L'encadrement de la gestion de la qualité

12 mai 2017

Avec un peu d'expérience ou de recherche, on peut juger de la qualité des vêtements que l'on achète, de la nourriture que l'on mange ou de la voiture que l'on conduit. Cependant, en ce qui concerne les données, la qualité est beaucoup plus difficile à mesurer. Après tout, on ne peut comparer les fournisseurs, car le Canada ne dispose que d'un seul organisme national de statistique. De plus, les utilisateurs des données ne peuvent pas voir la manière dont une enquête est menée de la même façon que les clients d'un restaurant peuvent regarder un chef assembler un rouleau de sushi. Au lieu de cela, pour ce qui est de la qualité des données, les utilisateurs dépendent des normes de l'organisme qui les produit.

En avril, Statistique Canada a publié la troisième édition de son Cadre d'assurance de la qualité (CAQ). Comptant 12 chapitres, ce document énonce les principes et les stratégies qui sont mis en place pour veiller à ce que Statistique Canada produise des données de grande qualité.

Nouvelle édition

Jack Singleton, méthodologiste principal à la Division de la coopération internationale et des méthodes statistiques institutionnelles de Statistique Canada, explique la façon dont cette nouvelle édition s'intègre aux travaux de l'organisme. « Son objectif est de fournir une orientation. Elle permet de s'assurer que les employés et gestionnaires de programme utilisent les plus récents outils et protocoles de même que  les meilleures pratiques qui ont été mis à leur disposition pour les aider à effectuer leurs tâches. » Le cadre permet également aux utilisateurs d'effectuer un examen de l'intérieur afin qu'ils puissent s'assurer que les données qu'ils utilisent ont été produites de manière responsable et professionnelle.

Le CAQ est un outil utile pour les gestionnaires de programme, en particulier en ce qui concerne la conception de nouveaux programmes ou le remaniement des programmes existants. Par exemple, un gestionnaire qui crée une nouvelle enquête peut consulter les chapitres sur la gestion des données d'entrée et des relations avec les fournisseurs de données, sur l'affectation et la gestion des ressources, et sur la gestion des relations avec les utilisateurs de données et les intervenants. Les cadres supérieurs s'y réfèrent également lors des exercices de planification ministérielle afin de déterminer les investissements stratégiques pour l'organisme et d'évaluer les risques possibles.

Le cadre peut également être utilisé comme document de référence général pour toute personne travaillant avec des statistiques officielles — à l'intérieur ou à l'extérieur de Statistique Canada. Le leadership de Statistique canada en matière de gestion de la qualité est reconnu mondialement. Tant au Canada qu'à l'étranger, les organismes qui produisent des statistiques peuvent consulter le CAQ pour en apprendre davantage sur la gestion de la qualité ou pour évaluer ou améliorer leurs pratiques.

Conditions changeantes

Cette édition est attendue depuis longtemps : la version précédente a été publiée en 2002. À l'époque, la création d'un document de gouvernance global aux fins de gestion de la qualité plaçait Statistique Canada à l'avant‑garde des organismes internationaux. Cependant, au cours des 15 dernières années, les conditions dans lesquelles les statistiques officielles sont produites ont changé de façon remarquable.

Plusieurs facteurs ont influencé la façon dont Statistique Canada recueille, produit et diffuse les données. On pense, notamment, à l'émergence du mode de collecte électronique, à la mise au point de nouvelles sources de données, y compris l'utilisation accrue de données administratives, au recours plus répandu d'Internet pour le partage des données de Statistique Canada, et aux attentes du public pour ce qui est de données plus détaillées, accessibles plus rapidement.

Si l'organisme s'est adapté à ces changements à mesure qu'ils ont émergé, la révision du cadre a permis de mettre à jour l'outil de gestion de la qualité de Statistique Canada.

Il y a une deuxième raison motivant la mise à jour du CAQ. Tout comme les changements dans le monde extérieur ont modifié la façon dont fonctionnent les organismes à vocation statistique, l'évolution des attentes et des technologies a donné lieu à un nouveau type de document de gouvernance.

La nouvelle édition est conçue comme un document en ligne, qui comprend des liens hypertextes et une option de recherche par mot-clé. Elle sera révisée de façon continue, à mesure que le contenu des liens change ou que des références particulières ne sont plus pertinentes.

Le cadre révisé a également une portée beaucoup plus grande que les éditions précédentes. La deuxième édition était principalement axée sur les extrants de Statistique Canada, et, bien que ce contenu demeure dans la nouvelle version, le cadre présente maintenant des sections supplémentaires sur l'environnement d'entreprise et le programme statistique, y compris la gestion de relations avec les fournisseurs et les utilisateurs de données, et les intervenants.

La production de données est un processus complexe qui a lieu en grande partie hors de la vue. Mais s'il existait un équivalent à « regarder sous le capot » lors de l'évaluation de la qualité des données de Statistique Canada, les utilisateurs des données verraient le nouveau Cadre d'assurance de la qualité lorsqu'ils regarderaient ce qui se cache derrière les chiffres.

Veuillez prendre note que les commentaires sont modérés. Les commentaires peuvent prendre un certain temps avant d’apparaître en ligne. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter nos règles de participation.

Date de modification :