La modernisation : au cœur des efforts de réduction du fardeau de réponse de Statistique Canada

Le 24 janvier 2019

La présente est un énoncé diffusé par le statisticien en chef du Canada.

Depuis 100 ans, les entreprises, les gouvernements et les citoyens canadiens comptent sur les statistiques et les renseignements de qualité, à jour et pertinents que produit Statistique Canada. Les indicateurs socioéconomiques, les études sur les tendances sociétales et les rapports analytiques sur le commerce et l'industrie sont régulièrement utilisés dans les secteurs public et privé, et au sein de la population générale, pour éclairer la prise de décisions importantes.

Les efforts de modernisation de Statistique Canada visent à répondre aux préoccupations évoquées par les Canadiens lors de consultations pancanadiennes tenues au cours de la dernière année. Nous nous sommes engagés dans une mission ambitieuse, de fournir aux Canadiens les renseignements pertinents, de qualité et opportuns auxquels ils sont en droit de s'attendre de leur organisme national de statistique, et ce, tout en protégeant la confidentialité de leurs renseignements personnels. En plus de vouloir accéder plus rapidement à des renseignements de meilleure qualité et plus détaillés, des citoyens et des entreprises de partout au pays nous ont dit qu'ils aimeraient que nous soyons plus attentifs au fardeau que représentent les questionnaires d'enquête, que nous continuions de réduire le double emploi, et que nous améliorions la coordination avec les autres sources de données existantes.

En réponse aux préoccupations relatives au fardeau des enquêtes et à la lassitude des répondants, nous avons pris un certain nombre de mesures concrètes. Par exemple, notre Centre de ressources en conception de questionnaires et notre Comité de la gestion de la réponse des entreprises consacrent beaucoup d'énergie à s'assurer que nous posons les questions essentielles, lorsque les renseignements souhaités ne peuvent pas être obtenus d'autres sources. Ils veillent également à ce que ces questions puissent être interprétées correctement et qu'il soit facile d'y répondre. Dans le secteur agricole, par exemple, nous nous employons activement à produire des données sur l'agriculture, sans communiquer avec les exploitants agricoles. En effet, nous nous sommes donné comme objectif de produire tous les renseignements requis de cet important moteur économique sans demander à un seul exploitant agricole de remplir un questionnaire. De plus, l'Initiative sur le fardeau de réponse cumulative limite la période de temps pendant laquelle une petite entreprise doit demeurer dans un échantillon d'enquête, et l'exempte d'enquêtes de Statistique Canada pendant un an. Depuis 2015, cette initiative a permis de réduire de 26 000 le nombre de questionnaires envoyés aux petites entreprises et aux exploitations agricoles.

Notre capacité de fournir des renseignements de grande qualité est étroitement associée à la participation des entreprises et des citoyens canadiens à nos enquêtes. Leur collaboration et leur soutien nous permettent de transformer les données d'enquête, ainsi que les données administratives utilisées de manière responsable, en des renseignements fiables et utiles, qui nous permettent, ensemble, de bâtir un Canada meilleur.

Statistique Canada explore de nouvelles avenues, et mène un certain nombre de projets pilotes et exploratoires. À cette fin, nous utilisons des méthodes plus novatrices, tirons parti de nouvelles sources publiques et privées de données administratives, avons recours à l'approche participative et exploitons les données de lecteurs optiques, tout en maintenant notre engagement à l'égard de la protection des renseignements personnels et de la confidentialité. Il ne s'agit pas que d'une promesse : c'est la loi.

En 2018, nos efforts de modernisation ont donné lieu à des résultats positifs. Nous avons lancé le Programme de la statistique du logement canadien, qui utilise les données administratives des gouvernements provinciaux pour produire de nouvelles statistiques détaillées et à jour sur la propriété étrangère de biens résidentiels au Canada. Dans le cadre de notre projet exploratoire relatif aux statistiques sur le cannabis, nous avons créé le Centre de statistiques sur le cannabis pour mesurer les répercussions de la légalisation, au moyen de renseignements obtenus selon l'approche participative. Et nous faisons de même dans plusieurs autres domaines qui revêtent de l'importance pour les Canadiens, comme le tourisme, les opioïdes, la santé et l'environnement.

À mesure que nous progressons sur la voie de la modernisation, nous accroîtrons la portée de nos projets pilotes et exploratoires pour englober tous les secteurs de l'économie en rapide évolution, de l'environnement et de la société. Nous sommes très conscients de l'importance de notre relation avec les Canadiens, du fardeau de réponse qui leur est imposé, et des protections en matière de renseignements personnels et de confidentialité auxquelles ils s'attendent et ont droit. Grâce à nos efforts constants de modernisation, nous répondrons aux attentes des Canadiens à tous ces égards, et continuerons de produire les renseignements requis pour le 21e siècle.

Anil Arora, Statisticien en chef du Canada

Personne à joindre

Relations avec les médias
Statistique Canada
613-951-4636
STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca

Suivez Statistique Canada sur Twitter @StatCan_fra