Mobilisation des Canadiens : un dialogue national avec Statistique Canada

Objectifs

Alors que nous célébrons un siècle d'excellence, nous nous efforçons d'améliorer continuellement nos programmes, nos produits et nos services pour répondre aux besoins statistiques d'une société axée sur les données.

À l'automne 2018, Statistique Canada a entamé un dialogue ouvert avec la population canadienne afin de mieux lui faire connaître son programme de modernisation et de mieux comprendre ses besoins en matière de données.

Nous avons encouragé les Canadiens à participer à ces échanges et à nous faire part de leurs points de vue pour orienter les changements visant à moderniser l'organisme statistique du pays, Statistique Canada.

Méthodologie de consultation

En octobre 2018, des centaines de personnes de partout au pays ont volontairement consacré quelques heures de leur temps à donner leur avis sur la manière dont nous fournissons nos services à la population canadienne.

Dans le cadre de ces consultations, nous avons utilisé une approche multidimensionnelle, comprenant la tenue d'un sondage en ligne, de réunions en personne et de téléconférences et le recours aux médias sociaux, dans l'objectif de rejoindre un vaste auditoire et de susciter un dialogue à l'échelon national sur les objectifs que nous visons et sur la manière de les atteindre.

Plus d'une centaine d'activités de mobilisation ont été menées d'un océan à l'autre pour recueillir les commentaires de personnes dotées de compétences diversifiées en matière de statistique et connaissant plus ou moins bien les produits et les services de Statistique Canada. Parmi les participants figuraient des gens d'affaires, des représentants des médias, des chercheurs, des spécialistes internationaux, des enseignants, des professeurs et des étudiants.

Comment les participants se sont impliqués

Ce processus de consultation est désormais terminé.

Les personnes qui souhaitent obtenir de plus amples renseignements ou prendre part à une consultation ont été invitées à communiquer avec Statistique Canada par courriel à l'adresse statcan.consultations-consultations.statcan@canada.ca.

Statistique Canada s'engage à respecter la confidentialité des renseignements personnels des participants à ses consultations. Tout renseignement personnel créé, détenu ou recueilli par l'organisme est protégé en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les politiques de Statistique Canada à l'égard de la confidentialité, veuillez consulter l'Avis de confidentialité.

Résultats

Ce que nous avons entendu

Bien que la plupart des personnes présentes aient exprimé une satisfaction générale vis à vis de l'organisme, notamment en ce qui concerne le fait qu'il présente les données de manière neutre et impartiale, il n'en demeure pas moins qu'elles ont également mis en évidence un certain nombre de domaines susceptibles d'être améliorés. Voici ce qui ressort de ces discussions :

Combler les lacunes dans les données – Dans l'ensemble, les participants ont noté un certain nombre de thèmes ou de sujets pour lesquels ils souhaitaient avoir accès à davantage de données, soulignant la nécessité de disposer de plus de renseignements portant sur des niveaux géographiques plus détaillés. Outre des données plus détaillées, ils ont également indiqué qu'ils souhaitaient disposer de données publiées plus rapidement et plus fréquemment, en particulier des fichiers de microdonnées à grande diffusion.

Accroître la sensibilisation, la promotion et le rayonnement – Les participants ont précisé qu'ils aimeraient que nous promouvions mieux nos nombreux produits et services sur le modèle de notre campagne publicitaire réussie du Recensement de 2016. Les participants ont également suggéré que nous mettions en œuvre plus d'activités de rayonnement, en particulier dans le domaine de l'éducation. Certains ont proposé que les représentants de Statistique Canada participent à un plus grand nombre de conférences et qu'ils effectuent des présentations lors de certaines d'entre elles.

Diffuser plus de produits de visualisation de données – Les participants ont indiqué avoir aimé nos produits existants et souhaiter que nous multipliions les outils de ce type. Ils ont estimé qu'un recours plus important aux produits de visualisation de données pourrait contribuer aux activités de formation, c'est à dire à l'amélioration de la littératie de la population en matière de données, et rendre les publications plus intéressantes et plus faciles à comprendre. Les enseignants ont, en particulier, fait remarquer qu'ils pourraient les utiliser dans leurs salles de classe.

Accroître les partenariats et la collaboration – De nombreux participants ont souligné la nécessité, pour Statistique Canada, de s'associer ou de collaborer avec les autres ordres de gouvernement et avec le secteur privé, afin de rapprocher l'organisme du public, de l'aider à mettre en œuvre son programme de modernisation et de mieux faire connaître ses produits et ses services. Ils ont également suggéré que Statistique Canada collabore davantage avec les établissements d'enseignement et avec les ministères de l'Éducation provinciaux, afin d'améliorer la littératie en matière de données.

Faciliter l'obtention ou la recherche de données – Les participants ont été d'avis que les données devraient être plus faciles à obtenir. De nombreuses personnes ont fait des commentaires à ce sujet sur le site Web, suggérant, notamment, d'améliorer les fonctions de recherche et de navigation, tout en formulant un certain nombre de souhaits quant aux fonctionnalités des tableaux de données. Les participants ont également indiqué qu'ils préféreraient pouvoir accéder à un plus grand nombre de microdonnées et qu'ils souhaitaient une diminution des coûts des totalisations personnalisées.

Passons à l'action!

De la collecte à la diffusion des données, Statistique Canada est fermement décidé à répondre aux besoins et aux interrogations mis en évidence pendant ce dialogue national.

L'organisme recueille de nouvelles données ainsi que des données existantes en ayant recours à des méthodes novatrices telles que l'utilisation de données administratives, l'approche participative, le moissonnage du Web, et l’utilisation de données ouvertes et de couplages de microdonnées, et ce, afin de combler les lacunes existantes en matière de données et de réduire le fardeau de réponse pesant sur la population.

Un « marathon de programmation » a, par exemple, été organisé afin qu'un large éventail de spécialistes puissent s'exprimer sur de meilleures méthodes de collecte des données du tourisme. L'organisme a également recourt à des méthodes innovantes, s'appuyant sur une approche participative, pour la collecte des données sur les crimes haineux.

En réponse aux utilisateurs, en particulier ceux du monde de la recherche, demandant un accès plus pratique et plus rapide aux données, Statistique Canada met actuellement en œuvre un projet infonuagique d'accès par l'intermédiaire d'un laboratoire virtuel de données (LVD). Grâce à une infrastructure moderne et sécurisée, ce service permettra d'accéder à un plus grand nombre de renseignements de grande qualité.

Un nombre croissant d'initiatives sont également mises en place pour rendre les données plus accessibles, tout en contribuant à accroître la littératie en matière de données de la population canadienne. Outre l'amélioration du moteur de recherche de son site Web, Statistique Canada met en œuvre des portails thématiques plus conviviaux — tels que la page Statistiques sur le crime et la justice déjà en ligne — pour mieux faire connaître ses produits et à faciliter la navigation sur le site. L'organisme a également, depuis octobre 2018, créé plus d'une douzaine de produits de visualisation de données interactifs et plus de 75 infographies visant à rendre les données plus facilement accessibles et compréhensibles par tous.

Nous avons, en outre, accru notre présence en ligne sur des plateformes comme Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, YouTube et Reddit. Ce faisant, Statistique Canada est en mesure non seulement de créer un riche discours sur l'organisation, sur son identité et sur son histoire, mais également de mettre en évidence les avantages concrets de ses données.

Bien que beaucoup de travail ait été accompli, la modernisation de l'organisme est toujours d'actualité. Alors que nous nous engageons dans un nouveau siècle d'excellence, nous savons que nous ne pourrons le faire sans la contribution et les commentaires de la population canadienne. Nous sommes bien décidés à poursuivre nos discussions régulières afin de veiller à mieux servir les Canadiens.

Nous voudrions remercier chacune des personnes qui ont pris le temps de nous donner leur avis. Leurs commentaires nous aideront à mieux répondre aux besoins futurs du Canada en matière de données et de renseignements.