Gouvernance

Structure de gouvernance

  • 1. Définition du programme

    1. Définition du programme

    L'Initiative de démocratisation des données (IDD) est un partenariat entre Statistique Canada et les établissements d'enseignement postsecondaire canadiens agréés. Ce partenariat vise à accroître et à favoriser l'accessibilité aux données de Statistique Canada ainsi qu'aux autres données canadiennes à des fins d'enseignement et de recherche universitaire.

  • 2. Objectifs

    2. Objectifs

    1. Promouvoir une culture axée sur l'utilisation de données dans les établissements d'enseignement postsecondaire canadiens;
    2. Favoriser l'accès aux données publiques canadiennes pour appuyer l'enseignement et la recherche universitaire.

    Dans le cadre du programme de l'Initiative de démocratisation des données (IDD), de nombreuses initiatives sont entreprises pour atteindre les objectifs susmentionnés. Les grandes lignes de ces initiatives sont présentées dans le plan stratégique de l'IDD, qui fait l'objet de discussions aux réunions du Comité consultatif externe (CCE).

  • 3. Structure de gouvernance

    3. Structure de gouvernance

    Les fonctions et la composition de l'organisme connu sous le nom de Comité consultatif externe de l'Initiative de démocratisation des données sont décrites ci-après.

  • 4. Mandat du Comité consultatif externe

    4. Mandat du Comité consultatif externe

    1. Le Comité consultatif externe doit :
      1. cerner les besoins et les priorités des établissements d'enseignement postsecondaire en matière de données et de métadonnées pertinentes ainsi que de diffusion adéquate, et y donner suite;
      2. conseiller Statistique Canada quant aux initiatives appropriées et à la façon de les mettre en œuvre dans le but d'atteindre les objectifs de l'IDD;
      3. conseiller Statistique Canada quant à l'élaboration et à la distribution de nouveaux produits, formats et services afin de soutenir les activités liées aux données, aux métadonnées et à la diffusion;
      4. proposer et promouvoir des initiatives qui permettent à Statistique Canada d'améliorer l'accessibilité aux services et aux produits de données normalisés;
      5. promouvoir les activités du CCE auprès des établissements membres de l'IDD;
      6. former un sous-comité permanent de formation et d'éducation chargé de l'élaboration continue d'un programme de services de données pour le personnel des établissements d'enseignement postsecondaire qui appuie l'IDD. Le sous-comité est formé de neuf membres issus du milieu universitaire; il est composé des deux coordonnateurs régionaux de la formation de chacune des quatre régions, ou leur remplaçant désigné, ainsi que d'un président ou une présidente qui agit à titre de membre d'office du CCE. Les coordonnateurs régionaux de la formation sont nommés pour période de quatre ans, qui peut être prolongée. Le sous-comité comprend également des membres du secteur de l'IDD de Statistique Canada. Le sous-comité se réunit normalement au moins une fois par an;
      7. former d'autres sous-comités, selon les besoins;
      8. inscrire la tarification à l'ordre du jour de chacune de ses réunions.
    2. Statistique Canada doit s'efforcer de tenir compte des conseils du CCE dans la mesure du possible.
  • 5. Composition

    5. Composition

    1. Le CEE compte deux types de membres : des membres votants et des membres d'office (sans droit de vote).
    2. Jusqu'à neuf membres votants externes à Statistique Canada doivent être nommés en fonction des critères suivants (veuillez consulter l'annexe 1 pour obtenir de plus amples détails) :
      1. Ces membres sont des bibliothécaires de données, des spécialistes de la recherche ou des administrateurs d'un établissement membre de l'IDD;
      2. Les administrateurs d'un établissement d'enseignement postsecondaire peuvent venir des secteurs de la recherche ou de la bibliothéconomie;
      3. Les membres choisis représentent de grands et de petits établissements;
      4.  Jusqu'à deux représentants sont choisis dans chacune des quatre régions canadiennes de l'IDD, soit la région de l'Atlantique, celle du Québec et du Nunavut, celle de l'Ontario et celle de l'Ouest (Prairies, Pacifique, Yukon et Territoires du Nord-Ouest);
      5. Un des membres doit être l'administrateur principal ou l'administratrice principale de la bibliothèque d'un établissement membre de l'IDD.
    3. Les membres votants de Statistique Canada sont :
      1. le directeur ou la directrice responsable de l'IDD;
      2. le ou la chef ou gestionnaire responsable de la Section de l'IDD;
      3. trois membres, au plus, de la division de la production des données ou d'autres divisions.
    4. Les membres d'office (sans droit de vote) sont :
      1. d'autres membres de la Section de l'IDD;
      2. le directeur général ou la directrice générale du Réseau canadien des centres de données de recherche (RCCDR), ou une personne déléguée;
      3. le président ou la présidente du Comité du développement professionnel;
      4. le représentant ou la représentante de la gestion des données de recherche.
    5. Statistique Canada peut, sur recommandation du CCE, inviter d'autres membres à participer aux réunions du Comité à titre de conseillers principaux ou de conseillers fiduciaires venant d'établissements d'enseignement ou à titre de producteurs de données
  • 6. Déroulement

    6. Déroulement

    1. En général, le CCE se rencontre en personne chaque année, à l'automne, et il organise une téléconférence au printemps;
    2. Le CCE élit des coprésidents, pour un mandat de deux ans, qui sont chargés de diriger les réunions du CCE. Les élections ont lieu tous les deux ans à la fin du mandat des coprésidents;
    3. Le mandat des membres du CCE issus du milieu universitaire est de quatre ans. Les membres concernés font l'objet d'un suivi périodique;
    4. Un comité exécutif — formé des présidents, du directeur ou de la directrice, du directeur adjoint ou de la directrice adjointe et du ou de la gestionnaire responsable de l'IDD — choisit de nouveaux membres en fonction des besoins et les invite à siéger au CCE;
    5. Statistique Canada fournit au CEE les services de secrétariat;
    6. Les rapports d'étape de l'IDD sont élaborés pour chacune des réunions du CCE. Les rapports, diffusés au moyen du serveur de liste, sont mis à la disposition des utilisateurs de données dans le répertoire de l'IDD à titre indicatif;
    7. Le CCE et Statistique Canada passent en revue le mandat du Comité, au besoin;
    8. Le Plan stratégique de l'IDD fait l'objet d'un examen;
      1. Les principes fondamentaux de l'IDD sont examinés tous les trois ans par le CCE;
      2. En ce qui a trait au carnet de route du projet et à la production de rapports :
        1. les projets en cours sont présentés dans un rapport d'étape à chaque réunion du CCE, et :
          1. un rapport officiel doit être présenté à la réunion du CEE qui se déroule en personne à l'automne;
          2. les rapports d'étape doivent être présentés au CCE par téléconférence à la mi-année;
        2. une section sur les possibilités stratégiques et les projets à venir est présentée à chaque réunion pour obtenir de la rétroaction des membres du CCE sur d'éventuels projets que pourrait entreprendre le Programme de l'IDD.
  • 7. Annexe 1

    7. Annexe 1

    Critères de sélection des membres votants du Comité

    Comité consultatif externe

    • Tous les candidats qui souhaitent devenir membres du CCE doivent être issus d'établissements membres en règle;
    • Les candidats doivent s'engager à assister à une réunion en personne du CCE par année et à prendre part à au moins une téléconférence du CCE par année;
    • Les candidats doivent également s'engager à participer aux activités de groupe de travail approuvées par le CCE;
    • Les candidats doivent faire preuve d'éthique et de réflexion stratégique, et ils doivent comprendre le partenariat de l'IDD et le processus encadrant le CCE;
    • Les candidats à la coprésidence doivent posséder au moins un an d'expérience, mais de préférence deux ans, au sein du CCE.

    Lorsque des membres quittent le CCE et que des sièges sont vacants, on remplit les conditions du mandat, on évalue les besoins en matière d'expertise et on comble les sièges en tenant compte des compétences linguistiques, de la répartition géographique des membres, de l'équilibre entre les sexes et de l'atténuation des possibilités de conflit d'intérêts, entre autres.

    C'est aux membres dirigeants du CCE que revient la décision finale quant à la composition du CCE, mais ceux-ci peuvent mener des consultations exhaustives au besoin.

  • 8. Membres du Comité consultatif externe

    8. Membres du Comité consultatif externe

    Co-président
    Siobhan Hanratty
    Bibliothécaire spécialisée en données et SIG
    University of New Brunswick
    506-451-6803
    hanratty@unb.ca

    Co-président
    Elizabeth Hill
    Bibliothécaire des données
    Western University
    519-661-2111 poste 85049
    ethill@uwo.ca

    Administratrice bibliothécaire principale : Carol Shepstone
    Bibliothécaire en chef
    Ryerson University
    416-979-5000 poste 5142
    cshepstone@ryerson.ca

    Région de l'Atlantique

    Représentant
    Vacant

    Région du Québec

    Alex Guindon
    Bibliothécaire des données numériques et SIG
    Concordia University
    514-848-2424 poste 7754
    alex.guindon@concordia.ca

    Nathalie Vachon
    Bibliothécaire des données
    Institut national de la recherche scientifique
    514-499-4079
    nathalie.vachon@inrs.ca

    Région de l'Ontario

    Jane Fry
    Bibliothécaire spécialisée en données
    Carleton University
    613-520-2600 poste 1121
    jane.fry@carleton.ca

    Région de l'Ouest

    James Doiron
    Coordonnateur des services de gestion des données de recherche
    University of Alberta
    780-492-5212
    james.doiron@ualberta.ca

    Sara Rutley
    Bibliothécaire spécialisée en données et SIG
    University of Saskatchewan
    306-966-5988
    sarah.rutley@usask.ca

    Membres non-académiques

    Geneviève Jourdain
    Directrice, Division de l'accès aux données
    Statistique Canada
    613-889-1941
    genevieve.jourdain@statcan.gc.ca

    Jacqueline Tebbens
    Chef intérimaire, Division de l'accès aux données
    Statistique Canada
    613-291-4353
    jacqueline.tebbens@statcan.gc.ca

    Heidi Ertl
    Directrice adjointe, Division des prix à la consommation
    Statistique Canada
    613-951-3390
    heidi.ertl@statcan.gc.ca

    Glen Hohlmann
    Directeur adjoint, Division des opérations du recensement
    Statistique Canada
    613-325-7866
    glen.hohlmann@statcan.gc.ca

    Cory Chobanik
    Directeur adjoint, Bureau de gestion de la protection de la vie privée et de coordination de l'information
    Statistique Canada
    613-697-2974
    cory.chobanik@statcan.gc.ca

    Membres d'office

    Johanne Provençal
    Directrice de recherche, Réseau canadien des Centres de données de recherche
    McMaster University
    905-525-9140 poste 23661
    johanne.provencal@crdcn.ca

    Jeff Moon
    Directeur, Portage
    Queen's University
    613-533-6000
    moonj@queensu.ca

    Arden Kayzak
    Chef de sous-section intérimaire, Division de l'accès aux données
    Statistique Canada
    613-854-4251
    arden.kayzak@statcan.gc.ca

    Alexandra Cooper
    Présidente, Comité de développement professionnel
    Queen’s University
    613-533-6000 poste 77481
    coopera@queensu.ca

Structure d'enseignement et de formation

  • 1. Définition du comité

    1. Définition du comité

    Le Comité de développement professionnel (CDP) est un comité permanent de formation et d'enseignement formé pour le personnel des établissements d'enseignement postsecondaire qui appuie l'IDD.

    Le CDP relève du CCE et doit présenter toutes ses délibérations et ses recommandations au CCE aux fins d'approbation.

  • 2. Objectifs

    2. Objectifs

    Le CDP est responsable de l'élaboration continue d'un programme de services de données à l'intention du personnel des établissements d'enseignement postsecondaire qui appuie l'IDD dans leur établissement, ainsi que du soutien des activités de formation nationales et régionales de l'IDD. Les membres du CDP supervisent tous les aspects du programme de formation de l'IDD, y compris la fréquence des ateliers de formation, les allocations budgétaires, le programme de formation, les formateurs, les besoins spéciaux en matière de formation, etc.

    Le CDP veille également à la promotion de la littératie statistique et en matière de données auprès d'autres communautés dans lesquelles l'IDD est mise en œuvre, notamment celles des directeurs de bibliothèque, des utilisateurs de données, des gestionnaires d'enquête de Statistique Canada et d'autres groupes du domaine des données. Il s'agit non seulement de promouvoir le programme de l'IDD, mais aussi de mieux faire comprendre la nature de l'IDD et des données, ainsi que le raisonnement statistique et quantitatif.

  • 3. Composition

    3. Composition

    Le CDP est formé de neuf membres issus du milieu universitaire; il est composé des deux coordonnateurs régionaux de la formation (CRF) de chacune des quatre régions et d'un président ou une présidente qui agit à titre de membre d'office du CCE. Le CDP comprend également des membres de la Division de l'accès aux microdonnées de Statistique Canada.

    Le mandat des membres du CDP issus du milieu universitaire est de quatre ans. À la fin d'un mandat, on peut demander à un ou une membre s'il ou elle souhaite continuer d'assumer ses fonctions de membre. Dans le cas où la personne souhaite poursuivre son mandat au CDP, une demande de renouvellement du mandat est présentée au CCE. Après deux mandats (huit ans), un appel aux candidats doit avoir lieu pour savoir si d'autres personnes de la région représentée souhaitent devenir membres. En l'absence de candidats et si le ou la membre souhaite continuer, il est recommandé au CCE que la personne soit nommée pour un autre mandat de quatre ans.

    Le CDP doit proposer un président ou une présidente aux membres dirigeants du CCE en tenant compte des principes d'inclusion, de la collégialité et de l'aspect régional. La présidente ou le président peut être issu de n'importe quel établissement membre de l'IDD. Les membres dirigeants du CCE doivent proposer la nomination de la personne au CCE pour approbation finale. Si le CDP ne soumet pas de nomination, les membres dirigeants du CCE doivent proposer un président ou une présidente et obtenir l'approbation finale du CCE. La présidente ou le président est nommé pour un mandat de quatre ans, avec possibilité de renouvellement.

    Le CDP désigne également des candidats potentiels et fait des recommandations aux membres dirigeants du CCE pour la dotation des postes de coordonnateurs régionaux de la formation. Normalement, le CDP se réunit au moins une fois par an. Les coordonnateurs régionaux de la formation ou le président ou la présidente peuvent demander au CDP de se réunir. Le CDP peut former d'autres sous-comités au besoin.

  • 4. Rôles de formation

    4. Rôles de formation

    Coordonnateurs régionaux de la formation

    Le CDP doit recommander deux représentants du milieu universitaire de chacune des quatre régions (celle de l'Atlantique, celle du Québec et du Nunavut, celle de l'Ontario et celle de l'Ouest) qui assumeront les fonctions de coordonnateurs régionaux de la formation. Ces coordonnateurs ont les responsabilités suivantes :

    • cerner les besoins en matière de formation de leur région;
    • communiquer ces besoins au CDP dans le but d'établir le budget qui sera accordé à la formation et à la coordination des activités de formation à l'échelle nationale;
    • organiser des activités de formation locales;
    • concevoir le programme de formation de leur région.

    Formateurs de l'IDD

    Dans la mesure du possible, les formateurs sont recrutés parmi la communauté canadienne des bibliothèques de données dans le but de permettre à ceux qui ont reçu une formation de former d'autres personnes à leur tour, conformément au principe selon lequel on enseigne à mesure que l'on apprend.

    Les formateurs qui animent des ateliers de formation régionaux peuvent être des coordonnateurs régionaux de la formation, mais également d'autres personnes de la région ou originaires d'autres régions qui possèdent les compétences requises. Comme les coordonnateurs régionaux de la formation sont surtout chargés de l'organisation à l'échelle locale, de la planification des activités de formation et de la communication des besoins en matière de formation au CDP, ils peuvent faire appel à d'autres membres pour donner la formation pratique aux ateliers.

  • 5. Membres du Comité de développement professionnel

    5. Membres du Comité de développement professionnel

    Présidente : Alexandra Cooper
    Coordinatrice des services de données
    Queen's University
    613-533-6000 poste 77481
    coopera@queensu.ca

    Région de l'Atlantique

    Sandra Sawchuk
    Bibliothécaire de liaison
    Mount Saint Vincent University
    902-457-6526
    sandra.sawchuk@msvu.ca

    Margaret Vail
    Bibliothécaire de liaison
    St. Francis Xavier University
    902-867-4869
    mvail@stfx.ca

    Région du Québec

    Emanuela Chiriac 
    Bibliothécaire
    Université du Québec en Outaouais
    819-595-3900 poste 1799 
    emanuela.chiriac@uqo.ca

    Gaston Quirion
    Bibliothécaire
    Université Laval
    418-656-2131 poste 11538
    gaston.quirion@bibl.ulaval.ca

    Région de l'Ontario

    Vivek Jadon
    Spécialiste des données 
    McMaster University
    905-525-9140 poste 23848
    vivek@mcmaster.ca

    Chantal Ripp
    Bibliothécaire de données
    Université d'Ottawa
    613-562-5800 poste 3881
    chantal.ripp@uottawa.ca

    Membre collégiale

    Caleb Domsy
    Bibliothécaire
    Humber College
    416-675-6622 poste 4501
    Caleb.Domsy@humber.ca

    Région de l'Ouest

    Amy McLay Paterson
    Bibliothécaire des ressources électroniques
    Thompson Rivers University
    250-852-7832
    apaterson@tru.ca

    Tara Stieglitz
    Services de données et bibliothécaires scientifique
    MacEwan University
    780-497-5850
    StieglitzT@macewan.ca

    Membres non-académique

    Jacqueline Tebbens
    Chef intérimaire, Division de l'accès aux données (DAD)
    Statistique Canada
    613-291-4353
    jacqueline.tebbens@canada.ca

    Arden Kayzak
    Chef de sous-section intérimaire, Division de l'accès aux données (DAD)
    Statistique Canada
    613-854-4251
    arden.kayzak@canada.ca

Principes de la formation

Fondements pédagogiques du Programme de formation de l'IDD

  • Premier principe

    Premier principe

    La formation offerte dans le cadre de ce programme s'adresse plus particulièrement aux personnes suivantes :

    1. les personnes-ressources de l'IDD ou les personnes désignées des établissements d'enseignement postsecondaire participants;
    2. le personnel qui offre des services relatifs aux données de l'IDD à ces établissements;
    3. le personnel de Statistique Canada qui offre un soutien direct relativement à l'IDD;
    4. les étudiants en bibliothéconomie, dans la mesure du possible.

    Notes:

    • D'autres personnes peuvent tirer profit des ateliers de l'IDD, mais la conception et la prestation de la formation visent principalement les groupes susmentionnés.
    • Tous les ans, une personne de chaque établissement est admissible à l'aide financière. Cependant, un établissement membre peut envoyer autant d'employés qu'il le souhaite aux ateliers de formation de l'IDD, selon les facteurs locaux.
    • Les établissements qui envisagent de devenir membres de l'IDD sont invités à envoyer des participants à leurs frais, selon le nombre de places disponibles.
  • Deuxième principe

    Deuxième principe

    La formation est offerte à toutes les personnes admissibles en vertu du premier principe; elle est offerte sous diverses formes, dont des ateliers régionaux subventionnés.

    Notes:

    • Ce principe repose sur l'importance de la coopération régionale déjà présente au sein de la communauté des bibliothèques universitaires et contribue particulièrement à la création de partenariats entre les établissements dans les domaines des ressources statistiques et des ressources de données.
    • La tenue d'ateliers régionaux permet de renforcer le réseau des fournisseurs de services de données en les réunissant au moins une fois par année.
    • L'organisation de séances de formation à l'échelle régionale aide à surmonter l'obstacle que représente le vaste territoire du Canada ainsi qu'à répondre aux besoins et aux intérêts particuliers des établissements et des personnes-ressources de l'IDD dans les régions canadiennes.
    • Le programme de formation de l'IDD doit :
      • tenir compte des différents styles d'apprentissages;
      • permettre d'élargir l'accès aux ateliers en offrant de l'aide financière;
      • être offert sous diverses formes, notamment en personne et à distance;
      • offrir un répertoire de matériel didactique.
  • Troisième principe

    Troisième principe

    La formation a pour priorité d'établir les compétences essentielles de base dans le domaine des services de données que les personnes-ressources de l'IDD et les personnes désignées doivent acquérir (voir l'annexe 1). Cette formation est considérée comme la formation de base pour travailler avec des données de l'IDD. La formation plus avancée est offerte en fonction des niveaux de formation précédents. Les priorités pour les niveaux plus avancés sont déterminées en fonction des besoins de ceux qui appuient les services de données et de l'évolution de l'IDD.

    Notes:

    • La détermination des compétences de base nécessaires pour travailler avec les ressources de l'IDD est la priorité.
    • Des ateliers sont offerts dans le cadre de l'IDD pour acquérir des compétences plus pointues.
    • La formation avancée permet de répondre aux besoins des personnes qui appuient les services de données et d'acquérir les nouvelles compétences requises pour appuyer les changements apportés aux produits de l'IDD.
  • Quatrième principe

    Quatrième principe

    Toute formation est offerte dans une optique de « services », c'est-à-dire qu'on se concentre sur les utilisateurs des données de l'IDD. Cette formation a pour but de préparer les membres du personnel des services de données à aider leurs clients à accéder aux données de l'IDD.

    Notes:

    • Il est important d'adopter un « point de vue axé sur les services » pour que la formation demeure axée sur les connaissances nécessaires pour appuyer les ressources de l'IDD.
    • La formation de l'IDD vise à transmettre les compétences nécessaires aux personnes qui aident les utilisateurs finaux des ressources de l'IDD. Les fournisseurs de services de données ne sont habituellement pas considérés comme des utilisateurs finaux.
    • La formation de l'IDD permet aux participants d'acquérir certaines compétences dans les domaines de la statistique et de la recherche afin de mieux comprendre la prestation des services de données. Cependant, elle ne vise pas à enseigner aux participants à devenir des statisticiens ou des chercheurs en sciences sociales.
  • Cinquième principe

    Cinquième principe

    Le contenu du cours offert dans le cadre de ce programme est organisé selon une matrice de formation (voir l'annexe 2). Le CCE de l'IDD s'occupe, par le biais du CDP, de maintenir ce programme à jour et d'en examiner régulièrement le contenu et l'orientation.

    Notes:

    • Le CCE comprend un comité permanent, le CDP, qui lui recommande des changements à apporter à la matrice de formation et lui présente d'autres procédures et politiques de formation aux fins d'examen et d'approbation.
    • La formation se déroule comme le décrivent les annexes 1 et 2. Ces annexes devraient aider les coordonnateurs régionaux de la formation à structurer leurs ateliers régionaux.
  • Sixième principe

    Sixième principe

    La formation doit tenir compte des préoccupations des grands et des petits établissements.

    Notes:

    • L'IDD a été créée pour que tous les établissements membres aient accès aux produits de données de Statistique Canada de façon abordable et équitable, peu importe leur taille, leur emplacement géographique ou leur mandat en matière d'éducation ou de recherche. La formation doit donc répondre aux besoins de tous les établissements.
  • Septième principe

    Septième principe

    La formation est offerte à l'échelle régionale, mais les participants peuvent à l'occasion assister aux activités nationales et internationales, qui ont lieu régulièrement.

    Notes:

    • Les ateliers offrent la possibilité de créer un réseau avec les collègues des services de données et ils permettent de former une communauté de personnes qui appuient les produits de l'IDD. Le point fort de la formation de l'IDD est la tenue de ses ateliers à l'échelle régionale.
    • Des services de données sont également offerts à l'échelle internationale. D'ailleurs, quand l'occasion se présente, la formation de l'IDD doit être planifiée de façon à permettre aux personnes qui appuient l'IDD de participer à des événements internationaux portant sur les données (comme celui qui a lieu environ tous les quatre ans dans le cadre de la conférence de l'Association Internationale pour les Services et Techniques d'Information en Sciences Sociales au Canada).
  • Huitième principe

    Huitième principe

    Dans la mesure du possible, les formateurs sont recrutés parmi la communauté canadienne des bibliothèques de données dans le but de permettre à ceux qui ont reçu une formation de former d'autres personnes à leur tour, conformément au principe selon lequel on enseigne à mesure que l'on apprend.

    Notes:

    • La formation de l'IDD est fondée sur l'enseignement par les pairs, selon le principe qu'un pair est plus susceptible non seulement de savoir à quels défis sont confrontés les participants dans le cadre de leur travail, mais aussi d'être mieux outillé pour communiquer plus clairement l'information et transmettre les compétences nécessaires pour effectuer le travail.
  • Neuvième principe

    Neuvième principe

    Il incombe aux personnes-ressources de l'IDD, dans leurs établissements respectifs, d'informer les directeurs de bibliothèque, la communauté des utilisateurs et tout autre public général de l'importance de la littératie statistique et en matière de données, ainsi que de l'importance des ensembles de données accessibles au public pour l'enseignement supérieur et la recherche.

    Notes:

    • La perspective d'une culture de données saine au Canada repose sur la communication de renseignements au sujet de l'IDD et des services de données aux secteurs dont le travail est lié à celui de Statistique Canada. Ces secteurs comprennent notamment les autorités qui financent et appuient les services de données locaux, comme les directeurs de bibliothèque, ainsi que les autorités qui créent les données à Statistique Canada et qui en déterminent le degré d'accès.
    • Il est également important de communiquer ces renseignements aux éventuels utilisateurs finaux sur les campus où l'IDD a été mise en œuvre.
    • Le grand public doit être sensibilisé à l'importance de la littératie statistique et en matière de données, car une société qui favorise la prise de décisions fondées sur des données probantes doit avoir accès aux données qui constituent cette information probante.
  • Annexe 1 - Compétences essentielles

    Annexe 1 - Compétences essentielles

    Les compétences essentielles nécessaires à l'appui des données de l'IDD indiquent le niveau de base des compétences en matière de services de données que doivent posséder les titulaires qui occupent les fonctions de personne-ressource de l'IDD ou de remplaçant désigné de l'IDD. Les compétences essentielles dans ce contexte sont définies comme les connaissances et les compétences qu'il est possible d'acquérir afin d'être en mesure d'offrir un programme de services de données de l'IDD dans un établissement d'enseignement postsecondaire.

    Dans le cadre du présent document, les connaissances renvoient au fait d'être familier avec un concept ou d'en être conscient. La compréhension renvoie au fait de comprendre un concept pour être en mesure de le gérer ou de disposer des compétences nécessaires pour le gérer. La capacité renvoie au fait de disposer de compétences ou de la capacité d'agir.

    L'appui aux services de données requiert des compétences essentielles précises. Certaines compétences peuvent être acquises quand une personne s'intègre à la communauté de l'IDD (en accédant à des documents officiels, en naviguant dans le dépôt de documents de formation, en demeurant informée grâce à la liste de l'IDD et en participant à des activités de formation de l'IDD).

    Connaissances (renvoie au fait d'être familier avec un concept ou d'en être conscient) :

    • de la littératie de base en matière de données, comme la mesure des tendances centrales et des statistiques descriptives;
    • de la documentation des données et de la façon dont elle permet de déterminer les ensembles de données à recommander à un chercheur;
    • du cycle de vie des données, qui renvoie au contexte dans lequel les données sont produites et réutilisées;
    • des divers outils d'accès aux données y compris les portails comme le site Web du TEF de Statistique Canada, ODESI, la saisie des données à la source et le serveur de données Web et des catalogues de données ouvertes, comme celui accessible au moyen du lien ouvert.canada.ca ainsi que des portails de données ouvertes provinciaux ou autres;
    • des divers progiciels d'analyses statistiques (B2020, Dataverse, Excel, R, SAS, SPSS, STATA);
    • de la classification géographique et des produits géographiques normalisés de Statistique Canada.

    Compréhension (renvoie au fait de comprendre un concept pour être en mesure de le gérer ou de disposer des compétences nécessaires pour le gérer) :

    • de la façon de reconnaître une question relative aux données, aux statistiques, aux métadonnées ou aux données géospatiales (références de données);
    • du continuum d'accès aux produits et aux services de Statistique Canada;
    • de l'étendue et des contenus de la collection de l'IDD, y compris les sources de données externes;
    • de la façon d'accéder aux sources de données appropriées pour répondre aux questions;
    • de la façon de diriger les utilisateurs vers les sources de données.

    Capacités (renvoie au fait de disposer de compétences ou de la capacité d'agir) :

    • d'utiliser divers outils pour accéder à des données (y compris les portails comme le site Web de Statistique Canada, le TEF de l'IDD, ODESI et le serveur de données Web);
    • de créer ou de maintenir un service de données adéquat pour l'établissement du client;
    • de faire la promotion des services de données locaux et de la collection de l'IDD;
    • d'interpréter la licence de l'IDD ou de trouver des renseignements sur la façon de l'interpréter;
    • d'acquérir des connaissances sur les données et les statistiques externes à la collection de l'IDD.
  • Annexe 2 - Matrice de formation (révisée en mars 2018)

    Annexe 2 - Matrice de formation (révisée en mars 2018)

    Annexe 2 - Matrice de formation (révisée en mars 2018)
      Connaissances Compétences Attitudes
    Littératie statistique et en matière de données
    • Cycle de vie de la recherche (cadre : statistiques et données)
    • Continuum d'accès
    • Ce qui distingue les données
    • Différentes façons de recueillir les données
    • Reconnaître une question relative aux données, aux statistiques, aux métadonnées ou aux données géospatiales
    • Interpréter des données
    • Analyser des données
    • Surmonter la peur
    • Favoriser le partage et l'accès ouvert
    • Favoriser la préservation
       
    Contenu
    • Où et comment les statistiques sont recueillies (StatCan)
    • Collection de l'IDD
    • Autres collections de données
    • Représentation spatiale des statistiques
    • Trouver
    • Accéder
    • Utiliser
    • Échanger
    • Adapter (créer du nouveau contenu en intégrant du contenu existant)
    • Promouvoir et défendre la cause
    • Continuer de creuser
    • Faire preuve de créativité et de détermination
    Outils
    • Comprendre les options : données, logiciels, progiciels statistiques et SIG, types de fichiers de sortie, post-traitement
    • Choisir les outils appropriés
    • Connaître les outils d'accès
    • Utiliser des routines de calcul statistique
    • Utiliser des outils pour accéder aux données
    • Utiliser les outils de recherche
    • Formater des outils de traduction
    • Apprendre continuellement (réapprendre les outils)
    • Agir avec détermination et essayer un nouvel outil (il ne se brisera pas)
    • Adopter une attitude positive à l'égard du changement
    Services
    • Options de modèles de service
    • Adoption d'un modèle de service sensible aux changements internes et externes
    • Compréhension du public
    • Connaissance des sources de financement
    • Administration du service et de la licence de l'IDD
    • Façon de procéder à l'analyse de l'environnement
    • Rédaction des demandes de subvention
    • Interprétation des licences
    • Orientation vers le service
    • Champion des données : promotion proactive des services des données
    • Plus grande période consacrée à chaque question grâce aux références de données
    • Acquisition d'une culture de données

Politique et procédures de financement pour les ateliers de formation

  • Politiques et procédures

    Politiques et procédures

    Le CCE de l'IDD a adopté les politiques et les procédures suivantes pour appuyer la formation de l'IDD :

    • Une formation formelle sur l'IDD est offerte chaque année dans chacune des quatre régions, soit la région de l'Atlantique, celle du Québec et du Nunavut, celle de l'Ontario et celle de l'Ouest. Afin de s'assurer que toutes les personnes-ressources de l'IDD ont l'occasion d'acquérir des compétences essentielles de base nécessaires pour assumer leurs responsabilités, lesquelles sont stipulées dans le document de formation, la formation est financée par l'IDD;
    • Deux coordonnateurs régionaux de la formation, nommés dans chacune des quatre régions, planifient et mettent en place les ateliers de formation dans leur région;
    • Le CCE vote un poste budgétaire à chaque exercice financier pour appuyer la formation régionale. Les coordonnateurs régionaux de la formation déterminent indépendamment la façon de gérer les fonds qui leur sont accordés. Le montant annuel budgétisé est de 15 000 $ par région.

    L'IDD appuie financièrement la formation régionale de la façon suivante :

    • Les frais de déplacement, comme le transport, l'hébergement et les repas, sont pris en charge dans leur intégralité ou en partie, selon le rôle de la personne. De telles dépenses sont remboursées par l'IDD aux participants individuels, à condition que la demande d'autorisation de voyager ait été soumise, que le déplacement ait été préapprouvé et qu'une demande de remboursement des dépenses ait été soumise;
    • Les frais de déplacement complets (transport, hébergement et repas) des coordonnateurs (hôte) et des présentateurs sont pris en charge;
    • Les participants reçoivent uniquement du financement pour le transport. Plusieurs participants d'un établissement peuvent assister à la formation, mais un seul participant peut soumettre une demande financement à l'IDD. Si deux personnes d'un même établissement assistent à la formation et que l'une d'entre elles est un présentateur (frais de déplacement entièrement pris en charge), l'autre participant du même établissement pourrait recevoir le financement accordé au participant;
    • Les limites imposées aux coûts des activités organisées à l'échelle locale, comme les frais généraux, seront mentionnées par le personnel de l'IDD avant les séances de formation. Ces limites sont fondées sur le budget établi. Les dépenses professionnelles comprennent les services professionnels, les services audiovisuels, la location de salles et les dépenses d'accueil. Ces dépenses seront payées par l'établissement hôte, conformément aux lignes directrices du Conseil du Trésor et au budget disponible;
    • Les frais journaliers et de transport des coordonnateurs sont pris en charge.

    Généralement, une personne-ressource de l'IDD peut recevoir du soutien financier pour une seule séance de formation par exercice financier du gouvernement du Canada. Le niveau de soutien est fondé sur les tarifs de transport en catégorie économique. Les personnes ressources de l'IDD sont encouragées à assister à d'autres séances de formation à leurs frais.

    Les frais d'expert-conseil ou de participation volontaire ne sont pas pris en charge dans le cadre du Programme de l'IDD. La formation est fondée sur un modèle d'enseignement par les pairs.

    La participation de spécialistes du domaine de Statistique Canada est primordiale et encouragée. Le financement provient du budget de fonctionnement de la Section de l'IDD.

    Les représentants des bureaux régionaux de Statistique Canada et le personnel des Centres de données de recherche doivent assister aux séances de formation dans leur région. L'IDD ne leur offre cependant pas de soutien financier.

    À l'occasion, il peut être nécessaire de mettre en place des initiatives de formation spéciale. Les propositions pour ces initiatives extraordinaires doivent être soumises au CCE aux fins de considération budgétaire.

    Les coordonnateurs régionaux de la formation doivent publier en ligne une proposition de formation au moins trois semaines avant tout atelier de formation proposé. La proposition doit comprendre les éléments suivants :

    • le contenu de la formation proposée;
    • le lieu et la date de l'atelier;
    • une description détaillée des dépenses financées par l'IDD;
    • un aperçu du programme quant aux besoins régionaux;
    • le nombre de places disponibles;
    • les noms des formateurs.

    À la suite de la séance de formation, les coordonnateurs régionaux ou l'équipe de l'IDD, conformément aux règles régissant Statistique Canada, doivent :

    • fournir des instructions aux participants pour qu'ils puissent remplir leurs demandes de remboursement de frais, et il incombe aux participants de soumettre leur propre demande de remboursement de frais, y compris les reçus, directement à la Section de l'IDD;
    • expliquer à l'établissement hôte comment soumettre une facture à l'agent financier désigné de Statistique Canada ou à la Section de l'IDD.

    Les notes publicitaires et les notes de programme doivent mentionner qu'une aide financière est fournie par le Programme de l'IDD.

Date de modification :