Vidéo - Le profil de revenus des Canadiens

Date de diffusion :

Média
Média
Le profil de revenus des Canadiens - Transcription vidéo

(Le symbole de Statistique Canada, le mot-symbole « Canada » et le titre : « Le profil de revenus des Canadiens » apparaissent à l'écran.)

Le profil de revenus des Canadiens

En 2020, l’éclosion de la COVID-19 ainsi que les mesures de santé publique et les programmes d’aide liés à la pandémie ont entraîné d’importants changements sur le marché du travail et sur le paysage des revenus au Canada.

Le revenu d’emploi englobe les salaires, les traitements et les commissions versés dans le cadre d’un emploi rémunéré, ainsi que tout revenu net provenant d’un travail autonome.

Un moins grand nombre de Canadiens a reçu un revenu d’emploi en 2020, plus particulièrement les femmes, les personnes à faible revenu et les travailleurs plus âgés. Dans l’ensemble, 69,6 % des Canadiens ont reçu un revenu d’emploi en 2020, en baisse de 0,4 point de pourcentage par rapport à l’année précédente. Le revenu d’emploi médian s’est établi à 37 200 $, en baisse de 2,1 % par rapport à 2019.

La proportion des Canadiens recevant un revenu d’emploi a diminué dans la plupart des provinces et des territoires. Des provinces et des territoires ont enregistré un revenu d’emploi médian plus élevé en 2020, en raison de la disparition d’emplois faiblement rémunérés.

Plus des deux tiers des adultes canadiens ont reçu des revenus provenant d’un ou de plusieurs des programmes d’aide liés à la pandémie.

Les prestations versées dans le cadre des programmes de soutien de revenu liés à la COVID-19 ont plus que contrebalancé les pertes chez les travailleurs faiblement rémunérés.

Le revenu après impôt des ménages correspond à la somme des revenus provenant de toutes les sources, dont on soustrait les impôts sur le revenu payés par tous les membres du ménage. Il s’agit d’une bonne représentation du revenu dont disposent les Canadiens pour satisfaire à leurs besoins en matière de consommation, d’investissement et d’épargne.

La croissance du revenu après impôt des ménages s’est accélérée de 2015 à 2020,


particulièrement parmi les familles ayant des enfants. Cette accélération est principalement attribuable aux augmentations des transferts gouvernementaux.

La croissance du revenu après impôt a été plus rapide pour les ménages ayant un revenu plus faible, ce qui rend compte de la contribution plus grande des versements de l’Allocation canadienne pour enfants et des prestations d’aide liées à la pandémie aux revenus des familles à faible revenu.

Les revenus après impôt ont baissé en Alberta et à Terre-Neuve-et-Labrador, ce qui rend compte des prix du pétrole plus bas pour la période, en plus des ralentissements attribuables à la pandémie de COVID-19.

La croissance de revenu a été plus rapide dans les grands centres urbains, comparativement aux plus petits centres de population et aux régions rurales, ce qui reflète les tendances de la croissance démographique.

De 2015 à 2020, les inégalités de revenu ont diminué dans l’ensemble des provinces et des territoires, et l’Alberta a enregistré la plus forte baisse.

Le taux de faible revenu a diminué en 2020, surtout pour les familles ayant des enfants, mais ce taux a connu une baisse moindre pour les personnes vivant seules, et est demeuré stable pour les personnes âgées.

Pour obtenir plus de renseignements, y compris des données à l’échelle provinciale, territoriale et infraprovinciale, consultez le communiqué du Quotidien diffusé le 13 juillet 2022, sur le Recensement de 2021.

(Le mot-symbole « Canada » s'affiche.)