Le rôle essentiel des statistiques dans les politiques publiques et la bonne gouvernance avec William B.P. Robson, de l’Institut C.D. Howe

28 août 2017

Au Canada, les statistiques servent depuis longtemps de cadre de travail essentiel pour l’élaboration des politiques publiques, avec des organismes issus d’une variété de secteurs jouant des rôles très diversifiés, quoique tout aussi importants, pour reconnaître, analyser et régler les principaux enjeux d’intérêt public. Bon nombre de ces organismes, dont l’Institut C.D. Howe, de Toronto, non seulement travaillent avec les données de Statistique Canada à l’élaboration de recommandations stratégiques, mais exigent également le même niveau d’objectivité analytique dans leur travail.

À l’instar de Statistique Canada, l’Institut C.D. Howe, dirigé par son président et directeur général, William (Bill) P. Robson, participe à la reconnaissance et à l’analyse de nombreux enjeux publics clés, contribuant à la tradition de longue date de débats ouverts et civils du Canada entourant la politique publique. « Le Canada est un pays privilégié à bien des égards, notamment dans l’attention portée aux preuves et à la logique dans le débat public. Des données sociales et économiques facilement accessibles constituent la base de la recherche stratégique fondée sur des données probantes; c’est pourquoi, à l’Institut C.D. Howe, nous utilisons des données provenant de toute la gamme de produits que Statistique Canada a à offrir », a-t-il souligné.

L’Institut C.D. Howe a commencé ses activités à Montréal en 1958 sous l’appellation Association de la planification privée du Canada, un organisme qui menait des recherches sur des questions relatives à l’économie et y sensibilisait le public. Plus tard, une alliance avec la C.D. Howe Memorial Foundation a donné lieu au nom actuel de l’Institut et, au fil du temps, l’Institut a grandement élargi son programme de recherche. Aujourd’hui, il est reconnu pour son engagement envers la recherche de qualité et son rôle essentiel dans bon nombre des initiatives stratégiques les plus importantes du Canada, y compris ses travaux sur les finances publiques, la libéralisation des échanges, le Régime de pensions du Canada et le Régime de rentes du Québec et, plus récemment, ses contributions aux débats sur l’infrastructure publique, les télécommunications, les soins de santé, ainsi que l’énergie et l’environnement.

À la tête de l’Institut depuis 2006, M. Robson est également membre du Conseil national de la statistique de Statistique Canada qui, depuis plus de 30 ans, conseille le statisticien en chef concernant l’établissement des priorités et la rationalisation et l’intégration des programmes de Statistique Canada. Ses membres émérites, issus de différents milieux, consacrent leur temps et fournissent leur expertise à titre d’experts non partisans dans leurs domaines respectifs. À ce titre, M. Robson a appuyé et continue d’appuyer une plus grande accessibilité à une variété de données, y compris le type de microdonnées sur les entreprises et l’économie disponibles par l’entremise du Centre canadien d’élaboration de données et de recherche économique (CDRE) à Ottawa.

« Parmi les développements gratifiants qui se sont produits alors que j’étais membre du Conseil fut lorsque Statistique Canada a rendu CANSIM et d’autres produits de données de recensement gratuits en 2012. Cela a grandement facilité l’accès à ces données et leur utilisation par les chercheurs, y compris nous, à l’Institut, et les personnes avec qui nous collaborons. »

Intendants pour l’avenir

Organisme de bienfaisance enregistré, l’Institut C.D. Howe s’efforce d’améliorer les niveaux de vie des Canadiens en encourageant des politiques publiques saines sur le plan économique. Une partie de ce travail comprend la tâche complexe d’établir le profil des défis qui ne se sont pas encore manifestés dans l’esprit du public. Pour ce faire, l’Institut surveille de près la situation en restant à l’affût des dernières recherches universitaires, en consultant les dirigeants d’entreprise et en s’assurant que son équipe d’experts comprend les priorités et les préoccupations des décideurs politiques.

« Lorsque nous envisageons de réaliser un projet, nous nous posons certaines questions importantes : l’enjeu est-il important pour la croissance ou la durabilité et la stabilité économique? Le projet aura-t-il des incidences sur les possibilités offertes aux personnes ou sur l’efficacité des établissements institutionnels au Canada? Si nous ne pouvons pas répondre de façon positive au moins une fois, nous tournons notre attention vers un autre enjeu. Une bonne politique publique se définit en grande partie par le fait d’être de bons intendants pour l’avenir, afin de veiller à ce que les futures générations profitent des mêmes possibilités d’avancement que celles dont nous avons profité. C’est une source principale de motivation pour nous. »

Dans sa quête pour un Canada plus prospère, l’Institut est bien au fait des défis que doivent relever les jeunes aujourd’hui, particulièrement dans les domaines de l’éducation, des compétences et du marché du travail. C’est dans cette optique que l’Institut a examiné les résultats des étudiants parmi les enfants autochtones et immigrants, ainsi que les obstacles qui pourraient restreindre les possibilités pour les travailleurs qualifiés. Dans les secteurs où l’accès à l’éducation et la qualité de cette éducation varient, il est possible de « mettre la barre plus haute en se penchant sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas et en appliquant ces connaissances à l’ensemble des secteurs », a affirmé M. Robson. « Nous souhaitons réformer les politiques qui minent les perspectives de carrière, telles que les règles sur l’apprentissage, qui peuvent constituer un obstacle à ce premier emploi si important. »

Favoriser les débats

Par-dessus tout, l’Institut C.D. Howe favorise les débats et continue de le faire, en rendant toutes ses recherches accessibles en ligne, et ce, sans frais. L’organisme fait la promotion de ses recherches de la même façon que Statistique Canada diffuse ses données et ses analyses, dans les médias, en ligne et dans des rapports quotidiens. Selon M. Robson, le fait d’avoir des renseignements facilement accessibles constitue la première étape afin d’entreprendre la conversation, même s’il y a une différence dans l’opinion analytique. « Un certain niveau de scepticisme à propos de l’ensemble de la recherche est normal et souhaitable; c’est de cette façon que les connaissances progressent. Notre réputation en matière d’accessibilité et d’indépendance est essentielle à notre mandat, non seulement dans le cadre de nos publications et de nos événements, mais également pour attirer nos meilleurs atouts : les personnes qui travaillent à l’Institut, ainsi que les universitaires, les dirigeants professionnels et les décideurs politiques qui contribuent à nos travaux. »

L’importance des statistiques

Utilisateur régulier des données de Statistique Canada, l’Institut C.D. Howe a fait participer des employés de l’organisme à son processus d’examen sur des sujets tels que l’inflation, les pensions et les épargnes nationales. Même si les deux organismes représentent deux secteurs différents, public et sans but lucratif, ils travaillent définitivement pour atteindre un même but, celui d’aider les Canadiens à mieux comprendre leur pays.

« Nos enfants et nos petits-enfants découvriront-ils que le stock de richesse que nous avons construit en logement, infrastructure et environnement est en bonne santé? Vont-ils découvrir que leurs possibilités continuent de croître, comme cela a été le cas pour nous? Nous souhaitons que les personnes voient l’avenir avec optimisme », a confié M. Robson. « C’est pourquoi nous continuerons de travailler chaque jour afin de nous assurer que les espoirs deviennent réalité. »

Pour en savoir plus sur le programme d’activités de Statistique Canada visant à souligner Canada 150, consultez L’histoire du Canada racontée en chiffres.

Veuillez prendre note que les commentaires sont modérés. Les commentaires peuvent prendre un certain temps avant d’apparaître en ligne. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter nos règles de participation.

Date de modification :