suit le nombre d'employés qui travaillent pour des sociétés affiliées à participation majoritaire américaine ayant des activités au Canada, ainsi que le nombre d'employés qui travaillent dans des sociétés canadiennes situées aux États-Unis. Le centre suit les déplacements d'un côté à l'autre de la frontière en fonction du moyen de transport et de la durée des voyages (voyages de même jour ou avec nuitées). Pour couronner le tout, le centre dispose d'une carte interactive qui fournit de l'information sur le commerce de marchandises entre les provinces canadiennes et les États américains.

Au cours des prochaines années, l'organisme compte agrandir le centre en vue de surveiller la relation économique et financière du Canada avec ses principaux partenaires commerciaux.

De l'innovation à la modernisation

Tout en continuant d'innover, Statistique Canada a également pris du recul pour examiner les besoins changeants de la population canadienne en matière de renseignements ainsi que l'environnement en évolution rapide.

Avec le développement de nouvelles technologies, le besoin d'information des Canadiens croît rapidement. Afin de s'assurer que les Canadiens puissent accéder à des renseignements de grande qualité, Statistique Canada étudie des façons de moderniser ses activités en vue de produire davantage de données plus rapidement.

L'organisme a lancé une importante initiative de modernisation visant à explorer de nouvelles manières de recueillir et de produire des données par le truchement de collaborations ou de partenariats et en utilisant des technologies et des méthodes de pointe.

Pour mettre à l'essai cette initiative, quatre projets exploratoires ont été créés cette année : la Mesure des statistiques liées au cannabis, le Programme de la statistique du logement canadien, la Transition vers une économie à faibles émissions de carbone et la Mesure de la croissance des visiteurs internationaux au Canada.

Mesure des statistiques liées au cannabis

Le projet de mesure des statistiques liées au cannabis de l'organisme a pour but de mesurer l'incidence de la légalisation de l'usage du cannabis à des fins non médicales. Le projet évaluera les effets sur le plan économique, social, juridique et de la santé, et utilisera des méthodes novatrices de collecte et de traitement des données, telles que l'approche participative, le moissonnage du Web et la modélisation.

En novembre, Statistique Canada a publié un document qui décrit le cadre qu'il utilisera pour faire le suivi de l'activité économique liée au cannabis. L'organisme a également diffusé de nouvelles estimations expérimentales de la consommation de cannabis au Canada en décembre, selon lesquelles les Canadiens auraient consommé 697,5 tonnes métriques de cannabis en 2015, ce qui représente une valeur estimative entre 5,0 milliards de dollars et 6,2 milliards de dollars.

Programme de la statistique du logement canadien

Le Programme de la statistique du logement canadien a été créé pour répondre à la demande visant à obtenir une source de renseignements unique et exhaustive sur le logement. Le projet repose entièrement sur l'obtention et l'intégration de données administratives, telles que les fichiers des registres fonciers, les rôles d'évaluation foncière et les données fiscales.

Statistique Canada a diffusé son premier ensemble de données sur le logement en décembre, lesquelles portent sur les propriétés résidentielles détenues par des non-résidents dans les marchés du logement de Toronto et de Vancouver. Selon ces nouvelles données, les non-résidents sont propriétaires de 3,4 % de toutes les propriétés résidentielles de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Toronto. Par ailleurs, 4,8 % des propriétés résidentielles de la RMR de Vancouver sont détenues par des non-résidents.

Transition vers une économie à faibles émissions

Le troisième projet surveille la transition du Canada vers une économie à faibles émissions de carbone, qui consiste notamment à mesurer le rôle des technologies propres. À cette fin, Statistique Canada utilise des renseignements déjà disponibles fournis par d'autres ministères et organismes fédéraux. L'organisme collabore également avec l'Agence spatiale canadienne et la Plateforme géospatiale fédérale afin d'utiliser de nouveaux types de données en vue de produire des statistiques sur les écosystèmes.

En décembre, l'organisme a publié ses premières données du Compte économique des produits environnementaux et de technologies propres. Selon ce compte, les produits et les services de technologies propres représentaient 3,1 % du produit intérieur brut et 274 000 emplois en 2016.

Mesure de la croissance des visiteurs internationaux au Canada

Dans le cadre de son dernier projet exploratoire, la mesure de la croissance des visiteurs internationaux au Canada, Statistique Canada améliore les outils et les stratégies dont il dispose déjà et y ajoute des données de carte de crédit et de téléphone cellulaire, de même que des données des enquêtes frontalières et des dénombrements à la frontière.

L'organisme établit des partenariats avec d'autres intervenants afin de produire, tous les trois ans, des comptes satellites pour chaque province et territoire. Il élabore également de nouvelles méthodes faisant appel à des technologies telles que l'intelligence artificielle en vue de produire des indicateurs que les Canadiens pourront utiliser pour évaluer le fonctionnement des initiatives en matière de tourisme.

Ces quatre projets ont en commun une transition vers une approche axée sur l'utilisateur, l'adoption de méthodes d'avant-garde et un fort engagement en faveur de la consultation et de la collaboration avec les partenaires et les intervenants. La modernisation a pour but ultime de produire des statistiques adaptées aux besoins actuels et futurs de la population, des entreprises et des gouvernements canadiens.

Au fur et à mesure de la mise en œuvre de notre programme de modernisation, l'année qui vient promet d'être marquée par de nouveaux projets stimulants et de nouveaux horizons statistiques qui profiteront à tous les Canadiens.

Connectez-/inscrivez-vous pour publier un commentaire.

Veuillez prendre note que les commentaires sont modérés. Les commentaires peuvent prendre un certain temps avant d’apparaître en ligne. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter nos règles de participation.

Date de modification :