Différences entre les comptes du recensement et les estimations démographiques de Statistique Canada

Le Recensement de 2016 a dénombré 35 151 728 personnes au Canada lors de l'énumération nationale ayant pour date de référence le 10 mai 2016. Ce nombre est moins élevé que l'estimation postcensitaire provisoire de 36 207 822 personnes calculée pour la même date de référence. Une différence entre les deux nombres est attendue et la récente différence est semblable à celle observée lors des recensements précédents. Cette note donne un aperçu des raisons pour lesquelles les chiffres de population du recensement diffèrent des estimations démographiques.

Le recensement de la population a comme objectif de recueillir des renseignements détaillés sur la population à un moment précis dans le temps. À cet effet, on vise à effectuer un dénombrement complet de la population. Il est toutefois inévitable qu'un certain nombre de personnes ne soient pas comptées, que ce soit parce que leur ménage n'a pas reçu de questionnaire de recensement (par exemple dans le cas où un logement indépendant est difficilement identifiable) ou parce qu'elles n'ont pas été incluses dans le questionnaire rempli pour le ménage (par exemple l'omission d'un chambreur ou d'un pensionnaire). Certaines personnes peuvent aussi ne pas être dénombrées parce qu'elles n'ont pas de lieu habituel de résidence et n'ont pas passé la nuit du recensement dans un logement. À l'opposé, des personnes peuvent avoir été dénombrées plus d'une fois (par exemple des étudiants ne vivant pas à la résidence familiale et ayant été dénombrés à la fois par leurs parents et par eux-mêmes à leur adresse étudiante).

Afin de déterminer le nombre de personnes ayant été omises ou dénombrées plus d'une fois, Statistique Canada conduit des études postcensitaires sur la couverture auprès d'un échantillon représentatif de la population. Les résultats de ces études combinés avec les comptes du recensement sont utilisés pour produire les estimations démographiques, lesquelles tiennent compte du sous-dénombrement net.

Les résultats des études postcensitaires sur la couverture sont normalement diffusés deux ans après la date du recensement. Ces résultats seront alors utilisés pour réviser et mettre à jour les estimations démographiques sur la base des données du Recensement de 2016. Ainsi, une série d'estimations révisées pour la période 2011 à 2018 sera diffusée en septembre 2018.

L'un des avantages du recensement repose sur le fait qu'il fournit des comptes de population pour les petites régions pour lesquelles des estimations démographiques ne sont pas disponibles ou sont moins précises. De leur côté, les estimations démographiques permettent de mesurer la population de façon plus fréquente à des échelons géographiques moins détaillés. Les estimations sont de plus utilisées pour mesurer l'évolution de la population entre les recensements et pour fournir des explications quant aux facteurs de la croissance démographique. Les estimations démographiques sont disponibles sur une base trimestrielle et annuelle aux échelons national, provincial et territorial et quelques niveaux géographiques infraprovinciaux.

Date de modification :