Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Dépenses de protection de l'environnement par les entreprises, 2014

Diffusion : 2017-10-24

Les entreprises canadiennes ont consacré 11,8 milliards de dollars à la protection de l'environnement en 2014, ce qui représente une hausse de 9 % par rapport à 2012.

Deux catégories de dépenses — les procédés de lutte contre la pollution ainsi que les services de gestion des déchets et les services d'égout — représentaient près des deux tiers des dépenses totales.

Parmi les 16 groupes industriels visés par l'enquête, l'industrie de l'extraction de pétrole et de gaz avait la plus grande part des dépenses, soit 6,5 milliards de dollars, ce qui correspondait à 55 % des dépenses totales de protection de l'environnement effectuées par les entreprises. Elle était suivie de l'industrie de l'extraction minière et de l'exploitation en carrière, qui a engagé des dépenses de 1,1 milliard de dollars (9 % des dépenses totales). Par ailleurs, en 2014, les dépenses de l'industrie de la production, du transport et de la distribution d'électricité se sont élevées à 775 millions de dollars, ou 7 % des dépenses totales, alors que l'industrie de première transformation des métaux a enregistré des dépenses de 766 millions de dollars (6 % des dépenses totales).

À l'échelle des provinces, c'est en Alberta que les entreprises ont déclaré les dépenses les plus élevées au chapitre de la protection de l'environnement, celles-ci se chiffrant à 6,6 milliards de dollars. Cette situation était en grande partie attribuable à la forte concentration de l'industrie de l'extraction de pétrole et de gaz dans cette province.

Des 11,8 milliards de dollars de dépenses totales consacrées à la protection de l'environnement, un peu plus de la moitié, soit 6,2 milliards de dollars, étaient des dépenses d'exploitation, ce qui représente une hausse de 9 % par rapport à 2012. Les dépenses en immobilisations se sont établies à 5,6 milliards de dollars, également en hausse de 9 % par rapport à 2012.

Dépenses en immobilisations

Les dépenses en immobilisations de l'industrie de l'extraction de pétrole et de gaz pour des projets de protection de l'environnement ont atteint 3,8 milliards de dollars en 2014, en hausse de 48 % par rapport à 2012. Cela correspond à un peu plus des deux tiers des dépenses totales en immobilisations.

Les investissements consacrés à la lutte contre la pollution représentaient 56 % des investissements totaux en immobilisations, suivis des investissements consacrés à la prévention de la pollution (15 %). Ces deux activités ont reçu la plus grande part des investissements à chaque cycle d'enquête depuis 2006.

Dépenses d'exploitation

Comme dans les années passées, la plus grande part des dépenses d'exploitation a été consacrée aux services de gestion des déchets et aux services d'égout. En 2014, les entreprises ont dépensé 1,8 milliard de dollars pour ces services, ce qui représente environ 30 % des dépenses d'exploitation totales consacrées à la protection de l'environnement.

L'industrie de l'extraction de pétrole et de gaz a enregistré les dépenses d'exploitation les plus élevées au chapitre de la protection de l'environnement, soit 2,7 milliards de dollars, ce qui représente 44 % du total.

L'histoire du Canada racontée en chiffres; #EnChiffres

Dans le but de souligner le 150e anniversaire du pays, Statistique Canada propose des instantanés de notre riche histoire statistique.

La qualité de l'environnement a suscité un intérêt grandissant chez les Canadiens au cours des dernières décennies. Au Canada, l'environnement est une sphère de compétence partagée entre les administrations publiques fédérale, provinciales et territoriales, qui adoptent diverses réglementations environnementales visant à prévenir ou à réduire les émissions atmosphériques, les effluents et les déchets solides, ainsi qu'à protéger la faune et l'habitat. Alors que les premières initiatives canadiennes en matière d'environnement étaient axées sur la conservation, des inquiétudes au sujet de la pollution ont commencé à s'intensifier dans les années 1960.

En reconnaissant le besoin d'une meilleure gestion environnementale et en réponse aux inquiétudes croissantes de la population relativement aux substances toxiques dans l'environnement, le gouvernement fédéral a mis en œuvre un certain nombre de lois dans les années 1970, notamment la Loi sur la lutte contre la pollution atmosphérique et la Loi sur les ressources en eau du Canada. En 1988, la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (LCPE), principale loi fédérale visant la protection de l'environnement au Canada, est entrée en vigueur. La LCPE de 1988 est venue regrouper plusieurs lois fédérales qui portaient sur l'environnement. À la suite d'un examen en profondeur, elle a été remplacée par la LCPE de 1999, qui avait pour but de prévenir la pollution et de protéger l'environnement et la santé humaine.

Bien que Statistique Canada recueille certaines statistiques sur les dépenses liées à la lutte contre la pollution depuis le milieu des années 1980, l'Enquête sur les dépenses de protection de l'environnement (EDPE) a été précisément conçue pour combler des lacunes statistiques importantes relativement au coût de la protection de l'environnement pour l'industrie et à la demande de produits et de services environnementaux connexes. Depuis 1994, l'EDPE permet de recueillir des statistiques sur les dépenses en immobilisations et les dépenses d'exploitation des entreprises, notamment les dépenses consacrées à divers produits, services et activités liés à la protection de l'environnement.

Mesures de prévention de la pollution

En 2014, 47 % des entreprises au Canada ont déclaré avoir eu recours à au moins une mesure de prévention de la pollution, comparativement à 53 % en 2012. Les trois mesures les plus répandues étaient la prévention des fuites et des déversements, la recirculation, le recyclage, la réutilisation ou la récupération de matériaux ou de substances sur le site, ainsi que les pratiques exemplaires d'exploitation ou la formation en matière de prévention de la pollution. Les dépenses de protection de l'environnement consacrées à la prévention de la pollution ont diminué, passant de 1,7 milliard en 2012 à 1,5 milliard de dollars en 2014.

Pratiques de gestion environnementale

Les pratiques de gestion environnementale sont des protocoles que les entreprises adoptent afin de réduire leur incidence sur l'environnement.

En 2014, 47 % des entreprises ont déclaré utiliser au moins une pratique de gestion environnementale. L'utilisation d'un système de gestion environnementale était la pratique la plus courante, suivie de la mise en œuvre d'un plan de prévention de la pollution et de la vérification du rendement énergétique.

  Note aux lecteurs

Ce communiqué présente les données de l'Enquête sur les dépenses de protection de l'environnement de 2014, une enquête biennale menée auprès d'un peu plus de 3 500 établissements de certaines industries primaires et industries manufacturières.

Les mesures des dépenses liées à la protection de l'environnement ne concernent que les dépenses effectuées dans le but d'assurer la conformité à la réglementation, aux conventions ou aux accords volontaires en vigueur ou à venir. Les mesures des dépenses liées aux technologies d'énergie renouvelable incluent toutes les dépenses de ce type, qu'elles aient été engagées pour se conformer à la réglementation ou pour toute autre raison.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :