Édition de décembre 2018

Le présent module fournit un résumé concis de certains événements économiques canadiens et de faits nouveaux survenus sur le marché international et les marchés financiers, selon le mois civil. L'objectif du module est de fournir des renseignements contextuels visant à guider les utilisateurs des données économiques publiées par Statistique Canada. En faisant état des principaux événements ou faits nouveaux, Statistique Canada ne laisse pas entendre que ceux-ci ont une incidence importante sur les données économiques publiées au cours d'un mois de référence en particulier.

Tous les renseignements présentés ici sont obtenus à partir de sources de nouvelles et d'information publiques, et ils ne comprennent pas les renseignements protégés qui sont fournis à Statistique Canada par les répondants aux enquêtes.

Ressources

  • Le gouvernement de l'Alberta a annoncé qu'il imposera une réduction temporaire de la production pétrolière à partir de janvier 2019. Selon le gouvernement, en vertu des mesures annoncées, la production de pétrole et de bitume bruts diminuera de 325 000 barils par jour pour compenser la surabondance de l'offre, ce qui représente une réduction de 8,7 %. Le gouvernement a aussi indiqué qu'une fois les réserves excédentaires épuisées, la réduction passera à une moyenne estimative de 95 000 barils par jour jusqu'au 31 décembre 2019, date à laquelle les règles qui sous-tendent ces mesures prendront fin.
  • Suncor Énergie Inc., établie à Calgary, a annoncé un programme d'immobilisations se situant entre 4,9 milliards de dollars et 5,6 milliards de dollars, les points médians de cette fourchette correspondant à des dépenses en immobilisations stables et à des investissements réduits en Alberta sur 12 mois. L'entreprise a indiqué que 63 % des dépenses du programme d'immobilisations sont consacrées à des activités planifiées de soutien et de maintenance.
  • Canadian Natural Resources Limited, établie à Calgary, a annoncé qu'elle prévoyait un programme d'immobilisations de base de 3,7 milliards de dollars pour 2019, soit environ 1,0 milliard de dollars de moins que son programme d'immobilisations normalisées. Selon la société, le programme d'immobilisations de base de l'entreprise pour 2019 comprend environ 3,1 milliards de dollars en réinvestissement de maintien pour soutenir la production et environ 600 millions de dollars pour des projets de croissance à long terme.
  • Husky Energy Inc., établie à Calgary, a annoncé que ses dépenses en immobilisations pour 2019 devraient se situer entre 3,3 milliards de dollars et 3,5 milliards de dollars. Selon Husky, les points médians de cette fourchette représentent environ 300 millions de dollars de moins que les prévisions de 3,7 milliards de dollars que la société a faites en mai 2018, qui comprennent des dépenses moindres liées au programme de réduction de la production de l'Alberta et aux prix plus faibles du pétrole à l'échelle mondiale.
  • Enbridge Inc., établie à Calgary, a annoncé de nouveaux investissements de capitaux d'expansion de 1,8 milliard de dollars, y compris les investissements suivants : 600 millions de dollars américains pour acquérir une participation de 22,75 % dans le pipeline Gray Oak Liquids au Texas; 265 millions de dollars pour acquérir des actifs de canalisations et de terminaux liés aux actifs de sables bitumineux Leismer SAGD d'Athabasca Oil Corporation; et 800 millions de dollars pour quatre projets d'expansion du transport de gaz naturel aux États-Unis, qui doivent être mis en service d'ici 2020 à 2023.
  • Enbridge a aussi annoncé qu'une entente avait été conclue pour la vente des filiales Enbridge Gaz Nouveau-Brunswick Société en commandite et Enbridge Gaz Nouveau‑Brunswick Inc. à Liberty Utilities (Canada) LP d'Oakville, pour un prix d'acquisition au comptant de 331 millions de dollars. Selon Enbridge, la transaction devrait être conclue en 2019, sous réserve des approbations réglementaires et des autres conditions de clôture habituelles.
  • Pembina Pipeline Corporation, établie à Calgary, a annoncé un programme d'immobilisations de 1,6 milliard de dollars, y compris des investissements de 900 millions de dollars dans sa division des pipelines et de 425 millions de dollars dans sa division des installations.
  • Inter Pipeline Ltd., établie à Calgary, a annoncé un programme de dépenses en immobilisations de 1,46 milliard de dollars pour 2019. Selon l'entreprise, ce programme d'immobilisations sera concentré dans une large mesure sur les activités de construction liées au complexe pétrochimique Heartland d'une valeur de 3,5 milliards de dollars.
  • Cenovus Energy Inc., établie à Calgary, a annoncé qu'elle a l'intention d'investir entre 1,2 milliard de dollars et 1,4 milliard de dollars en 2019, la majorité du budget devant aller au soutien de la production de base de ses activités d'exploitation de sables bitumineux de Foster Creek et de Christina Lake. L'entreprise a aussi indiqué qu'elle prévoit terminer la construction de son projet d'expansion de la phase G de Christina Lake.
  • AltaGas Ltd., établie à Calgary, a annoncé un plan d'immobilisations pour 2019 d'environ 1,3 milliard de dollars, constitué principalement de projets dans ses segments Midstream et U.S. Utilities. L'entreprise a aussi indiqué qu'elle avait conclu une entente pour la vente de sa participation indirecte restante d'environ 55 % dans Northwest Hydroelectric Facilities en Colombie-Britannique pour environ 1,39 milliard de dollars à une coentreprise contrôlée par Axium Infrastructure Inc. et la Financière Manuvie.
  • Teck Resources Limited, établie à Vancouver, a annoncé que Sumitomo Metal Mining Co., Ltd. et Sumitomo Corporation du Japon avaient convenu d'acquérir une participation indirecte de 30 % dans Compañia Minera Teck Quebrada Blanca S.A. pour 1,2 milliard de dollars américains. Selon Teck, la transaction devrait être conclue avant la fin d'avril 2019, sous réserve des conditions de clôture habituelles, y compris les approbations réglementaires.
  • TransCanada Corporation, établie à Calgary, a annoncé qu'elle avait conclu une entente pour vendre sa centrale énergétique Coolidge en Arizona à SWG Coolidge Holdings, LLC pour environ 623 millions de dollars.
  • WCC LNG Project Ltd. a annoncé le 20 décembre qu'ExxonMobil Canada Ltd. et Imperial Oil Resources Limited ont retiré le projet WCC LNG du processus d'évaluation environnementale de la Colombie-Britannique.

Fabrication

  • VIA Rail Canada, établie à Montréal, a annoncé l'attribution à Siemens Canada, d'Oakville, d'un contrat de 989 millions de dollars pour la construction de 32 trains destinés à remplacer le parc de VIA Rail qui est exploité dans le corridor Québec-Windsor.
  • Alcoa Corporation, établie à Pittsburg, a annoncé qu'elle réduira de moitié les opérations de l'unique série de cuves toujours en exploitation à l'Aluminerie de Bécancour Inc. au Québec, réduction prévue pour le vendredi 21 décembre 2018. L'entreprise a indiqué que les opérations de deux séries de cuves des installations avaient déjà été interrompues le 11 janvier 2018.

Autres nouvelles

  • La Banque du Canada a maintenu son taux cible de financement à un jour à 1,75 %. La dernière modification du taux cible du financement à un jour remonte à octobre 2018, et il s'agissait d'une augmentation de 25 points de base.
  • Le gouvernement du Canada a annoncé l'octroi de plus de 1,6 milliard de dollars pour appuyer les emplois et les travailleurs du secteur pétrolier et gazier au Canada, ce qui comprend les investissements suivants : 1 milliard de dollars de soutien financier commercial d'Exportation et développement Canada; une nouvelle enveloppe de 500 millions de dollars de financement commercial pour la diversification énergétique sur trois ans, en vue d'aider les petites entreprises du secteur pétrolier et gazier; un investissement de 50 millions de dollars dans des projets pétroliers et gaziers, dans le cadre du Programme de croissance propre de Ressources naturelles Canada; et 100 millions de dollars du Fonds stratégique pour l'innovation d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada dans des projets liés à l'énergie et à la diversification économique.
  • Le 19 décembre, le gouvernement du Canada a annoncé le Décret modifiant le Décret de remise de la surtaxe des États-Unis, qui prévoit un allègement supplémentaire ciblé des surtaxes sur les importations de produits d'acier et d'aluminium assujettis à des contre-mesures ainsi qu'un allègement pour des entreprises précises confrontées à des circonstances particulières, comme des obligations contractuelles.
  • Le Gouvernement du Canada a annoncé que l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) est entré en vigueur le 30 décembre 2018 pour les six premiers pays ayant ratifié l'Accord, soit le Canada, l'Australie, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande et Singapour.
  • Le gouvernement du Québec a publié sa mise à jour de la situation économique et financière du Québec, le 3 décembre, qui comprenait des mesures pour soutenir les familles et les personnes âgées, favoriser les investissements des entreprises, lutter contre les changements climatiques et accélérer le remboursement de la dette. Le gouvernement prévoit un excédent budgétaire de 1,65 milliard de dollars en 2018-2019 et une croissance économique de 2,5 % en 2018 et de 1,8 % en 2019.
  • Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a publié sa mise à jour économique et financière le 6 décembre. Le gouvernement prévoit un déficit budgétaire de 131,4 millions de dollars en 2018-2019 et une croissance économique de 1,1 % en 2018.
  • Le gouvernement du Manitoba a publié sa mise à jour économique et financière le 19 décembre. Le gouvernement prévoit un déficit budgétaire de 518 millions de dollars en 2018-2019 et une croissance économique de 1,8 %, tant en 2018 qu'en 2019.
  • Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a diffusé une mise à jour de ses prévisions le 19 décembre. Le gouvernement prévoit un excédent budgétaire de 27,3 millions de dollars en 2018-2019 et une croissance économique de 1,0 % en 2018 et de 0,6 % en 2019.
  • Moody's Investors Service a annoncé qu'il avait abaissé les cotes d'émetteur et de dette à long terme de la province de l'Ontario pour les faire passer de Aa2 à Aa3.
  • Altria Group, Inc., établi en Virginie, a annoncé qu'il avait conclu une entente pour acquérir les actions nouvellement émises de Cronos Group Inc. de Toronto, ce qui représente une participation en capital de 45 %, pour un investissement agrégé d'environ 2,4 milliards de dollars. Selon Altria, la transaction devrait être conclue au cours de la première moitié de 2019, sous réserve de l'approbation des actionnaires de Cronos Group et des approbations réglementaires.
  • Amazon.com Inc., établie dans l'État de Washington, a annoncé des plans pour un nouveau centre de traitement des commandes dans le comté de Leduc en Alberta. L'entreprise a indiqué que le centre créera plus de 600 emplois à temps plein d'ici 2020. Amazon a aussi annoncé une expansion de sa plateforme technique de Toronto et des plans pour la création de 600 nouveaux emplois techniques dans des domaines comme le développement de logiciels, l'apprentissage machine, l'informatique en nuage, la publicité numérique et l'intelligence artificielle.
  • Aphria Inc., établie à Leamington en Ontario, a annoncé avoir signé une lettre d'intention avec Insumos Medicos S.A. du Paraguay, afin de conclure une entente exclusive d'approvisionnement et de distribution pour fournir du cannabis à des fins médicales au Paraguay.

Nouvelles des États-Unis et autres nouvelles internationales

  • Le Federal Open Market Committee des États-Unis a relevé de 25 points de base la fourchette cible pour le taux d'intérêt des fonds fédéraux, laquelle est ainsi passée de 2,25 % à 2,50 %. Le dernier changement apporté à la fourchette cible remonte à septembre 2018, alors qu'une hausse de 25 points de base avait été annoncée.
  • La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu le taux d'intérêt des principales opérations de refinancement de l'Eurosystème à 0,00 %. Elle a également maintenu les taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal et du service de dépôt à 0,25 % et à -0,40 % respectivement. La BCE a aussi indiqué que les achats nets dans le cadre du programme d'achat d'actifs prendraient fin en décembre 2018.
  • Le comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre a voté pour le maintien du taux d'escompte à 0,75 % et le maintien des stocks d'achats d'obligations du gouvernement du Royaume-Uni, financés par l'émission de réserves de la banque centrale, à 435 milliards de livres sterling. La dernière modification du taux d'escompte remonte à août 2018, et le taux avait alors enregistré une hausse de 25 points de base.
  • La Banque du Japon a annoncé qu'elle continuerait d'appliquer un taux d'intérêt négatif de -0,1 % aux soldes des taux directeurs des comptes courants détenus à la banque par des institutions financières. Elle a ajouté qu'elle continuerait d'acheter des obligations du gouvernement du Japon, de manière à ce que les rendements de ces obligations sur 10 ans demeurent à environ 0 %.
  • La Banque de réserve de l'Australie a maintenu le taux à un jour à 1,50 %. La dernière modification du taux à un jour remonte à août 2016, et le taux avait alors été réduit de 25 points de base.
  • La Riksbank de Suède a augmenté son taux d'intérêt principal, c'est-à-dire le taux des prises en pension, de 25 points de base, celui-ci s'établissant à -0,25 %. La dernière modification du taux de prises en pension remonte à février 2016, et le taux avait alors été réduit de 15 points de base.
  • Le 22 décembre, le gouvernement américain a partiellement interrompu ses activités, une mesure touchant environ 25 % de l'appareil de l'État, dont les départements de l'Agriculture, du Commerce, de la Justice, des Transports, du Logement et du Développement urbain, de l'Intérieur, du Trésor, le département d'État et celui de la Sécurité intérieure.
  • L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a annoncé que dans le cadre de la 5e réunion ministérielle conjointe OPEP-non OPEP, il a été décidé de rajuster la production mondiale de 1,2 million de barils par jour (Mb/j), à partir de janvier 2019, pour une période initiale de six mois. Les représentants de l'OPEP ont indiqué que la contribution des pays membres, de même que la contribution volontaire des pays non membres de l'OPEP, correspondraient à 0,8 Mb/j et 0,4 Mb/j respectivement.
  • GlaxoSmithKline plc (GSK), établie au Royaume-Uni, a annoncé qu'elle avait conclu une entente avec Pfizer Inc. de New York  pour fusionner leurs activités liées aux produits de soins de santé aux consommateurs en une coentreprise, les ventes combinées ayant atteint environ 12,7 milliards de dollars américains. Selon GSK, la transaction devrait être conclue au cours de la deuxième moitié de 2019, sous réserve de l'approbation des actionnaires de GSK et de la réception de certaines approbations par les autorités antitrust.
  • Altria Group, Inc., établie en Virginie, a annoncé avoir signé et conclu une transaction prévoyant un investissement de 12,8 milliards de dollars américains dans JUUL Labs, Inc. de la Californie. Selon Altria, l'investissement représente une participation économique de 35 % dans JUUL.
  • Google LLC, établie en Californie, a annoncé qu'elle investira plus de 1 milliard de dollars américains en améliorations des immobilisations en vue de la création d'un nouveau campus, Google Hudson Square, à New York.
  • Apple Inc., établie en Californie, a annoncé un investissement de 1 milliard de dollars américains pour la construction d'un nouveau campus à Austin, au Texas. L'entreprise a aussi annoncé des plans pour établir de nouveaux emplacements à Seattle, San Diego et Culver City, de même que des plans d'expansion dans des villes partout aux États‑Unis, y compris Pittsburgh, New York et Boulder, au Colorado, au cours des trois prochaines années.

Nouvelles des marchés financiers

  • Le 31 décembre, le prix du pétrole brut West Texas Intermediate a clôturé à 45,41 $US le baril, en baisse par rapport à 50,93 $ à la fin de novembre. Le pétrole brut Western Canadian Select s'est généralement négocié à plus de 30,00 $US le baril en décembre comparativement à moins de 20,00 $US pendant la majeure partie de novembre. Le dollar canadien a clôturé à 73,30 cents américains le 31 décembre, en baisse par rapport à sa valeur de 75,18 cents américains à la fin de novembre. L'indice composé Standard and Poor's / Bourse de Toronto a clôturé à 14 322,86 le 31 décembre, en baisse par rapport à sa valeur de clôture de 15 197,82 enregistrée à la fin de novembre. L'indice composé était en baisse de 12 % par rapport à sa valeur de clôture de la fin de 2017. 
Date de modification :