Familles monoparentales : le nouveau visage d'un ancien phénomène

Mégatendances canadiennes

On pourrait penser que les familles monoparentales d'aujourd'hui ressemblent davantage à celles des années 1960 qu'à celles des années 1930 ou même qu'à celles de l'ère victorienne. Après tout, les années 1960 n'ont-elles pas marqué le début de l'ère moderne? En fait, les années 1960 sont celles où la prédominance des familles comptant deux parents mariés a atteint son apogée. Il s'agit aussi d'une époque où les changements sociétaux ont mené à la prévalence croissante des familles monoparentales d'aujourd'hui.

Au cours des premières décennies du XXe siècle, les familles monoparentales étaient relativement répandues. La proportion d'enfants vivant avec un parent seul était presque aussi élevée en 1931 (11,9 %) qu'en 1981 (12,7 %), même si la situation de ces familles était souvent très différente.

Mode de vie des enfants de 24 ans et moins dans les familles de recensement, Canada, 1931 à 2011
Description du graphique 1
Mode de vie des enfants de 24 ans et moins dans les familles de recensement, Canada, 1931 à 2011
Sommaire de tableau
Le tableau identifie les décennies de 1931 à 2011 en tant que colonnes, et modes de vie 'Avec parents mariés', 'Avec parents en union libre' and 'Avec parents seuls' en tant que rangées. L'unité de mesure est pourcentage.
Année Avec parents mariés Avec parents en union libre Avec parents seuls
pourcentage
1931 88,1 11,9
1941 90,2 9,6
1951 92,0 8,0
1961 93,6 6,4
1971 90,4 9,6
1981 84,7 2,6 12,7
1991 78,9 5,9 15,2
2001 70,7 10,4 19,0
2011 64,9 13,7 21,5

Les changements culturels associés au baby-boom (de 1946 à 1965), y compris des taux de nuptialité plus élevés et un mariage plus précoce, ainsi que les améliorations continues par rapport à la mortalité des adultes, ont contribué au fait qu'une proportion plus faible d'enfants vivaient dans des familles monoparentales au cours de cette période. En 1961, la grande majorité des enfants des familles de recensement (93,6 %) demeuraient avec des parents mariés. Il s'agit de la plus forte proportion observée au cours du dernier siècle. Parallèlement, la proportion d'enfants vivant avec un parent seul a atteint un creux de 6,4 % en 1961, correspondant à un peu plus de la moitié de la proportion observée en 1931 (11,9 %).

Alors que la famille à couple marié a atteint son apogée dans les années 1960, le nombre de divorces a augmenté de façon notable après l'adoption de la Loi sur le divorce en 1968. Parmi les autres changements qui ont influencé la vie familiale dans les années 1960 et 1970 figuraient la participation grandissante des femmes aux études supérieures et au marché du travail, la sécularisation et la légalisation de la pilule anticonceptionnelle. Dans le sillage de certaines de ces transformations sociétales, la proportion d'enfants vivant avec un parent seul a plus que doublé, pour passer de 6,4 % en 1961 à 15,2 % en 1991.

La proportion d'enfants vivant avec un parent seul a continué d'augmenter au cours du nouveau millénaire. Malgré la hausse du nombre de familles constituées d'un couple vivant en union libre, qui a dépassé celui des familles monoparentales pour la première fois en 2011, on comptait encore proportionnellement plus d'enfants demeurant avec un parent seul (21,5 %) qu'avec des parents en union libre (13,7 %) cette année-là. En fait, la proportion d'enfants vivant avec un parent seul en 2011 a été la plus élevée jamais enregistrée et représentait plus du triple de la proportion observée au plus fort du baby-boom (6,4 % en 1961).

Proportion croissante d'enfants vivant avec un parent seul divorcé, séparé ou jamais marié

Parallèlement aux changements dans la prévalence des familles monoparentales, l'état matrimonial légal des parents seuls a aussi évolué considérablement. En 1931, la plupart des enfants vivant dans des familles monoparentales (75,9 %) demeuraient avec un parent seul veuf (graphique 2). À l'inverse, en 1991, les enfants demeurant avec un parent seul veuf représentaient environ un enfant sur dix (11,2 %) vivant dans des familles monoparentales. La plupart des enfants vivant dans des familles monoparentales (70,0 %) demeuraient avec un parent divorcé ou séparé. En 2011, même si la majorité des enfants vivant dans des familles monoparentales demeuraient avec un parent seul divorcé ou séparé (56,2 %), plus du tiers (37,4 %) demeuraient avec un parent seul qui n'avait jamais été marié, ce qui représente environ le double de la proportion enregistrée en 1991 (18,8 %).

Mode de vie des enfants de 24 ans et moins appartenant à des familles monoparentales selon l'état matrimonial du parent, Canada, 1931 à 2011
Description du graphique 2
Mode de vie des enfants de 24 ans et moins appartenant à des familles monoparentales selon l'état matrimonial du parent, Canada, 1931 à 2011
Sommaire de tableau
Le tableau identifie les décennies de 1931 à 2011 en tant que rangées, et modes de vie 'Divorcé, séparé ou marié avec époux absent', 'Veuf' and 'Jamais marié (célibataire)' en tant que colonnes. L'unité de mesure est pourcentage.
Année Divorcé, séparé ou marié avec époux absent Veuf Jamais marié (célibataire)
pourcentage
1931 24,1 75,9
1941 31,9 66,7 1,4
1951 43,5 54,8 1,6
1961 47,1 51,0 2,0
1971 54,7 38,7 6,7
1981 67,5 23,5 9,0
1991 70,0 11,2 18,8
2001 61,6 7,3 31,1
2011 56,2 6,4 37,4

Comparativement à aujourd'hui, un nombre proportionnellement plus élevé d'enfants vivaient avec un père seul dans les années 1940

Outre les changements relatifs à l'état matrimonial des parents seuls, la prédominance des mères seules a fluctué considérablement au fil du temps. Si les parents seuls ont toujours été plus susceptibles d'être des femmes, au cours des premières décennies du XXe siècle, la mortalité maternelle relativement élevée a contribué au nombre proportionnellement plus élevé de pères seuls à cette époque, comparativement aux périodes ultérieures. En 1996, la proportion d'enfants vivant avec un père seul a atteint un creux sans précédent de 15,5 %, comparativement à 28,1 % en 1941, et à approximativement 40 % en 1901.

Le mode de vie et les circonstances de la garde des enfants vivant dans des familles monoparentales au cours d'une année de recensement peuvent être plus complexes. La tendance vers la garde conjointe après un divorce a fait augmenter la probabilité qu'un père ait la garde d'un enfant le jour du recensement. Faisant écho à cette tendance, la proportion d'enfants vivant dans des familles monoparentales avec un père seul a augmenté récemment, passant de 15,5 % en 1996 à 20,1 % en 2011.

Nombre d'enfants de 24 ans et moins vivant dans une famille monoparentale et répartition de ces enfants selon le sexe du parent, Canada, 1941 à 2011
Description du graphique 3
Nombre d'enfants de 24 ans et moins vivant dans une famille monoparentale et répartition de ces enfants selon le sexe du parent, Canada, 1941 à 2011
Sommaire de tableau
Le tableau identifie les décennies de 1931 à 2011 en tant que rangées, et modes de vie: Familles monoparentales composées de parents seuls de sexe masculin (nombre d'enfants, pourcentage) et Familles monoparentales composées de parents seuls de sexe féminin (nombre d'enfants, pourcentage) en tant que colonnes.
Année Familles monoparentales composées de parents seuls de sexe masculin Familles monoparentales composées de parents seuls de sexe féminin
nombre d'enfants pourcentage nombre d'enfants pourcentage
1941 125 977 28,1 321 942 71,9
1951 99 795 22,5 343 739 77,5
1961 108 880 21,9 388 857 78,1
1971 185 956 21,9 664 128 78,1
1981 175 245 16,7 873 080 83,3
1991 206 140 16,6 1 033 815 83,4
2001 291 210 17,7 1 352 800 82,3
2011 381 860 20,1 1 515 440 79,9

Définitions

Famille de recensement : Une famille de recensement est composée d'un couple marié ou en union libre, avec ou sans enfants, ou d'un parent seul vivant avec au moins un enfant dans le même logement. Les couples peuvent être de sexe opposé ou de même sexe.

Références

Bohnert, N., A. Milan et H. Lathe. 2014. Une diversité qui perdure : le mode de vie des enfants au Canada selon les recensements des 100 dernières années. Documents démographiques. Produit no 91F0015M au catalogue de Statistique Canada, no 11.

Bohnert, N., A. Milan and H. Lathe. 2014. Le mode de vie des enfants au Canada : un siècle de transformation. Regards sur la société canadienne. Produit no 75-006-X au catalogue de Statistique Canada.

Milan, A. 2000. Les familles : 100 ans de continuité et de changement. Tendances sociales canadiennes. Produit no 11-008-X au catalogue de Statistique Canada.

Statistique Canada. 2011. Cinquante ans de familles au Canada : 1961 à 2011. Familles, ménages et état matrimonial, le Recensement de la population de 2011. Recensement en bref. Produit no 98-312-X2011003 au catalogue.

Statistique Canada. 2012. Portrait des familles et situation des particuliers dans les ménages au Canada. Familles, ménages et état matrimonial, Le Recensement de la population de 2011. Document analytique. Produit no 98-312-X2011001 au catalogue.

Personnes-ressources

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données de la présente publication, communiquez avec les Services d'information à la clientèle au 613-951-9023 ou composez sans frais le 1-800-387-2231, ou encore, écrivez à l'adresse demographie@statcan.gc.ca.

Date de modification :