Recensement de 2016: les familles canadiennes d'aujourd'hui et celles d'antan

Numéro de catalogue : Numéro de catalogue : 11-629-x

Numéro d'exemplaire : 2017006

Date de diffusion : 2 août 2017
Recensement de 2016: les familles canadiennes d'aujourd'hui et celles d'antan - Transcription

Description des éléments visuels

((Le symbole de Statistique Canada, le mot-symbole ainsi que le titre : « Recensement de 2016 :  les familles canadiennes d'aujourd'hui et celles d'antan » apparaissent à l'écran.))

Selon le Recensement de 2016, le Canada compte maintenant 9,8 millions de familles.

(Le logo du Recensement de 2016 apparaît. Une feuille d'érable placée derrière une famille de quatre apparaît en tourbillonnant. Les mots « 9,8 millions de familles » apparaissent à côté d'elle. La feuille d'érable disparaît en tourbillonnant.)

Cela représente 15 fois plus de familles qu'en 1871, l'année durant laquelle le premier recensement a été mené après la Confédération.

(Trois poings glissent à l'écran dans un angle différent. Les poings s'ouvrent pour montrer 15 doigts. Les mains disparaissent et l'année « 1871 » devient visible. L'année change de couleur et devient partie intégrante d'un questionnaire du Recensement de 1871 qui apparaît graduellement.)

Bien que le nombre de familles ait augmenté, leur taille a néanmoins diminué. Au 19e siècle, le Canada était avant tout une société rurale constituée de petites fermes familiales. Le fait d'avoir des familles nombreuses signifiait qu'un plus grand nombre d'enfants étaient disponibles pour aider à l'exploitation de la ferme familiale.

(Le questionnaire disparaît en pivotant, et trois familles différentes apparaissent. Ensuite, quelques membres de chaque famille disparaissent progressivement. Une petite ferme apparaît à l'écran, ainsi que des vaches et une famille de quatre qui marche vers les cultures agricoles. Six autres enfants marchent en direction des cultures.)

Cela dit, il y a toujours eu différents types et tailles de famille. Même à l'époque, les familles monoparentales et les familles recomposées étaient assez courantes, la mortalité étant beaucoup plus élevée qu'aujourd'hui. Cela donnait lieu à des veuvages précoces et à des remariages. D'autres personnes restaient célibataires pour des raisons économiques ou religieuses. De nombreux changements se sont produits depuis cette époque tels que la Loi sur le divorce de 1968, la pilule contraceptive, la présence croissante des femmes sur le marché du travail et la hausse de leur niveau de scolarité, de même que la légalisation du mariage entre personnes de même sexe.

(Deux familles représentées par des silhouettes blanches apparaissent à l'écran. Elles glissent hors de vue et deux familles plus petites prennent leur place. Une pierre tombale et des fleurs apparaissent. On voit une femme et un homme à l'écran. L'homme glisse vers le bas et est remplacé par un autre homme. Une bulle de pensée se dessine au-dessus de la tête de l'homme, et un sac d'argent ainsi qu'une église apparaissent à l'intérieur de celle-ci. Un bout de papier sur lequel sont inscrits les mots « Loi sur le divorce -1968- » apparaît en tourbillonnant. Il est ensuite remplacé par une boîte de pilules contraceptives. La boîte disparaît, puis on voit une femme professionnelle à l'écran. Une autre femme apparaît à ses côtés, vêtue d'une toge de collation des grades. Les deux femmes portent maintenant une robe de mariée et se tiennent par la main.)

Depuis les années 1970, les femmes ont donné naissance en moyenne à moins de deux enfants.

(Une boule disco descend depuis la partie supérieure de l'écran, et une famille habillée à la mode des années 1970 danse.)

Les familles canadiennes d'aujourd'hui, bien que nettement plus petites qu'à l'époque de la Confédération, sont maintenant plus diversifiées et plus complexes que jamais auparavant.

(L'image conceptuelle d'une famille constituée de quatre feuilles d'érable est présentée à l'écran. D'autres familles de quatre, représentées par des feuilles d'érable de couleurs et de tailles différentes, apparaissent autour de la première famille.)

Les familles sont à présent moins nombreuses à être composées de couples mariés, tandis que le nombre de couples en union libre et de familles monoparentales a augmenté de façon constante au cours des dernières décennies.

(La caméra fait un zoom avant sur la première famille, qui porte maintenant un nœud papillon, des bijoux et une alliance. La caméra se déplace et montre une famille de quatre, puis se déplace à nouveau et montre une famille monoparentale. Tous les différents types de familles convergent à l'écran.)

La situation familiale des enfants a également changé de façon considérable, ce qui s'explique en partie par le fait que les parents d'aujourd'hui se séparent souvent avant que leurs enfants aient quitté le domicile familial. De nos jours, de nombreux enfants passent une partie de leur enfance dans une famille monoparentale, vivant possiblement une partie du temps avec chaque parent ou dans une famille recomposée. En 2016, 10 % des enfants âgés de 0 à 14 ans vivaient dans une famille recomposée. Par ailleurs, d'autres enfants vivaient seulement avec leurs grands parents, avec d'autres membres de leur famille ou dans une famille d'accueil.

(Deux jeunes frères jouent ensemble au soccer. La caméra se déplace pour montrer leurs parents (homme et femme), qui se font face. Un cœur flotte au-dessus d'eux, puis se brise. L'homme s'éloigne, la tête basse. La caméra revient vers les enfants qui font un pique-nique avec leur père. On voit un orignal courir d'un bout à l'autre de l'écran, derrière les arbres. La caméra revient vers la mère, qui est debout devant sa maison avec les deux enfants. Un autre homme et sa fille marchent vers la famille. La mère rougit. Un frère et une sœur se tenant par la main glissent à l'écran. Leur père et leur belle-mère apparaissent devant une maison. Les parents et leur maison glissent hors de vue et sont remplacés par les grands-parents des enfants et une autre maison.)

Au cours des 150 dernières années, le recensement nous a permis de mieux comprendre comment vivent les familles canadiennes et d'avoir un aperçu des changements importants qu'elles ont connus. Tout comme des millions d'autres Canadiens, vous avez pris part à une longue tradition qui nous aide à mieux comprendre d'où nous venons, qui nous sommes aujourd'hui et comment façonner notre avenir. Nous vous remercions d'avoir rempli votre questionnaire du recensement et d'avoir visionné cette vidéo. Pour en savoir plus ou pour connaître les résultats du Recensement de 2016 qui s'appliquent à votre collectivité, veuillez consulter le www.statcan.gc.ca/recensement.

(Les mots « 150 années » apparaissent à l'écran. La caméra se déplace vers le bas et montre un questionnaire du recensement souriant qui lève des jumelles à ses yeux. À travers celles-ci, on voit une famille de trois assise dans un canot, pêchant au milieu d'un lac, suivie d'une famille de quatre qui patine sur un étang. La caméra se déplace latéralement et montre un homme qui coupe du bois alors que sa fille est étendue dans les feuilles mortes environnantes. La caméra se déplace vers la gauche, montrant une famille monoparentale assise sur un divan dans le salon, mangeant du maïs soufflé. Plusieurs graines d'érable tombent au sol. Des arbres poussent de ces graines. Un ordinateur portable glisse à l'écran, et les mots « Recensement de 2016 » ainsi qu'un bouton « Soumettre » apparaissent. Un curseur clique sur le bouton, et le mot « Merci! » apparaît. Le logo du Recensement de 2016 apparaît sur l'écran de l'ordinateur portable, suivi de l'adresse Web « www.statcan.gc.ca/recensement ».)

(Le slogan « Votre recensement. Votre voisinage. Votre avenir. » apparaît. Le mot-symbole « Canada » s'affiche également.)

Date de modification :