Série de rapports sur les grandes cultures

Au cours de chaque campagne agricole annuelle, qui se déroule typiquement du printemps à la fin de l'automne, Statistique Canada produit des données sur les grandes cultures. La Série de rapports sur les grandes cultures dresse un portrait des grandes cultures et de l'économie agricole au Canada, et représente une source de données fiables et à jour relatives à l'industrie agricole.

Les résultats permettent de suivre la production des principales céréales à l'échelle nationale et provinciale, de déterminer la disponibilité des cultures, de dégager les tendances annuelles selon la culture et les régions et d'aider les exploitants agricoles à planifier leurs prochaines campagnes agricoles.

Variables sur les grandes cultures

Les enquêtes sur les grandes cultures assurent un suivi relatif à quatre variables clés :

  • la superficie ensemencée et récoltée;
  • le rendement obtenu;
  • les niveaux de production atteints;
  • les niveaux de stocks entreposés à la ferme à des moments précis au cours de la campagne agricole.

Le cycle de l'enquête

Les enquêtes sur les grandes cultures de Statistique Canada sont menées cinq fois par année, entre le début du printemps et la fin de la saison de récolte. Cela permet à l'organisme de fournir des données exactes sur les cultures tout au long de l'année.

Chacune des cinq enquêtes dresse un portrait de la situation des grandes cultures à des moments clés.

Collecte de données sur les grandes cultures

Voici les cinq enquêtes de la Série de rapports sur les grandes cultures :

  • Enquête sur les grandes cultures de mars : Les exploitants agricoles fournissent leurs estimations provisoires des superficies qu'ils prévoient ensemencer, au moment de l'interview (la plus grande partie du mois de mars), selon le type de culture. Leurs intentions sont consignées avant l'ensemencement, alors qu'il y a souvent encore de la neige au sol. Ces renseignements sont importants, car Agriculture et Agroalimentaire Canada les utilise pour produire ses estimations provisoires de cultures de céréales et de graines oléagineuses pour les prévisions du revenu agricole de l'été.
  • Enquête sur les grandes cultures de juin : Les exploitants agricoles fournissent leurs estimations définitives des superficies réellement ensemencées, au moment de l'interview (de la mi-mai à la mi-juin). Si des événements climatiques majeurs se produisent entre les enquêtes de mars et de juin, les estimations peuvent différer considérablement, comme c'était le cas lors des inondations du printemps 2011 au Manitoba, où le nombre d'acres non ensemencées prévu en mars avait plus que triplé au moment de l'enquête de juin.
  • Enquête sur les grandes cultures de juillet : Les exploitants agricoles fournissent leurs estimations provisoires du rendement et de la productionNote de bas de page 1 qu'ils prévoient obtenir, au moment de l'interview (les trois dernières semaines de juillet). Ces estimations sont fondées sur leurs meilleures évaluations, compte tenu du stade de croissance des cultures dans leurs champs. De nombreux facteurs, y compris les sécheresses, les inondations et les maladies, peuvent avoir une grande incidence sur les estimations définitives, qui sont fournies à l'automne, une fois la récolte terminée.
  • Enquête sur les grandes cultures de novembre : Les agriculteurs fournissent leurs estimations définitives du rendement et de la production réellement obtenus, au moment de l'interview (de la mi-octobre à la mi-novembre).
  • Enquête sur les grandes cultures de décembre : Les exploitants agricoles fournissent leur première lecture de leurs niveaux de stocks à la ferme une fois les récoltes de l'automne terminées. La deuxième et la troisième lecture sont obtenues à partir des enquêtes sur les grandes cultures de mars et de juillet l'année suivante.

Jetez un coup d'œil sur notre graphique facile à imprimer, Aperçu de l'Enquête sur les grandes cultures, lequel offre un une vue d'ensemble de notre cycle d'enquête.

Niveaux de stocks à la ferme

Les niveaux de stocks à la ferme, une mesure de la quantité de grains encore entreposés à la ferme, représentent un important volet des enquêtes sur les grandes cultures. Ils font l'objet d'estimations trois fois par année. Les renseignements produits sont essentiels à l'analyse des bilans des grains, qui permet de veiller à ce que le volume de grains produits et importés au cours d'une campagne agricole donnée soit égal au volume des mêmes grains qui sont entrés sur le marché. Les estimations se fondent sur des dates précises et ont lieu :

  • Le 31 décembre (Enquête sur les grandes cultures de décembre)
  • Le 31 mars (Enquête sur les grandes cultures de mars)
  • Le 31 juillet (Enquête sur les grandes cultures de juillet)

Statistiques fiables sur les cultures

Statistique Canada est fier de fournir des statistiques fiables relatives à l'industrie agricole. En 2017, les cinq principales cultures ensemencées étaient le blé, le canola, l'orge, les lentilles et le maïs-grain. Si l'on compare les données de l'enquête de mars avec celles de juin, la variation pour toutes les cultures se situe généralement à 5 % ou moins, sauf en cas de conditions météorologiques extrêmes. Les données sur les cultures sont fournies en temps opportun, dès que leur validation et leur analyse sont terminées. Ces étapes sont essentielles pour nous assurer que les réponses des exploitants agricoles sont correctement rendues et que les données produites sont fiables et exactes.

Participation

Toutes les données d'enquête sont obtenues auprès des exploitants agricoles. Des renseignements statistiques à jour et exacts ne pourraient pas être produits sans leur collaboration et leur bonne volonté constantes.

Date de modification :