Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Compte économique des produits environnementaux et de technologies propres, 2007 à 2016

Diffusion : 2017-12-13

Le compte économique des produits environnementaux et de technologies propres (CEPETP) mesure la contribution des biens et services environnementaux à l'économie du Canada, y compris les produits tels que l'énergie propre, la gestion des déchets, la machinerie et le matériel environnemental et de technologies propres, et d'autres services techniques. Les activités environnementales et de technologies propres ont représenté 3,1 % du produit intérieur brut (PIB) canadien en 2016, soit 59,3 milliards de dollars en valeur nominale. Ce taux est resté relativement stable au cours de la période de 10 ans, ayant connu une augmentation graduelle par rapport au taux de 3,0 % enregistré en 2007.

Les deux plus importantes composantes des activités environnementales et de technologies propres du PIB sont l'électricité propre (produite à partir de sources propres), laquelle représente 43 %, et la gestion des déchets (12 %). Lorsqu'on exclut ces deux composantes, les activités environnementales et de technologies propres restantes représentent 1,4 % du PIB canadien en 2016. Les tendances de croissance annuelle des produits environnementaux et de technologies propres et des produits environnementaux et de technologies propres excluant la production d'électricité et la gestion des déchets sont demeurées semblables au cours de la période allant de 2007 à 2016.

En valeur nominale, la contribution de l'électricité propre au PIB des produits environnementaux et de technologies propres a baissé pour passer de 46 % à 43 % entre 2007 et 2016, tandis que les services ont connu une hausse pour passer de 45 % à 49 %. Les services ont atteint leur part la plus élevée en 2012, année où elle a représenté 51 % du PIB des produits environnementaux et de technologies propres. Parmi les services, on trouve notamment la recherche-développement liée aux produits environnementaux et de technologies propres et la gestion des déchets. La contribution des biens environnementaux et de technologies propres (à l'exclusion de l'électricité) a diminué pour passer de 9,2 % en 2007 à 8,0 % en 2016, malgré une hausse du PIB relativement aux produits environnementaux et de technologies propres au cours de la même période.

En termes réels (volume), le PIB calculé selon les prix de base du secteur des produits environnementaux et de technologies propres était 5,2 % plus élevé en 2016 qu'en 2007. Comparativement, l'ensemble de l'économie canadienne s'est accrue de 14,4 % au cours de la même période.

Graphique 1  Graphique 1: Produit intérieur brut (PIB) de l'ensemble de l'économie par rapport à celui du compte économique des produits environnementaux et de technologies propres (CEPETP)
Produit intérieur brut (PIB) de l'ensemble de l'économie par rapport à celui du compte économique des produits environnementaux et de technologies propres (CEPETP)

Le commerce international des produits environnementaux et des technologies propres augmente d'un tiers

Le volume des exportations de produits environnementaux et de technologies propres a augmenté de 33,8 % durant la période allant de 2007 à 2016, et a représenté 1,9 % des exportations canadiennes totales en 2016. Les deux produits se partageant les plus grandes parts des exportations totales étaient l'énergie (électricité et biocarburants) et les déchets de ferraille destinés au recyclage, qui représentent 44,9 % de toutes les exportations.

Le volume des importations a augmenté de 41,1 % de 2007 à 2016, malgré la baisse de 7,1 % enregistrée en 2016 et attribuable aux produits fabriqués et aux services. Les importations de produits environnementaux et de technologies propres ont représenté 1,6 % des importations totales en 2016.

Le nombre d'emplois dans le secteur des produits environnementaux et de technologies propres augmente

On estime à 274 000 le nombre d'emplois attribuables aux activités de produits environnementaux et de technologies propres en 2016, ce qui représente 1,5 % des emplois de l'économie canadienne. La rémunération annuelle moyenne par emploi, y compris les avantages sociaux, s'élevait à 92 000 $ cette même année, comparativement à une moyenne de 59 900 $ pour l'ensemble de l'économie. Le taux d'emploi en 2016 était 4,5 % plus élevé qu'en 2007, alors que le taux d'emploi pour l'ensemble de l'économie avait progressé de 8,4 % pendant la même période.

Excepté l'électricité et la gestion des déchets, les emplois du domaine des produits environnementaux et technologies propres constituaient 1,0 % de l'ensemble des emplois, soit 178 000 emplois en 2016, en hausse de 5,0 % par rapport à 2007. La rémunération moyenne par emploi, à l'exclusion de l'électricité et de la gestion des déchets, s'élevait à 82 000 $.

Graphique 2  Graphique 2: Composition du produit intérieur brut des produits environnementaux et de technologies propres
Composition du produit intérieur brut des produits environnementaux et de technologies propres

  Note aux lecteurs

Le compte économique des produits environnementaux et de technologies propres (CEPETP) mesure la contribution économique des technologies propres sur le plan de la production, du produit intérieur brut (PIB), de l'emploi (nombre d'emplois) et d'autres variables économiques. Les estimations sont directement comparables aux résultats nationaux de l'économie canadienne. Les estimations du PIB dont il est question dans la présente publication sont mesurées selon les prix de base.

On entend par produits environnementaux et de technologies propres l'ensemble des processus, des produits ou des services qui réduisent les répercussions environnementales par le truchement d'activités de protection de l'environnement qui préviennent, réduisent ou éliminent la pollution ou toute autre dégradation de l'environnement. Il peut aussi s'agir des activités de gestion des ressources qui débouchent sur une utilisation plus efficace des ressources naturelles, ce qui permet ainsi d'éviter leur épuisement, ou de l'utilisation de produits qui ont été adaptés pour consommer beaucoup moins de ressources et d'énergie que les quantités établies dans la norme industrielle.

Au titre de l'initiative du gouvernement du Canada visant à élaborer une stratégie relative aux données sur les technologies propres, le CEPETP fournit des mesures exhaustives de l'approvisionnement et de l'utilisation de produits environnementaux et de technologies propres dans l'économie canadienne. Le CEPETP a une portée plus large que l'Enquête sur les biens et services environnementaux, car il renferme toutes les transactions à l'échelle de l'économie du secteur des technologies propres, y compris des éléments tels que l'énergie propre et les ferrailles. En outre, le CEPETP englobe pleinement le secteur des administrations publiques et le secteur à but non lucratif.

La compilation du CEPETP fait appel à diverses sources de données, y compris les tableaux des ressources et des emplois de Statistique Canada, des statistiques détaillées d'importation et d'exportation publiées dans la Balance des paiements du Canada, et l'Enquête sur les biens et services environnementaux.

Des exemples de biens et services environnementaux et de technologies propres peuvent être consultés dans la publication Les technologies propres et l'enquête sur les biens et services environnementaux : un guide de référence technique Numéro au catalogue16-511-X.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :