Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Caractéristiques de la recherche et du développement industriels, 2014 (perspectives)

Diffusion : 2014-08-19

Intentions de dépenses en recherche et développement industriels, 2014 

Les dépenses au chapitre de la recherche et du développement industriels ralentiront en 2014

Les entreprises commerciales au Canada prévoient dépenser 15,4 milliards de dollars au chapitre de la recherche et du développement (R-D) en 2014, en baisse de 0,9 % par rapport aux perspectives de 2013. La reprise subséquente au ralentissement économique en 2008 reste lente, et les entreprises commerciales ne prévoient pas accroître leurs niveaux de dépenses en R-D pour 2014.

Les dépenses en R-D industriels se répartissent en deux grandes catégories : les dépenses en R-D courantes et en immobilisations. En 2014, les dépenses courantes totales en R-D devraient se chiffrer à 14,3 milliards de dollars, ce qui représente 93 % des dépenses totales en R-D industriels. Les salaires et traitements accapareront 9,5 milliards de dollars. Le reste, soit 4,8 milliards de dollars, sera consacré à d'autres dépenses courantes, par exemple l'achat de biens autres qu'en immobilisations, les contrats pour les travaux des consultants sur place et les produits requis pour soutenir les activités de R-D.

Les dépenses en immobilisations au chapitre de la R-D, qui comprennent par exemple les machines, le matériel, les terrains et les bâtiments, devraient s'établir à 1,1 milliard de dollars en 2014 et représenter 7 % des dépenses totales en R-D industriels. La proportion que représentent ces dépenses oscille autour de 7 % depuis 2002, alors qu'elle atteignait 11 % en 2001.

Graphique 1  Graphique 1: Dépenses en recherche et développement industriels selon le type, 2000 à 2014 - Description et tableau de données
Dépenses en recherche et développement industriels selon le type, 2000 à 2014

Graphique 1: Dépenses en recherche et développement industriels selon le type, 2000 à 2014 - Description et tableau de données

Les dépenses en R-D industriels sont très concentrées dans les entreprises au Canada, puisque 100 entreprises commerciales devraient effectuer la moitié des dépenses totales prévues en matière de R-D en 2014.

Dans le même ordre d'idées, six groupes d'industries seront à l'origine de plus de la moitié (54 %) des dépenses en R-D industriels en 2014, deux œuvrant dans le secteur de la fabrication et quatre dans le secteur des services. Ces six principaux groupes d'industries dominent les travaux de R-D industriels depuis 2008.

L'industrie des produits aérospatiaux et de leurs pièces (1,4 milliard de dollars) et celle du matériel de communication (1,3 milliard de dollars) se classeront aux premiers rangs pour les dépenses en R-D dans le secteur de la fabrication. Les dépenses totales prévues dans le secteur se chiffreront à 7,1 milliards de dollars en 2014, en baisse de 0,4 % par rapport à 2013. Par conséquent, la part des dépenses totales en R-D industriels associée à la fabrication continuera de suivre la tendance à la baisse amorcée en 2001.

Dans les industries de services, les services de recherche et de développement scientifiques (1,9 milliard de dollars), la conception de systèmes informatiques et les services connexes (1,3 milliard de dollars), le commerce de gros (1,2 milliard de dollars) ainsi que l'industrie de l'information et l'industrie culturelle (1,2 milliard de dollars) seront dans le peloton de tête en ce qui a trait aux dépenses en R-D. Les dépenses au chapitre de la R-D dans les industries de services devraient atteindre 6,9 milliards de dollars en 2014, soit 0,5 % de moins qu'en 2013. La part des dépenses en R-D engagées par les industries de services tend à augmenter depuis 2001.

Graphique 2  Graphique 2: Part de la recherche et développement industriels selon le secteur, 2000 à 2014 - Description et tableau de données
Part de la recherche et développement industriels selon le secteur, 2000 à 2014

Graphique 2: Part de la recherche et développement industriels selon le secteur, 2000 à 2014 - Description et tableau de données

Caractéristiques des dépenses en recherche et développement industriels, 2012

Les dépenses en R-D industriels se concentrent en Ontario et au Québec

Dans l'ensemble du pays, les dépenses en R-D industriels se sont chiffrées à 16,2 milliards de dollars en 2012. En Ontario, les dépenses en R-D industriels se sont établies à 7,3 milliards de dollars, en baisse de 4,0 % par rapport à 2011. Au Québec, ces dépenses ont atteint 4,6 milliards de dollars, soit 3,6 % de moins que l'année précédente. Ensemble, ces deux provinces ont continué de regrouper environ les trois quarts des dépenses en R-D industriels effectuées en 2012. L'Ontario a enregistré des baisses des dépenses en R-D dans la plupart des secteurs. Au Québec, le repli s'est surtout manifesté dans les services.

En Alberta, les dépenses en R-D industriels ont augmenté de 7,8 % pour atteindre 2,0 milliards de dollars en 2012. La hausse est entièrement attribuable à l'industrie de l'extraction minière et de l'extraction de pétrole et de gaz, dont les dépenses en matière de R-D ont crû de 234 millions de dollars.

La Colombie-Britannique a enregistré une baisse des dépenses en R-D industriels en 2012, celles-ci ayant diminué de 4,4 % par rapport à l'année précédente pour se fixer à 1,6 milliard de dollars. Les dépenses en R-D dans les services ont diminué, effaçant ainsi la légère hausse observée dans le secteur de la fabrication de cette province.

Au Manitoba, les dépenses en R-D industriels ont progressé de 9,7 % en 2012 pour se fixer à 215 millions de dollars, la hausse résultant principalement des dépenses plus élevées dans le secteur de la fabrication. Parallèlement, les dépenses en R-D en Saskatchewan se sont contractées de 2,6 % par rapport à 2011 pour s'établir à 188 millions de dollars en 2012, sous l'effet d'un léger repli des dépenses courantes en R-D, y compris des dépenses au chapitre des salaires, des traitements et du soutien à la R-D.

Terre-Neuve-et-Labrador (95 millions de dollars) et la Nouvelle-Écosse (81 millions de dollars) ont continué d'afficher les dépenses les plus élevées en R-D dans les provinces de l'Atlantique. Au Nouveau-Brunswick, les dépenses en R-D industriels ont diminué de 29,6 % entre 2011 et 2012 pour se fixer à 69 millions de dollars, surtout en raison de la baisse des dépenses en R-D dans les industries de services. Les dépenses en R-D industriels ont augmenté à l'Île-du-Prince-Édouard et se sont chiffrées à 24 millions de dollars en 2012.

Les dépenses en R-D industriels se concentrent dans le génie et la technologie

Les dépenses en R-D dans le génie et la technologie se sont chiffrées à 12,7 milliards de dollars en 2012 et ont représenté 79 % de l'ensemble des dépenses en R-D industriels en 2012. Venaient ensuite les sciences exactes et naturelles ainsi que les sciences médicales et de la santé, chacune de ces catégories représentant 10 % des dépenses totales. Le reste des dépenses, soit 2 %, était associé aux sciences agronomiques.

Dans le génie et la technologie, trois domaines scientifiques ou technologiques ont accaparé plus de la moitié (52 %) des dépenses en R-D industriels : le génie électrique, le génie électronique et la technologie de l'information (3,6 milliards de dollars), le génie du logiciel (2,6 milliards de dollars) et le génie mécanique (2,3 milliards de dollars).

Les dépenses en R-D dans les sciences médicales et de la santé ont atteint 1,6 milliard de dollars en 2012 et 91 % de ces dépenses ont été effectuées dans quatre industries : les services de recherche et de développement scientifiques (522 millions de dollars), le commerce de gros (493 millions de dollars), la fabrication de produits pharmaceutiques et de médicaments (360 millions de dollars) et les soins de santé et l'assistance sociale (66 millions de dollars).

En 2012, les dépenses en R-D industriels dans les sciences exactes et naturelles se sont établies à 1,5 milliard de dollars. Dans ce grand domaine scientifique, les dépenses en R-D les plus importantes ont été engagées dans les sciences informatiques et de l'information (673 millions de dollars), puis dans les sciences de la terre et de l'environnement (280 millions de dollars) et en chimie (269 millions de dollars).

En 2012, 745 millions de dollars ont été dépensés dans le génie de l'environnement et 280 millions de dollars, dans les sciences de la terre et de l'environnement. Le secteur de l'extraction minière, pétrolière et gazière a été à l'origine de 77 % (577 millions de dollars) des dépenses en R-D dans le génie de l'environnement et de 64 % (178 millions de dollars) des dépenses au chapitre de la R-D dans les sciences de la terre et de l'environnement.

Les dépenses en R-D liées à l'énergie augmentent rapidement

Les dépenses en R-D dans le secteur de l'énergie ont connu une poussée de 18,4 % par rapport à 2011 pour atteindre 2,0 milliards de dollars en 2012, surtout en raison de la croissance des dépenses en R-D dans les technologies des combustibles fossiles. Les dépenses en R-D dans les technologies des combustibles fossiles se sont concentrées dans les technologies des sables bitumineux et du pétrole brut lourd, en hausse de 53,6 % pour s'établir à 886 millions de dollars, et dans les technologies du pétrole brut et du gaz naturel, qui n'ont presque pas changé pour s'établir à 554 millions de dollars.

Par contre, les dépenses en R-D dans les technologies d'efficacité énergétique on reculé de 5,9 % pour se chiffrer à 80 millions de dollars et celles dans les technologies des ressources énergétiques renouvelables ont reculé de 18,9 % pour atteindre 86 millions de dollars entre 2011 et 2012.

Graphique 3  Graphique 3: Dépenses en recherche et développement industriels liées à l'énergie selon le domaine de technologie, 2009 à 2012 - Description et tableau de données
Dépenses en recherche et développement industriels liées à l'énergie selon le domaine de technologie, 2009 à 2012

Graphique 3: Dépenses en recherche et développement industriels liées à l'énergie selon le domaine de technologie, 2009 à 2012 - Description et tableau de données

La recherche et le développement industriels sont principalement financés par les entreprises qui effectuent de la R-D

Les entreprises au Canada ont continué de financer la majeure partie de leurs activités de R-D dans le cadre de leurs opérations, les fonds internes des sociétés de 13,8 milliards de dollars ayant représenté 85 % de toutes les dépenses en R-D industriels en 2012. Les fonds provenant de sources étrangères, soit 1,7 milliard de dollars, ont pris le deuxième rang à ce chapitre.

Les fonds de sources gouvernementales ont augmenté de 6,4 % par rapport à 2011 pour s'établir à 644 millions de dollars en 2012, la hausse du financement provincial ayant plus que compensé la baisse du financement fédéral.

Les effectifs affectés à la R-D industriels diminuent

Le nombre d'effectifs affectés à la R-D industriels a continué de diminuer, en baisse de 9,2 % par rapport à 2011, et s'est établi à 132 156 équivalents temps plein en 2012.

  Note aux lecteurs

Ces données sont sujettes à révision.

Il est maintenant possible de consulter les données de 2012 sur l'emploi dans les activités de la recherche et du développement (R-D), les sources de fonds de la R-D, les dépenses en R-D industriels par province, les paiements extra-muros au chapitre de la R-D et les paiements et les recettes imputés à la technologie.

Les perspectives de dépenses pour 2013 et 2014 sont des indications de l'orientation des investissements en R-D. Des données révisées sont actuellement disponibles pour 2010 à 2013.

Des données pour 2012, tirées de l'enquête Dépenses de recherche et développement énergétique par secteur de technologie, sont également accessibles.

Tableau Tableau CANSIM358-0024 : Dépenses et personnel industriels au chapitre de la recherche et du développement (R-D) à l'échelle du Canada.

Tableau Tableau CANSIM358-0161 : Dépenses et personnel industriels au chapitre de la R-D, pour les provinces et territoires.

Tableau Tableau CANSIM358-0140 : Dépenses et personnel industriels au chapitre de la R-D, selon le domaine scientifique ou technologique.

Tableau Tableau CANSIM358-0206 : Paiements extra-muros en recherche et développement des entreprises, selon l'emplacement du destinataire.

Tableaux Tableau CANSIM358-0205 et CANSIM table358-0207 à 358-0211 : Dépenses intra-muros au chapitre de la R-D des entreprises, caractéristiques sélectionnées.

Tableau Tableau CANSIM358-0212 : Dépenses ou paiements des entreprises pour la propriété intellectuelle et autre assistance technologique.

Tableau Tableau CANSIM358-0213 : Recettes et paiements étrangers des entreprises pour services technologiques.

Tableau Tableau CANSIM358-0214 : Dépenses au chapitre de la R-D énergétique industriels.

Définitions, source de données et méthodes : numéros d'enquête numéro d'enquête4201 et numéro d'enquête4205.

La publication Recherche et développement industriels : perspective, 2014 (Numéro au catalogue88-202-X), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par Ressource clé.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Charlene Lonmo au 613-951-6617 (charlene.lonmo@statcan.gc.ca) ou avec Louise Earl au 613-951-2880 (louise.earl@statcan.gc.ca), Division de l'investissement, des sciences et de la technologie.

Date de modification :