Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Revenu et mobilité des immigrants, 2014

Diffusion : 2016-12-12

Un an après l'immigration, le revenu d'emploi médian des immigrants déclarants admis au Canada en 2013 était de 22 000 $. En comparaison, le revenu médian de ceux qui ont été admis en 2011 ou en 2012 était de 21 000 $ un an après avoir immigré au Canada.

Le revenu d'emploi augmente avec le nombre d'années écoulées depuis l'admission au Canada

Le revenu d'emploi médian des immigrants déclarants admis en 2004 était estimé à 16 800 $ en 2005, soit un an après leur admission. Pour la même cohorte, après un certain nombre d'années au Canada, il est passé à 26 000 $ en 2009 et à 33 000 $ en 2014.

Le revenu médian des réfugiés, qui était inférieur à celui des non-réfugiés, a aussi augmenté avec le temps. La cohorte de réfugiés de 2004 a gagné un revenu médian de 14 700 $ un an après l'admission, de 18 800 $ cinq ans après l'admission et de 24 000 $ en 2014, soit dix ans après l'admission.

Les demandeurs principaux des catégories d'admission d'immigrants économiques ont des revenus d'emploi plus élevés

Le revenu d'emploi des immigrants varie selon la catégorie dans laquelle ils ont été admis.

Les immigrants déclarants qui ont été admis au Canada entre 2009 et 2014 comme demandeurs principaux dans la catégorie de l'expérience canadienne ont gagné le plus en 2014 parmi les groupes admis pendant ces années. Leur revenu d'emploi médian était de 50 000 $. Pour les mêmes cohortes de candidats des provinces et territoires, le revenu d'emploi médian était de 39 000 $. En comparaison, le revenu d'emploi médian de tous les immigrants déclarants admis entre 2009 et 2014 était de 24 000 $.

Graphique 1  Graphique 1: Revenu d'emploi médian des immigrants déclarants par catégorie d'admission sélectionnée, période d'immigration de 2009 à 2014, année d'imposition 2014
Revenu d'emploi médian des immigrants déclarants par catégorie d'admission sélectionnée, période d'immigration de 2009 à 2014, année d'imposition 2014

Les immigrants qui possèdent de l'expérience acquise au Canada avant l'admission ont un revenu d'emploi plus élevé

Parmi tous les immigrants déclarants qui ont été admis en 2014, 45 % avaient été des étudiants internationaux, des travailleurs étrangers ou des demandeurs d'asile, ou possédaient un permis de résidence temporaire. Pour ceux qui ont été admis en 2013, cette proportion était de 36 %. Les immigrants déclarants qui ont été admis entre 1980 et 2014 avec de l'expérience préalable au Canada ont gagné un revenu d'emploi médian estimé à 37 000 $ en 2014. Ce revenu était supérieur de 16 % à celui des immigrants sans expérience acquise au Canada avant l'admission, qui ont gagné 32 000 $ au cours de la même année.

Les immigrants sont plus susceptibles de rester en Alberta et en Ontario, mais quittent les provinces de l'Atlantique

En 2014, 87 % des immigrants déclarants qui avaient été admis trois ans auparavant ont produit une déclaration de revenus dans leur province d'admission. Les proportions étaient les plus élevées en Alberta (92 %) et en Ontario (91 %). La rétention était moins forte (53 %) dans les provinces de l'Atlantique. Les taux étaient supérieurs à 80 % pour la Colombie-Britannique (88 %), la Saskatchewan (84 %), le Québec (83 %) et le Manitoba (82 %).

  Note aux lecteurs

La Base de données longitudinales sur l'immigration combine des fichiers couplés de données administratives sur l'immigration et de données sur l'impôt. Elle fournit des renseignements détaillés et fiables sur la situation socioéconomique des immigrants après leur admission, notamment le revenu d'emploi et la mobilité. Elle relie les résultats à court et à long terme aux caractéristiques à l'admission, telles que la catégorie d'admission de l'immigrant, son pays d'origine et sa connaissance des langues officielles. La base de données fournit également des renseignements sur l'expérience canadienne préalable à l'admission.

La base de données lie un fichier administratif sur les immigrants reçus au Fichier sur la famille T1 au moyen de techniques d'appariement exact pour le couplage d'enregistrements. Le taux de couplage global est d'environ 89 %. La population est composée des immigrants admis entre 1980 et 2014 et ayant produit une déclaration de revenus au moins une fois entre 1982 et 2014.

Les immigrants déclarants sont les immigrants qui ont rempli une déclaration de revenus pour une année d'imposition donnée.

La province d'admission est la province de destination initiale ou d'admission initiale.

Les catégories des réfugiés comprennent les immigrants qui ont reçu le statut de résident permanent en raison d'une crainte fondée de retourner dans leur pays d'origine. Les catégories comprennent les réfugiés pris en charge par le gouvernement, réfugiés parrainés par le secteur privé, réfugiés admis au Canada, et les personnes à la charge des réfugiés.

Les catégories d'admission des immigrants économiques comprennent les immigrants qui ont été sélectionnés pour leur capacité à contribuer à l'économie canadienne grâce à leur capacité à répondre aux besoins en matière de main d'œuvre, à posséder et gérer ou à mettre sur pied une entreprise, à investir une somme importante, à créer leur propre emploi ou à répondre à des besoins provinciaux ou territoriaux précis en matière de main d'œuvre.

La catégorie de l'expérience canadienne comprend les immigrants qui ont été sélectionnés par le gouvernement fédéral et qui ont reçu le statut de résident permanent en raison de leur expérience de travail canadienne.

La catégorie des candidats des provinces et des territoires comprend les immigrants qui ont été nommés par une province ou un territoire pour leur capacité à contribuer à l'économie locale en répondant à des besoins précis en matière de main d'œuvre et de développement économique.

Pour obtenir une description plus détaillée des catégories d'admission d'immigrant, consultez la page Centre d'aide du site Web d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

La présente analyse du revenu se base sur des valeurs médianes du revenu d'emploi (pour la population ayant un revenu d'emploi). La médiane est le point central entre la moitié des immigrants déclarants au revenu plus élevé et l'autre moitié au revenu plus faible. Le revenu moyen et d'autres types de revenu (revenu d'un emploi autonome, revenu de placements, prestations d'assurance-emploi et prestations d'aide sociale) sont fournis dans CANSIM. Toutes les estimations du revenu sont exprimées en dollars constants de 2014 afin de tenir compte de l'inflation et de permettre des comparaisons au fil du temps, en termes réels.

Les tableaux CANSIM à l'échelon provincial seront diffusés en février 2017.

Produits

La Base de données longitudinales sur l'immigration de 2014 est maintenant disponible sur demande.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Scott McLeish au 613-854-8340 (scott.mcleish@canada.ca), Division de la statistique sociale et autochtone.

Date de modification :