Les jeunes avec une incapacité et l'emploi

Début de l'encadré

Une bonne partie des jeunes adultes, et la très forte majorité des 15 à 19 ans, sont à l’école ou aux études à temps plein, qu’ils aient une incapacité ou non. Si certains occupent un emploi durant l’année scolaire ou pendant l’été, d’autres préfèrent se concentrer sur leurs études à temps plein. Pour cette raison, il est important d’examiner leur situation en emploi conjointement avec leur participation aux études.

Parmi les 15 à 19 ans, environ 6 jeunes sur 7 avaient fréquenté l’école à un moment ou à un autre en 2010-2011 (tableau A.1). Cette proportion était à peu près la même pour les jeunes de 15 à 19 ans avec incapacité légère ou modérée que pour ceux sans incapacité (environ 85 %).

Tableau A.1
Fréquentation scolaire et expérience en emploi des jeunes de 15 à 24 ans, selon le niveau de sévérité de l'incapacité, 2011
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Fréquentation scolaire et expérience en emploi des jeunes de 15 à 24 ans A fréquenté l'école entre septembre 2010 et mai 2011, A travaillé en 2010 ou en 2011 et N'a pas fréquenté l'école entre septembre 2010 et mai 2011 et n'a pas travaillé en 2010 ou 2011, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
  A fréquenté l'école entre septembre 2010 et mai 2011 A travaillé en 2010 ou en 2011 N'a pas fréquenté l'école entre septembre 2010 et mai 2011 et n'a pas travaillé en 2010 ou 2011Note 1
pourcentage
15 à 19 ans  
Sans incapacité (réf.) 85 57 5
Incapacité légère ou modérée 85 44Note * 8Note E: à utiliser avec prudence Note *
Incapacité sévère ou très sévère 74 35Note * 12Note E: à utiliser avec prudence Note *
20 à 24 ans  
Sans incapacité (réf.) 54 87 5
Incapacité légère ou modérée 46Note * 73Note * 17Note E: à utiliser avec prudence Note *
Incapacité sévère ou très sévère 31Note E: à utiliser avec prudence Note * 48Note * 34Note E: à utiliser avec prudence Note *

Les écarts entre jeunes avec ou sans incapacité, en ce qui a trait à la participation en emploi, étaient plus grands que ceux concernant la participation scolaire. Chez les jeunes de 15 à 19 ans, 35 % de ceux avec incapacité sévère ou très sévère avaient occupé un emploi à un moment ou l’autre entre janvier 2010 et mai 2011, par rapport à 44 % de ceux avec incapacité légère ou modérée et 57 % de ceux sans incapacité. Chez les 20 à 24 ans, 48 % des personnes avec incapacité sévère ou très sévère avaient occupé un emploi à un moment ou l’autre, par rapport à 73 % de ceux avec incapacité légère ou modérée et 87 % des personnes sans incapacité.

Différentes circonstances peuvent mener les jeunes de 15 à 24 ans à fréquenter l’école ou à occuper un emploi au cours de l’année. Celles-ci ne découlent pas nécessairement de la discrimination ou de l’exclusion sociale, mais peuvent résulter de choix personnels. Ainsi, du point de vue de la participation et de l’intégration sociale, une autre mesure appropriée est la proportion de ceux qui n'ont fréquenté ni l’école ni occupé d’emploi durant l’annéeNote 1.

À cet égard, une minorité des jeunes de 15 à 19 ans sans incapacité étaient dans cette situation (5 %). Cette proportion était plus élevée chez ceux ayant une incapacité, mais cette situation de non-participation aux études et à l’emploi demeurait quand même le fait d’une minorité (8 % de ceux avec incapacité légère ou modérée et 12 % de ceux avec incapacité sévère ou très sévère). Ces résultats s’expliquent par la forte participation des jeunes de 15 à 19 ans aux études, peu importe qu’ils aient une incapacité ou non ou que celle-ci soit plus ou moins sévère.

Le portrait était cependant différent chez les 20 à 24 ans, parmi lesquels une plus faible participation scolaire n’était pas nécessairement remplacée par une participation accrue à l’emploi. En effet, dans ce groupe d’âge, 5 % des jeunes sans incapacité n’avaient ni fréquenté l’école ni occupé d’emploi au cours de l’année 2010 et jusqu’à mai 2011. En comparaison, c’était le cas de 17 % de ceux avec incapacité légère ou modérée et de 34 % de ceux avec une incapacité sévère ou très sévère.

Fin de l'encadré

Notes

Date de modification :