Statistiques par sujet – Méthodes statistiques

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Préciser les résultats par

Aide pour les filtres et la recherche
Filtres actuellement sélectionnés pouvant être supprimés

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facettes affichées. 1 facettes sélectionnées.

Contenu

1 facettes affichées. 0 facettes sélectionnées.

Autres ressources disponibles pour appuyer vos recherches.

Aide pour trier les résultats
Explorer notre base centrale des principaux concepts normalisés, définitions, sources de données et méthodes.
En cours de chargement
Chargement en cours, veuillez patienter...
Tout (53)

Tout (53) (25 of 53 results)

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214229
    Description :

    L’estimation autopondérée au moyen de méthodes d’échantillonnage avec probabilités égales (epsem pour equal probability selection methods) est souhaitable pour des raisons d’efficacité relativement à la variance. Habituellement, pour obtenir la propriété epsem pour des plans de sondage à deux degrés (et à une phase) en vue d’estimer des paramètres au niveau de la population, on utilise le chiffre de population de chaque unité primaire d’échantillonnage (UPE) comme mesure de taille pour la sélection des UPE, ainsi que l’attribution d’une taille d’échantillon égale aux UPE sous échantillonnage aléatoire simple (EAS) des unités élémentaires. Cependant, si l’on souhaite des estimations autopondérées pour les paramètres correspondant à de multiples domaines sous une répartition préétablie de l’échantillon entre les domaines, Folsom, Potter et Williams (1987) ont montré que l’on peut utiliser une mesure composite de taille pour sélectionner les UPE afin d’obtenir des plans epsem quand on suppose qu’outre les chiffres de population des UPE au niveau des domaines (c’est à dire la répartition de la population entre les domaines dans les UPE), les identificateurs de domaines pour les unités élémentaires sont également disponibles dans la base de sondage. Le terme depsem-A sera utilisé pour désigner ce genre de plan de sondage à deux degrés (et à une phase) pour obtenir l’estimation epsem au niveau du domaine. Folsom et coll. ont également considéré des plans d’échantillonnage à deux phases et à deux degrés quand les chiffres de population des UPE au niveau des domaines sont inconnus, mais que les dénombrements d’UPE entières sont connus. Pour ces plans (que nous désignerons depsem-B) avec les UPE sélectionnées avec probabilité proportionnelle à la mesure de taille habituelle (c’est à dire la population totale de l’UPE) au premier degré, toutes les unités élémentaires dans chaque UPE sélectionnée font d’abord l’objet d’une présélection en vue de les classer par domaine à la première phase de collecte des données, avant la sélection par EAS au deuxième degré d’échantillonnage. Des échantillons stratifiés par domaine sont ensuite sélectionnés dans les UPE en appliquant des taux d’échantillonnage de domaine choisis de manière appropriée pour que les tailles d’échantillon de domaine obtenues soient celles souhaitées et que le plan d’échantillonnage résultant soit autopondéré. Dans le présent article, nous commençons par donner une justification simple des mesures composites de taille pour le plan depsem-A et des taux d’échantillonnage de domaine pour le plan depsem-B. Puis, pour les plans depsem-A et -B, nous proposons des généralisations, premièrement aux cas pour lesquels les identificateurs de domaine pour les unités élémentaires ne sont pas disponibles dans la base de sondage et les chiffres de population des UPE au niveau des domaines ne sont connus qu’approximativement à partir d’autres sources, et deuxièmement, aux cas pour lesquels les mesures de taille des UPE sont préétablies en se basant sur d’autres considérations pratiques et souhaitables de suréchantillonnage ou de sous-échantillonnage de certains domaines. Nous présentons aussi une généralisation supplémentaire en présence de sous-échantillonnage des unités élémentaires et de non-réponse dans certaines UPE à la première phase, avant la sélection des unités élémentaires de deuxième phase dans les domaines à l’intérieur de chaque UPE sélectionnée. Cette dernière généralisation du plan depsem-B est illustrée pour un échantillon aréolaire de logements.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 11-630-X2015009
    Description :

    Dans la présente édition des Mégatendances canadiennes nous examinons la participation croissante des femmes dans le milieu de travail rémunéré depuis les années 1950.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Produits techniques : 75F0002M2015003
    Description :

    Cette note porte sur les estimations révisées du revenu tirées de l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR). Les révisions aux estimations de l’EDTR permettent de comparer les résultats de l’Enquête canadienne sur le revenu (ECR) à ceux des années précédentes puisqu’elles offrent une solution aux problèmes associés aux différences méthodologiques entre l’EDTR et l’ECR.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214236
    Description :

    Nous proposons une extension assistée par modèle des mesures de l’effet de plan dû à la pondération. Nous élaborons une statistique de niveau sommaire pour différentes variables d’intérêt, sous échantillonnage à un degré et ajustement des poids par calage. La mesure de l’effet de plan que nous proposons traduit les effets conjoints d’un plan d’échantillonnage avec probabilités de sélection inégales, des poids inégaux produits en utilisant des ajustements par calage et de la force de l’association entre la variable d’analyse et les variables auxiliaires utilisées pour le calage. Nous comparons la mesure proposée aux mesures existantes de l’effet de plan au moyen de simulations en utilisant des variables semblables à celles pour lesquelles des données sont recueillies dans les enquêtes auprès des établissements et dans les enquêtes téléphoniques auprès des ménages.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214248
    Description :

    L’utilisation de modèles de population au niveau de l’unité pour estimer des totaux et des moyennes de petit domaine en se fondant sur un modèle est fréquente, mais il se peut que le modèle ne soit pas vérifié pour l’échantillon si le plan d’échantillonnage est informatif pour le modèle. Par conséquent, les méthodes d’estimation classiques, qui supposent que le modèle est vérifié pour l’échantillon, peuvent donner des estimateurs biaisés. Nous étudions d’autres méthodes comprenant l’utilisation d’une fonction appropriée de la probabilité de sélection des unités en tant que variable auxiliaire supplémentaire dans le modèle de l’échantillon. Nous présentons les résultats d’une étude en simulation du biais et de l’erreur quadratique moyenne (EQM) des estimateurs proposés des moyennes de petit domaine et du biais relatif des estimateurs de l’EQM connexes, en utilisant des plans d’échantillonnage informatifs pour générer les échantillons. D’autres méthodes, fondées sur la modélisation de l’espérance conditionnelle du poids de sondage sous forme d’une fonction des covariables du modèle et de la réponse, sont également incluses dans l’étude en simulation.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214237
    Description :

    La bonne conception d’une enquête téléphonique par composition aléatoire (CA) à partir d’une base de sondage double requiert de choisir entre de nombreuses options, en faisant la part des différences de coût, de précision, et de couverture, afin d’optimiser la réalisation des objectifs de l’étude. L’un des éléments à prendre en considération est celui de savoir s’il faut présélectionner les ménages équipés de téléphones mobiles et n’interroger que ceux utilisant exclusivement des téléphones mobiles (ménages EXM), donc écarter ceux qui se servent d’un téléphone fixe ainsi que d’un téléphone mobile (ménages F-et-M), ou s’il faut, au contraire, interroger toutes les unités de l’échantillon de ménages équipés de téléphones mobiles. Nous présentons un cadre pour comparer les avantages et les inconvénients de ces deux options, ainsi qu’une méthode pour sélectionner le plan de sondage optimal. Nous établissons la répartition optimale de la taille de l’échantillon entre les deux bases de sondage et en discutons, et nous abordons le choix de la valeur optimale du paramètre de composition p pour le domaine des usagers d’un téléphone fixe ainsi que d’un téléphone mobile (F-et-M). Nous illustrons nos méthodes en les appliquant à la National Immunization Survey commanditée par les Centers for Disease Control and Prevention.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214250
    Description :

    L’évaluation de l’impact des effets de mode sur les estimations d’enquête est devenue un objectif de recherche crucial en raison de l’utilisation croissante des plans de sondage à modes mixtes. Malgré les avantages inhérents aux plans de ce genre, comme la réduction des coûts et l’augmentation de la couverture, il y a une évidence manifeste à l’effet que le mode d’enquête peut avoir des effets importants relativement à la précision d’une enquête. Ces effets risquent d’aboutir à des statistiques qui ne sont pas comparables dans le temps ou entre des sous-groupes de population et d’accroître le biais. Les plans de collecte adaptatifs offrent un cadre mathématique souple qui permet d’optimiser l’équilibre entre la qualité et les coûts de l’enquête. Dans cet article, nous utilisons des plans adaptatifs afin de minimiser les effets de mode. Nous illustrons notre modèle d’optimisation au moyen de l’étude du cas de l’Enquête sur la population active des Pays-Bas. Nous mettons l’accent sur les effets de mode dépendant des items et nous évaluons l’impact sur la qualité des enquêtes par comparaison avec une norme de référence.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214249
    Description :

    Le problème de la répartition optimale des échantillons dans les enquêtes basées sur un plan d’échantillonnage stratifié a été abordé pour la première fois par Neyman en 1934. Depuis, de nombreux chercheurs ont étudié le problème de la répartition des échantillons dans les enquêtes à plusieurs variables, et plusieurs méthodes ont été proposées. Ces méthodes se divisent essentiellement en deux catégories. La première catégorie englobe les méthodes de répartition qui réduisent les coûts des enquêtes tout en maintenant les coefficients de variation des estimateurs de totaux sous des seuils spécifiés pour toutes les variables d’enquête d’intérêt. La seconde catégorie de méthodes vise à minimiser une moyenne pondérée des variances relatives des estimateurs des totaux étant donné une taille globale maximale d’échantillon ou un coût maximum. Cet article propose une nouvelle approche d’optimisation pour régler le problème de la répartition des échantillons dans les enquêtes à plusieurs variables. Cette approche se fonde sur une formulation de la programmation en nombres entiers binaires. Plusieurs expériences numériques ont démontré que l’approche proposée offre des solutions efficaces à ce problème, qui permettent d’améliorer un « algorithme classique » et peuvent être plus efficaces que l’algorithme de Bethel (1985, 1989).

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214230
    Description :

    Le présent article décrit l’élaboration de méthodes de répartition pour des enquêtes par sondage avec stratification quand l’utilisation d’estimateurs sur petits domaines composites est une priorité et que les domaines servent de strates. Longford (2006) a proposé pour cette situation un critère objectif fondé sur une combinaison pondérée des erreurs quadratiques moyennes des moyennes de petit domaine et d’une moyenne globale. Ici, nous redéfinissons cette approche dans un cadre assisté par modèle, ce qui permet l’utilisation de variables explicatives et une interprétation plus naturelle des résultats en utilisant un paramètre de corrélation intraclasse. Nous considérons aussi plusieurs utilisations de la répartition exponentielle et permettons l’application d’autres contraintes, telle une valeur maximale de la racine carrée relative de l’erreur quadratique moyenne, aux estimateurs de strate. Nous constatons qu’une répartition exponentielle simple peut donner des résultats très près d’être aussi bons que le plan optimal, même quand l’objectif est de minimiser le critère de Longford (2006).

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214231
    Description :

    Les instituts nationaux de statistique font une grande utilisation des panels rotatifs, par exemple pour produire des statistiques officielles sur la population active. Les procédures d’estimation se fondent généralement sur les approches traditionnelles fondées sur le plan de sondage conformes à la théorie classique de l’échantillonnage. Un inconvénient important des estimateurs de cette classe est que les petites tailles d’échantillon entraînent de grandes erreurs-types et qu’ils ne sont pas robustes au biais de mesure. Deux exemples où les effets de biais de mesure deviennent apparents sont le biais de groupe de renouvellement dans les panels rotatifs et les différences systématiques dans les résultats d’une enquête dues à un remaniement important du processus sous-jacent. Dans cet article, nous appliquons un modèle de séries chronologiques structurel multivarié à l’enquête sur la population active des Pays-Bas pour produire des données mensuelles sur la population active qui se fondent sur un modèle. Le modèle réduit les erreurs-types des estimations en tirant parti des renseignements sur l’échantillon recueillis au cours des périodes précédentes, tient compte du biais de groupe de renouvellement et de l’autocorrélation induite par le panel rotatif, et modélise les discontinuités dues au remaniement de l’enquête. Nous examinons également l’utilisation des séries auxiliaires corrélées du modèle, qui vise à améliorer davantage l’exactitude des estimations du modèle. Statistics Netherlands utilise cette méthode pour produire des statistiques mensuelles officielles exactes sur la population active qui sont convergentes dans le temps, malgré le remaniement du processus d’enquête.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214238
    Description :

    Félix-Medina et Thompson (2004) ont proposé une variante de l’échantillonnage par dépistage de liens pour échantillonner des populations humaines cachées ou difficiles à joindre, comme les toxicomanes et les travailleurs de l’industrie du sexe. Dans cette variante, on commence par sélectionner un échantillon d’emplacements, puis on demande aux personnes trouvées dans les lieux échantillonnés de nommer d’autres membres de la population à inclure dans l’échantillon. Ces auteurs ont établi des estimateurs du maximum de vraisemblance de la taille de la population sous l’hypothèse que la probabilité qu’une personne soit nommée par une autre dans un lieu échantillonné (probabilité de lien) ne dépend pas de la personne nommée (hypothèse d’homogénéité). Dans le présent travail, nous étendons leur recherche au cas où les probabilités de lien sont hétérogènes et dérivons des estimateurs du maximum de vraisemblance inconditionnel et conditionnel de la taille de la population. Nous proposons aussi des intervalles de confiance par vraisemblance profilée et par bootstrap pour la taille de la population. Les résultats de nos études en simulation montrent qu’en présence de probabilités de lien hétérogènes, les estimateurs proposés donnent d’assez bons résultats à condition que les fractions d’échantillonnage soient relativement grandes, disons supérieures à 0,5, tandis que la performance des estimateurs calculés sous l’hypothèse d’homogénéité n’est pas bonne. Les résultats montrent aussi que les intervalles de confiance proposés ne sont pas très robustes aux écarts par rapport aux modèles supposés.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 82-003-X201501214295
    Description :

    À l’aide du modèle de microsimulation du cancer du sein mis au point par le Cancer Intervention and Surveillance Monitoring Network de l’Université du Wisconsin adapté au contexte canadien, on a évalué 11 stratégies de dépistage par mammographie sur le plan des coûts et des années de vie ajustées en fonction de la qualité. Ces stratégies, qui s’adressent à la population générale, diffèrent selon l’âge au début et à la fin du dépistage ainsi que la fréquence des examens de dépistage. Des rapports coût/efficacité différentiels sont présentés, et des analyses de sensibilité servent à évaluer la robustesse des conclusions du modèle.

    Date de diffusion : 2015-12-16

  • Articles et rapports : 11-630-X2015008
    Description :

    La présente édition de Mégatendances canadiennes examine les changements dans la taille des ménages de 1941 à 2011.

    Date de diffusion : 2015-11-23

  • Articles et rapports : 11-627-M2015005
    Description :

    Cette infographie présente le parcours des données d’enquête et montre comment les réponses des répondants sont transformées en données utiles qui serviront à prendre des décisions éclairées. L’infographie présente des résultats pour l’Enquête sur la population active (EPA), l’Enquête sur les dépenses des ménages (EDM) et l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC).

    Date de diffusion : 2015-11-23

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2015-11-23

  • Articles et rapports : 82-003-X201501114243
    Description :

    Un outil de surveillance a été élaboré afin d’évaluer les données sur l’apport alimentaire recueillies dans le cadre d’enquêtes en fonction de Bien manger avec le Guide alimentaire canadien (GAC). L’outil permet de classer les aliments du Fichier canadien sur les éléments nutritifs (FCÉN) en fonction de leur degré de conformité avec les recommandations du GAC. Le présent article décrit l’exercice de validation effectué pour s’assurer que les aliments du FCÉN considérés « conformes aux recommandations du GAC » aient été classés de façon appropriée.

    Date de diffusion : 2015-11-18

  • Articles et rapports : 11-630-X2015007
    Description :

    Ce numéro des Mégatendances canadiennes examine l'évolution du logement au Canada de 1957 à 2014.

    Date de diffusion : 2015-10-28

  • Articles et rapports : 82-003-X201501014228
    Description :

    La présente étude fait état des résultats d’un couplage par appariement exact hiérarchique de données du Recensement de la population de 2006 et de données hospitalières pour toutes les provinces et les territoires (sauf le Québec) provenant de la Base de données sur les congés des patients pour la période 2006-2007 à 2008-2009. Elle a pour but de déterminer si le couplage recensement—BDCP donne des résultats similaires d’un secteur de compétence à l’autre, et si les taux de couplage et de couverture diminuent en fonction du temps écoulé depuis le recensement.

    Date de diffusion : 2015-10-21

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2015-09-22

  • Produits techniques : 91-621-X2015001
    Date de diffusion : 2015-09-17

  • Articles et rapports : 82-003-X201500714205
    Description :

    Il est bien connu qu’il existe des divergences entre l’activité physique autodéclarée et l’activité physique mesurée objectivement. Aux fins de validation, les auteurs comparent les résultats d’un nouveau questionnaire sur l’activité physique autodéclarée avec ceux d’un questionnaire existant et avec des données d’accélérométrie.

    Date de diffusion : 2015-07-15

  • Articles et rapports : 11-630-X2015006
    Description :

    Ce numéro des Mégatendances canadiennes examine la proportion de travailleurs payés au salaire minimum ainsi que le taux de salaire minimum moyen au Canada de 1975 à 2014.

    Date de diffusion : 2015-06-29

  • Articles et rapports : 12-001-X201500114150
    Description :

    Une approche basée sur un modèle au niveau du domaine pour combiner des données provenant de plusieurs sources est examinée dans le contexte de l’estimation sur petits domaines. Pour chaque petit domaine, plusieurs estimations sont calculées et reliées au moyen d’un système de modèles d’erreur structurels. Le meilleur prédicteur linéaire sans biais du paramètre de petit domaine peut être calculé par la méthode des moindres carrés généralisés. Les paramètres des modèles d’erreur structurels sont estimés en s’appuyant sur la théorie des modèles d’erreur de mesure. L’estimation des erreurs quadratiques moyennes est également discutée. La méthode proposée est appliquée au problème réel des enquêtes sur la population active en Corée.

    Date de diffusion : 2015-06-29

  • Articles et rapports : 12-001-X201500114199
    Description :

    Dans les enquêtes auprès des entreprises, il est courant de collecter des variables économiques dont la distribution est fortement asymétrique. Dans ce contexte, la winsorisation est fréquemment utilisée afin de traiter le problème des valeurs influentes. Cette technique requiert la détermination d’une constante qui correspond au seuil à partir duquel les grandes valeurs sont réduites. Dans cet article, nous considérons une méthode de détermination de la constante qui consiste à minimiser le plus grand biais conditionnel estimé de l’échantillon. Dans le contexte de l’estimation pour des domaines, nous proposons également une méthode permettant d’assurer la cohérence entre les estimations winsorisées calculées au niveau des domaines et l’estimation winsorisée calculée au niveau de la population. Les résultats de deux études par simulation suggèrent que les méthodes proposées conduisent à des estimateurs winsorisés ayant de bonnes propriétés en termes de biais et d’efficacité relative.

    Date de diffusion : 2015-06-29

  • Articles et rapports : 12-001-X201500114173
    Description :

    La non-réponse est présente dans presque toutes les enquêtes et peut fortement biaiser les estimations. On distingue habituellement la non-réponse totale et la non-réponse partielle. En notant que pour une variable d’enquête en particulier, nous avons uniquement des valeurs observées et des valeurs inobservées, nous exploitons dans la présente étude le lien entre la non-réponse totale et la non-réponse partielle. En particulier, nous supposons que les facteurs qui sous-tendent la réponse totale sont les mêmes que ceux qui sous-tendent la réponse partielle pour les variables d’intérêt choisies. Nous estimons alors les probabilités de réponse en utilisant une covariable latente qui mesure la volonté de répondre à l’enquête et qui peut expliquer, en partie, le comportement inconnu d’une unité en ce qui concerne la participation à l’enquête. Nous estimons cette covariable latente en nous servant de modèles à traits latents. Cette approche convient particulièrement bien pour les questions sensibles et, par conséquent, permet de traiter la non-réponse non ignorable. L’information auxiliaire connue pour les répondants et les non-répondants peut être incluse dans le modèle à variables latentes ou dans le processus d’estimation de la probabilité de réponse. L’approche peut également être utilisée quand on ne dispose pas d’information auxiliaire, et nous nous concentrons ici sur ce cas. Nous proposons une estimation au moyen d’un système de repondération basé sur la covariable latente précédente quand aucune autre information auxiliaire observée n’est disponible. Les résultats d’études par simulation en vue d’évaluer sa performance en se servant de données réelles ainsi que simulées sont encourageants.

    Date de diffusion : 2015-06-29

Données (0)

Données (0) (Aucun résultat)

Votre recherche pour «» n’a donné aucun résultat dans la présente section du site.

Vous pouvez essayer :

Analyses (47)

Analyses (47) (25 of 47 results)

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214229
    Description :

    L’estimation autopondérée au moyen de méthodes d’échantillonnage avec probabilités égales (epsem pour equal probability selection methods) est souhaitable pour des raisons d’efficacité relativement à la variance. Habituellement, pour obtenir la propriété epsem pour des plans de sondage à deux degrés (et à une phase) en vue d’estimer des paramètres au niveau de la population, on utilise le chiffre de population de chaque unité primaire d’échantillonnage (UPE) comme mesure de taille pour la sélection des UPE, ainsi que l’attribution d’une taille d’échantillon égale aux UPE sous échantillonnage aléatoire simple (EAS) des unités élémentaires. Cependant, si l’on souhaite des estimations autopondérées pour les paramètres correspondant à de multiples domaines sous une répartition préétablie de l’échantillon entre les domaines, Folsom, Potter et Williams (1987) ont montré que l’on peut utiliser une mesure composite de taille pour sélectionner les UPE afin d’obtenir des plans epsem quand on suppose qu’outre les chiffres de population des UPE au niveau des domaines (c’est à dire la répartition de la population entre les domaines dans les UPE), les identificateurs de domaines pour les unités élémentaires sont également disponibles dans la base de sondage. Le terme depsem-A sera utilisé pour désigner ce genre de plan de sondage à deux degrés (et à une phase) pour obtenir l’estimation epsem au niveau du domaine. Folsom et coll. ont également considéré des plans d’échantillonnage à deux phases et à deux degrés quand les chiffres de population des UPE au niveau des domaines sont inconnus, mais que les dénombrements d’UPE entières sont connus. Pour ces plans (que nous désignerons depsem-B) avec les UPE sélectionnées avec probabilité proportionnelle à la mesure de taille habituelle (c’est à dire la population totale de l’UPE) au premier degré, toutes les unités élémentaires dans chaque UPE sélectionnée font d’abord l’objet d’une présélection en vue de les classer par domaine à la première phase de collecte des données, avant la sélection par EAS au deuxième degré d’échantillonnage. Des échantillons stratifiés par domaine sont ensuite sélectionnés dans les UPE en appliquant des taux d’échantillonnage de domaine choisis de manière appropriée pour que les tailles d’échantillon de domaine obtenues soient celles souhaitées et que le plan d’échantillonnage résultant soit autopondéré. Dans le présent article, nous commençons par donner une justification simple des mesures composites de taille pour le plan depsem-A et des taux d’échantillonnage de domaine pour le plan depsem-B. Puis, pour les plans depsem-A et -B, nous proposons des généralisations, premièrement aux cas pour lesquels les identificateurs de domaine pour les unités élémentaires ne sont pas disponibles dans la base de sondage et les chiffres de population des UPE au niveau des domaines ne sont connus qu’approximativement à partir d’autres sources, et deuxièmement, aux cas pour lesquels les mesures de taille des UPE sont préétablies en se basant sur d’autres considérations pratiques et souhaitables de suréchantillonnage ou de sous-échantillonnage de certains domaines. Nous présentons aussi une généralisation supplémentaire en présence de sous-échantillonnage des unités élémentaires et de non-réponse dans certaines UPE à la première phase, avant la sélection des unités élémentaires de deuxième phase dans les domaines à l’intérieur de chaque UPE sélectionnée. Cette dernière généralisation du plan depsem-B est illustrée pour un échantillon aréolaire de logements.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 11-630-X2015009
    Description :

    Dans la présente édition des Mégatendances canadiennes nous examinons la participation croissante des femmes dans le milieu de travail rémunéré depuis les années 1950.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214236
    Description :

    Nous proposons une extension assistée par modèle des mesures de l’effet de plan dû à la pondération. Nous élaborons une statistique de niveau sommaire pour différentes variables d’intérêt, sous échantillonnage à un degré et ajustement des poids par calage. La mesure de l’effet de plan que nous proposons traduit les effets conjoints d’un plan d’échantillonnage avec probabilités de sélection inégales, des poids inégaux produits en utilisant des ajustements par calage et de la force de l’association entre la variable d’analyse et les variables auxiliaires utilisées pour le calage. Nous comparons la mesure proposée aux mesures existantes de l’effet de plan au moyen de simulations en utilisant des variables semblables à celles pour lesquelles des données sont recueillies dans les enquêtes auprès des établissements et dans les enquêtes téléphoniques auprès des ménages.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214248
    Description :

    L’utilisation de modèles de population au niveau de l’unité pour estimer des totaux et des moyennes de petit domaine en se fondant sur un modèle est fréquente, mais il se peut que le modèle ne soit pas vérifié pour l’échantillon si le plan d’échantillonnage est informatif pour le modèle. Par conséquent, les méthodes d’estimation classiques, qui supposent que le modèle est vérifié pour l’échantillon, peuvent donner des estimateurs biaisés. Nous étudions d’autres méthodes comprenant l’utilisation d’une fonction appropriée de la probabilité de sélection des unités en tant que variable auxiliaire supplémentaire dans le modèle de l’échantillon. Nous présentons les résultats d’une étude en simulation du biais et de l’erreur quadratique moyenne (EQM) des estimateurs proposés des moyennes de petit domaine et du biais relatif des estimateurs de l’EQM connexes, en utilisant des plans d’échantillonnage informatifs pour générer les échantillons. D’autres méthodes, fondées sur la modélisation de l’espérance conditionnelle du poids de sondage sous forme d’une fonction des covariables du modèle et de la réponse, sont également incluses dans l’étude en simulation.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214237
    Description :

    La bonne conception d’une enquête téléphonique par composition aléatoire (CA) à partir d’une base de sondage double requiert de choisir entre de nombreuses options, en faisant la part des différences de coût, de précision, et de couverture, afin d’optimiser la réalisation des objectifs de l’étude. L’un des éléments à prendre en considération est celui de savoir s’il faut présélectionner les ménages équipés de téléphones mobiles et n’interroger que ceux utilisant exclusivement des téléphones mobiles (ménages EXM), donc écarter ceux qui se servent d’un téléphone fixe ainsi que d’un téléphone mobile (ménages F-et-M), ou s’il faut, au contraire, interroger toutes les unités de l’échantillon de ménages équipés de téléphones mobiles. Nous présentons un cadre pour comparer les avantages et les inconvénients de ces deux options, ainsi qu’une méthode pour sélectionner le plan de sondage optimal. Nous établissons la répartition optimale de la taille de l’échantillon entre les deux bases de sondage et en discutons, et nous abordons le choix de la valeur optimale du paramètre de composition p pour le domaine des usagers d’un téléphone fixe ainsi que d’un téléphone mobile (F-et-M). Nous illustrons nos méthodes en les appliquant à la National Immunization Survey commanditée par les Centers for Disease Control and Prevention.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214250
    Description :

    L’évaluation de l’impact des effets de mode sur les estimations d’enquête est devenue un objectif de recherche crucial en raison de l’utilisation croissante des plans de sondage à modes mixtes. Malgré les avantages inhérents aux plans de ce genre, comme la réduction des coûts et l’augmentation de la couverture, il y a une évidence manifeste à l’effet que le mode d’enquête peut avoir des effets importants relativement à la précision d’une enquête. Ces effets risquent d’aboutir à des statistiques qui ne sont pas comparables dans le temps ou entre des sous-groupes de population et d’accroître le biais. Les plans de collecte adaptatifs offrent un cadre mathématique souple qui permet d’optimiser l’équilibre entre la qualité et les coûts de l’enquête. Dans cet article, nous utilisons des plans adaptatifs afin de minimiser les effets de mode. Nous illustrons notre modèle d’optimisation au moyen de l’étude du cas de l’Enquête sur la population active des Pays-Bas. Nous mettons l’accent sur les effets de mode dépendant des items et nous évaluons l’impact sur la qualité des enquêtes par comparaison avec une norme de référence.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214249
    Description :

    Le problème de la répartition optimale des échantillons dans les enquêtes basées sur un plan d’échantillonnage stratifié a été abordé pour la première fois par Neyman en 1934. Depuis, de nombreux chercheurs ont étudié le problème de la répartition des échantillons dans les enquêtes à plusieurs variables, et plusieurs méthodes ont été proposées. Ces méthodes se divisent essentiellement en deux catégories. La première catégorie englobe les méthodes de répartition qui réduisent les coûts des enquêtes tout en maintenant les coefficients de variation des estimateurs de totaux sous des seuils spécifiés pour toutes les variables d’enquête d’intérêt. La seconde catégorie de méthodes vise à minimiser une moyenne pondérée des variances relatives des estimateurs des totaux étant donné une taille globale maximale d’échantillon ou un coût maximum. Cet article propose une nouvelle approche d’optimisation pour régler le problème de la répartition des échantillons dans les enquêtes à plusieurs variables. Cette approche se fonde sur une formulation de la programmation en nombres entiers binaires. Plusieurs expériences numériques ont démontré que l’approche proposée offre des solutions efficaces à ce problème, qui permettent d’améliorer un « algorithme classique » et peuvent être plus efficaces que l’algorithme de Bethel (1985, 1989).

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214230
    Description :

    Le présent article décrit l’élaboration de méthodes de répartition pour des enquêtes par sondage avec stratification quand l’utilisation d’estimateurs sur petits domaines composites est une priorité et que les domaines servent de strates. Longford (2006) a proposé pour cette situation un critère objectif fondé sur une combinaison pondérée des erreurs quadratiques moyennes des moyennes de petit domaine et d’une moyenne globale. Ici, nous redéfinissons cette approche dans un cadre assisté par modèle, ce qui permet l’utilisation de variables explicatives et une interprétation plus naturelle des résultats en utilisant un paramètre de corrélation intraclasse. Nous considérons aussi plusieurs utilisations de la répartition exponentielle et permettons l’application d’autres contraintes, telle une valeur maximale de la racine carrée relative de l’erreur quadratique moyenne, aux estimateurs de strate. Nous constatons qu’une répartition exponentielle simple peut donner des résultats très près d’être aussi bons que le plan optimal, même quand l’objectif est de minimiser le critère de Longford (2006).

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214231
    Description :

    Les instituts nationaux de statistique font une grande utilisation des panels rotatifs, par exemple pour produire des statistiques officielles sur la population active. Les procédures d’estimation se fondent généralement sur les approches traditionnelles fondées sur le plan de sondage conformes à la théorie classique de l’échantillonnage. Un inconvénient important des estimateurs de cette classe est que les petites tailles d’échantillon entraînent de grandes erreurs-types et qu’ils ne sont pas robustes au biais de mesure. Deux exemples où les effets de biais de mesure deviennent apparents sont le biais de groupe de renouvellement dans les panels rotatifs et les différences systématiques dans les résultats d’une enquête dues à un remaniement important du processus sous-jacent. Dans cet article, nous appliquons un modèle de séries chronologiques structurel multivarié à l’enquête sur la population active des Pays-Bas pour produire des données mensuelles sur la population active qui se fondent sur un modèle. Le modèle réduit les erreurs-types des estimations en tirant parti des renseignements sur l’échantillon recueillis au cours des périodes précédentes, tient compte du biais de groupe de renouvellement et de l’autocorrélation induite par le panel rotatif, et modélise les discontinuités dues au remaniement de l’enquête. Nous examinons également l’utilisation des séries auxiliaires corrélées du modèle, qui vise à améliorer davantage l’exactitude des estimations du modèle. Statistics Netherlands utilise cette méthode pour produire des statistiques mensuelles officielles exactes sur la population active qui sont convergentes dans le temps, malgré le remaniement du processus d’enquête.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 12-001-X201500214238
    Description :

    Félix-Medina et Thompson (2004) ont proposé une variante de l’échantillonnage par dépistage de liens pour échantillonner des populations humaines cachées ou difficiles à joindre, comme les toxicomanes et les travailleurs de l’industrie du sexe. Dans cette variante, on commence par sélectionner un échantillon d’emplacements, puis on demande aux personnes trouvées dans les lieux échantillonnés de nommer d’autres membres de la population à inclure dans l’échantillon. Ces auteurs ont établi des estimateurs du maximum de vraisemblance de la taille de la population sous l’hypothèse que la probabilité qu’une personne soit nommée par une autre dans un lieu échantillonné (probabilité de lien) ne dépend pas de la personne nommée (hypothèse d’homogénéité). Dans le présent travail, nous étendons leur recherche au cas où les probabilités de lien sont hétérogènes et dérivons des estimateurs du maximum de vraisemblance inconditionnel et conditionnel de la taille de la population. Nous proposons aussi des intervalles de confiance par vraisemblance profilée et par bootstrap pour la taille de la population. Les résultats de nos études en simulation montrent qu’en présence de probabilités de lien hétérogènes, les estimateurs proposés donnent d’assez bons résultats à condition que les fractions d’échantillonnage soient relativement grandes, disons supérieures à 0,5, tandis que la performance des estimateurs calculés sous l’hypothèse d’homogénéité n’est pas bonne. Les résultats montrent aussi que les intervalles de confiance proposés ne sont pas très robustes aux écarts par rapport aux modèles supposés.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Articles et rapports : 82-003-X201501214295
    Description :

    À l’aide du modèle de microsimulation du cancer du sein mis au point par le Cancer Intervention and Surveillance Monitoring Network de l’Université du Wisconsin adapté au contexte canadien, on a évalué 11 stratégies de dépistage par mammographie sur le plan des coûts et des années de vie ajustées en fonction de la qualité. Ces stratégies, qui s’adressent à la population générale, diffèrent selon l’âge au début et à la fin du dépistage ainsi que la fréquence des examens de dépistage. Des rapports coût/efficacité différentiels sont présentés, et des analyses de sensibilité servent à évaluer la robustesse des conclusions du modèle.

    Date de diffusion : 2015-12-16

  • Articles et rapports : 11-630-X2015008
    Description :

    La présente édition de Mégatendances canadiennes examine les changements dans la taille des ménages de 1941 à 2011.

    Date de diffusion : 2015-11-23

  • Articles et rapports : 11-627-M2015005
    Description :

    Cette infographie présente le parcours des données d’enquête et montre comment les réponses des répondants sont transformées en données utiles qui serviront à prendre des décisions éclairées. L’infographie présente des résultats pour l’Enquête sur la population active (EPA), l’Enquête sur les dépenses des ménages (EDM) et l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC).

    Date de diffusion : 2015-11-23

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2015-11-23

  • Articles et rapports : 82-003-X201501114243
    Description :

    Un outil de surveillance a été élaboré afin d’évaluer les données sur l’apport alimentaire recueillies dans le cadre d’enquêtes en fonction de Bien manger avec le Guide alimentaire canadien (GAC). L’outil permet de classer les aliments du Fichier canadien sur les éléments nutritifs (FCÉN) en fonction de leur degré de conformité avec les recommandations du GAC. Le présent article décrit l’exercice de validation effectué pour s’assurer que les aliments du FCÉN considérés « conformes aux recommandations du GAC » aient été classés de façon appropriée.

    Date de diffusion : 2015-11-18

  • Articles et rapports : 11-630-X2015007
    Description :

    Ce numéro des Mégatendances canadiennes examine l'évolution du logement au Canada de 1957 à 2014.

    Date de diffusion : 2015-10-28

  • Articles et rapports : 82-003-X201501014228
    Description :

    La présente étude fait état des résultats d’un couplage par appariement exact hiérarchique de données du Recensement de la population de 2006 et de données hospitalières pour toutes les provinces et les territoires (sauf le Québec) provenant de la Base de données sur les congés des patients pour la période 2006-2007 à 2008-2009. Elle a pour but de déterminer si le couplage recensement—BDCP donne des résultats similaires d’un secteur de compétence à l’autre, et si les taux de couplage et de couverture diminuent en fonction du temps écoulé depuis le recensement.

    Date de diffusion : 2015-10-21

  • Le Quotidien
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2015-09-22

  • Articles et rapports : 82-003-X201500714205
    Description :

    Il est bien connu qu’il existe des divergences entre l’activité physique autodéclarée et l’activité physique mesurée objectivement. Aux fins de validation, les auteurs comparent les résultats d’un nouveau questionnaire sur l’activité physique autodéclarée avec ceux d’un questionnaire existant et avec des données d’accélérométrie.

    Date de diffusion : 2015-07-15

  • Articles et rapports : 11-630-X2015006
    Description :

    Ce numéro des Mégatendances canadiennes examine la proportion de travailleurs payés au salaire minimum ainsi que le taux de salaire minimum moyen au Canada de 1975 à 2014.

    Date de diffusion : 2015-06-29

  • Articles et rapports : 12-001-X201500114150
    Description :

    Une approche basée sur un modèle au niveau du domaine pour combiner des données provenant de plusieurs sources est examinée dans le contexte de l’estimation sur petits domaines. Pour chaque petit domaine, plusieurs estimations sont calculées et reliées au moyen d’un système de modèles d’erreur structurels. Le meilleur prédicteur linéaire sans biais du paramètre de petit domaine peut être calculé par la méthode des moindres carrés généralisés. Les paramètres des modèles d’erreur structurels sont estimés en s’appuyant sur la théorie des modèles d’erreur de mesure. L’estimation des erreurs quadratiques moyennes est également discutée. La méthode proposée est appliquée au problème réel des enquêtes sur la population active en Corée.

    Date de diffusion : 2015-06-29

  • Articles et rapports : 12-001-X201500114199
    Description :

    Dans les enquêtes auprès des entreprises, il est courant de collecter des variables économiques dont la distribution est fortement asymétrique. Dans ce contexte, la winsorisation est fréquemment utilisée afin de traiter le problème des valeurs influentes. Cette technique requiert la détermination d’une constante qui correspond au seuil à partir duquel les grandes valeurs sont réduites. Dans cet article, nous considérons une méthode de détermination de la constante qui consiste à minimiser le plus grand biais conditionnel estimé de l’échantillon. Dans le contexte de l’estimation pour des domaines, nous proposons également une méthode permettant d’assurer la cohérence entre les estimations winsorisées calculées au niveau des domaines et l’estimation winsorisée calculée au niveau de la population. Les résultats de deux études par simulation suggèrent que les méthodes proposées conduisent à des estimateurs winsorisés ayant de bonnes propriétés en termes de biais et d’efficacité relative.

    Date de diffusion : 2015-06-29

  • Articles et rapports : 12-001-X201500114173
    Description :

    La non-réponse est présente dans presque toutes les enquêtes et peut fortement biaiser les estimations. On distingue habituellement la non-réponse totale et la non-réponse partielle. En notant que pour une variable d’enquête en particulier, nous avons uniquement des valeurs observées et des valeurs inobservées, nous exploitons dans la présente étude le lien entre la non-réponse totale et la non-réponse partielle. En particulier, nous supposons que les facteurs qui sous-tendent la réponse totale sont les mêmes que ceux qui sous-tendent la réponse partielle pour les variables d’intérêt choisies. Nous estimons alors les probabilités de réponse en utilisant une covariable latente qui mesure la volonté de répondre à l’enquête et qui peut expliquer, en partie, le comportement inconnu d’une unité en ce qui concerne la participation à l’enquête. Nous estimons cette covariable latente en nous servant de modèles à traits latents. Cette approche convient particulièrement bien pour les questions sensibles et, par conséquent, permet de traiter la non-réponse non ignorable. L’information auxiliaire connue pour les répondants et les non-répondants peut être incluse dans le modèle à variables latentes ou dans le processus d’estimation de la probabilité de réponse. L’approche peut également être utilisée quand on ne dispose pas d’information auxiliaire, et nous nous concentrons ici sur ce cas. Nous proposons une estimation au moyen d’un système de repondération basé sur la covariable latente précédente quand aucune autre information auxiliaire observée n’est disponible. Les résultats d’études par simulation en vue d’évaluer sa performance en se servant de données réelles ainsi que simulées sont encourageants.

    Date de diffusion : 2015-06-29

  • Articles et rapports : 12-001-X201500114174
    Description :

    L’échantillonnage matriciel, aussi appelé échantillonnage avec questionnaire fractionné ou scindé, est un plan d’échantillonnage qui consiste à diviser un questionnaire en sous-ensembles de questions, éventuellement chevauchants, puis à administrer chaque sous-ensemble à un ou à plusieurs sous-échantillons aléatoires d’un échantillon initial. Ce type de plan, de plus en plus attrayant, répond aux préoccupations concernant les coûts de la collecte, le fardeau de réponse et la qualité des données, mais réduit le nombre d’unités échantillonnées auxquelles les questions sont posées. Un concept élargi du plan d’échantillonnage matriciel comprend l’intégration d’échantillons provenant d’enquêtes distinctes afin de rationaliser les opérations d’enquête et d’accroître la cohérence des données de sortie. Dans le cas de l’échantillonnage matriciel avec sous-ensembles chevauchants de questions, nous proposons une méthode d’estimation efficace qui exploite les corrélations entre les items étudiés dans les divers sous-échantillons afin d’améliorer la précision des estimations de l’enquête. La méthode proposée, fondée sur le principe de la meilleure estimation linéaire sans biais, produit des estimateurs par régression optimale composites des totaux de population en utilisant un scénario approprié de calage des poids d’échantillonnage de l’échantillon complet. Une variante de ce scénario de calage, d’usage plus général, produit des estimateurs par régression généralisée composites qui sont également très efficaces sur le plan des calculs.

    Date de diffusion : 2015-06-29

  • Articles et rapports : 12-001-X201500114200
    Description :

    Nous considérons la méthode de la meilleure prédiction observée (MPO; Jiang, Nguyen et Rao 2011) pour l’estimation sur petits domaines sous le modèle de régression à erreurs emboîtées, où les fonctions moyenne et variance peuvent toutes deux être spécifiées inexactement. Nous montrons au moyen d’une étude par simulation que la MPO peut donner de nettement meilleurs résultats que la méthode du meilleur prédicteur linéaire sans biais empirique (MPLSBE) non seulement en ce qui concerne l’erreur quadratique moyenne de prédiction (EQMP) globale, mais aussi l’EQMP au niveau du domaine pour chacun des petits domaines. Nous proposons, pour estimer l’EQMP au niveau du domaine basée sur le plan de sondage, une méthode du bootstrap simple qui produit toujours des estimations positives de l’EQMP. Nous évaluons les propriétés de l’estimateur de l’EQMP proposé au moyen d’une étude par simulation. Nous examinons une application à la Television School and Family Smoking Prevention and Cessation study.

    Date de diffusion : 2015-06-29

Références (6)

Références (6) (6 of 6 results)

  • Produits techniques : 75F0002M2015003
    Description :

    Cette note porte sur les estimations révisées du revenu tirées de l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR). Les révisions aux estimations de l’EDTR permettent de comparer les résultats de l’Enquête canadienne sur le revenu (ECR) à ceux des années précédentes puisqu’elles offrent une solution aux problèmes associés aux différences méthodologiques entre l’EDTR et l’ECR.

    Date de diffusion : 2015-12-17

  • Produits techniques : 91-621-X2015001
    Date de diffusion : 2015-09-17

  • Produits techniques : 12-002-X
    Description :

    Le Bulletin technique et d'information (BTI) des Centres de données de recherche (CDR) est un forum où les analystes de Statistique Canada et les personnes travaillant dans le milieu de la recherche peuvent communiquer entre eux au sujet de l'utilisation des données d'enquête et des techniques méthodologiques. Les articles du BTI seront axés sur l'analyse et la modélisation de données, la gestion des données ainsi que les pratiques exemplaires ou inefficaces sur le plan statistique, informatique et scientifique. De plus, les thèmes du BTI comprendront des articles portant sur le contenu des données, les répercussions de la formulation des questionnaires, la comparaison d'ensembles de données, les études traitant des méthodologies et de leur application, les particularités des données, les données problématiques et les solutions proposées et enfin la présentation d'outils novateurs utilisant les données des CDR et des logiciels appropriés. Tous ces articles permettront d'offrir des conseils et des exemples détaillés de commandes, d'habitudes, d'astuces et de stratégies pouvant aider les utilisateurs des CDR à résoudre des problèmes.

    Les principaux objectifs du BTI sont les suivants :

    - l'avancement et la diffusion des connaissances relatives aux données de Statistique Canada;- l'échange d'idées entre les utilisateurs des CDR;- l'aide aux nouveaux utilisateurs;- la collaboration avec les spécialistes et les divisions spécialisées de Statistique Canada.

    Le BTI vise la publication d'articles de qualité, dignes d'être diffusés dans le milieu de la recherche et susceptibles d'accroître la qualité des travaux effectués dans les CDR de Statistique Canada.

    Date de diffusion : 2015-03-25

  • Produits techniques : 12-002-X201500114147
    Description :

    En régression logistique, les observations influentes sont celles qui ont un effet notable sur certains aspects de l’adéquation du modèle. Une grande taille d’échantillon ne permet pas, à elle seule, d’écarter cette préoccupation; il demeure important d’examiner les observations qui pourraient être influentes, surtout dans les données d’enquêtes complexes. Le présent article décrit un algorithme simple pour rechercher les observations influentes potentielles dans les données d’enquête complexes en utilisant le logiciel SAS. Cet algorithme a été appliqué dans le cadre d’une étude fondée sur des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2005 en vue de déterminer les facteurs associés à l’utilisation des services des médecins de famille par les adolescents.

    Date de diffusion : 2015-03-25

  • Index et guides : 99-002-X
    Description :

    Ce rapport donne une description des méthodes d'échantillonnage et de pondération utilisées pour l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011. Il fournit les justifications opérationnelles et théoriques et présente les résultats des études d'évaluation de ces méthodes.

    Date de diffusion : 2015-01-28

Date de modification :