Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Comptes du bilan national et des flux financiers, quatrième trimestre de 2014

Diffusion : 2015-03-12

Valeur nette nationale

La valeur nette nationale a augmenté de 2,6 % par rapport au troisième trimestre pour atteindre 8 269 milliards de dollars au quatrième trimestre. La valeur nette nationale par habitant a progressé de 2,5 % pour s'établir à 231 500 $. À la fin de 2014, la valeur nette nationale avait augmenté de 7,0 % comparativement à la fin de l'année précédente, ce qui représentait une quatrième croissance annuelle consécutive d'au moins 6 %.

L'augmentation de la valeur nette nationale observée au quatrième trimestre a été principalement attribuable à une progression de 129,0 milliards de dollars du bilan des investissements internationaux du Canada. Il s'agissait de l'augmentation la plus importante jamais enregistrée, la position d'actif net du Canada s'étant chiffrée à 145,8 milliards de dollars à la fin de l'année. La réévaluation des actifs internationaux découlant des prix plus élevés des actions étrangères et celle des passifs internationaux découlant des prix plus faibles des actions canadiennes ont été les principaux déterminants de cette augmentation. La dépréciation du dollar canadien a également contribué à cette hausse.

Le patrimoine national, ou la valeur totale des actifs non financiers dans l'économie canadienne, s'est accru de 1,0 % pour s'établir à 8 124 milliards de dollars à la fin du quatrième trimestre. Cette croissance a été principalement attribuable aux augmentations de la valeur des biens immobiliers résidentiels détenus par les ménages. À la fin de 2014, le patrimoine national avait augmenté de 416 milliards de dollars par rapport à la fin de 2013, la plus grande partie de cette hausse ayant été attribuable à une augmentation de la valeur des biens immobiliers résidentiels (+6,4 %).

Graphique 1  Graphique 1: Variations de la valeur nette nationale - Description et tableau de données
Variations de la valeur nette nationale

Graphique 1: Variations de la valeur nette nationale - Description et tableau de données

Ménages

La valeur nette du secteur des ménages a progressé de 0,9 % au quatrième trimestre, soit le taux le plus faible observé en six trimestres. La valeur nette des ménages par habitant s'est établie à 233 000 $ au quatrième trimestre. La valeur des actifs non financiers, principalement les biens immobiliers, a augmenté de 1,1 %, tandis que les actifs financiers nets ont crû de 0,6 %.

À la fin de 2014, la valeur nette des ménages dépassait de 7,5 % le niveau qu'elle avait atteint à la fin de 2013. La valeur des actifs financiers nets a augmenté de 9,5 %, la croissance du total des actifs financiers (+7,8 %), notamment les investissements dans les fonds communs de placement, ayant dépassé celle du total des passifs financiers (+4,6 %). Les actifs non financiers ont affiché une hausse de 6,0 %.

Sur une base désaisonnalisée, les ménages ont augmenté leurs emprunts de 22,6 milliards de dollars au quatrième trimestre, soit une hausse de 8,6 % par rapport au troisième trimestre. Les emprunts hypothécaires représentaient la part la plus importante de l'emprunt total durant le trimestre, tandis que le crédit à la consommation était à l'origine de la majorité de l'augmentation globale.

La dette totale des ménages sur le marché du crédit (le crédit à la consommation, les prêts hypothécaires et les prêts non hypothécaires) s'est chiffrée à 1 825 milliards de dollars à la fin du quatrième trimestre, soit une hausse de 1,1 % par rapport au trimestre précédent. La dette sur le marché du crédit à la consommation a atteint 519 milliards de dollars, en hausse de 0,8 %, tandis que la dette hypothécaire a progressé de 1,2 % pour s'établir à 1 184 milliards de dollars.

Pour un troisième trimestre consécutif, le taux de croissance du revenu disponible a été plus faible que celui de la dette des ménages sur le marché du crédit. Par conséquent, le niveau d'endettement, mesuré par le ratio de la dette des ménages contractée sur le marché du crédit au revenu disponible, a atteint un nouveau sommet de 163,3 % au quatrième trimestre. Autrement dit, au quatrième trimestre, les ménages avaient contracté environ 1,63 $ de dette sur le marché du crédit pour chaque dollar de revenu disponible.

Le ratio du service de la dette des ménages, qui correspond aux intérêts versés sur les emprunts hypothécaires et non hypothécaires des ménages divisés par le revenu disponible, a légèrement augmenté pour atteindre 6,8 % au quatrième trimestre. Toutefois, au cours des trois derniers trimestres, il a continué à osciller autour du plus bas niveau jamais observé.

Graphique 2  Chart 2: Indicateurs de l'endettement du secteur des ménages - Description et tableau de données
Indicateurs de l'endettement du secteur des ménages

Chart 2: Indicateurs de l'endettement du secteur des ménages - Description et tableau de données

Secteur des administrations publiques

L'emprunt net global des administrations publiques s'est établi à 9,3 milliards de dollars au quatrième trimestre comparativement à 11,3 milliards de dollars au quatrième trimestre de 2013.

L'administration fédérale a été un prêteur net au quatrième trimestre (3,7 milliards de dollars), ainsi que pendant l'année complète, une situation qui a été observée pour la première fois depuis 2007. En revanche, les autres ordres de l'administration publique sont demeurés des emprunteurs nets. L'administration publique fédérale a procédé à des rachats nets d'obligations garanties et non garanties ainsi que d'effets à court terme canadiens au quatrième trimestre, tandis que les autres ordres de l'administration publique ont été des émetteurs nets de créances, principalement d'obligations garanties et non garanties.

Le ratio de la dette nette de l'administration publique fédérale (établie à la valeur comptable) au produit intérieur brut a diminué pour passer de 31,5 % au trimestre précédent à 31,0 % au quatrième trimestre. Il s'agissait de la troisième baisse consécutive, mais le ratio est demeuré plus élevé que le creux de 28,5 % enregistré au quatrième trimestre de 2008. Depuis la fin de 2008, le ratio calculé pour les autres ordres de l'administration publique a suivi une tendance à la hausse constante, ayant atteint 30,9 % au quatrième trimestre.

Graphique 3  Graphique 3: Dette nette (valeur comptable) en pourcentage du produit intérieur brut - Description et tableau de données
Dette nette (valeur comptable) en pourcentage du produit intérieur brut

Graphique 3: Dette nette (valeur comptable) en pourcentage du produit intérieur brut - Description et tableau de données

Secteur des sociétés

Sociétés financières

Le secteur financier a injecté 52,6 milliards de dollars dans l'économie, principalement sous la forme d'un plus grand investissement en actions cotées en bourse et d'un accroissement des prêts non hypothécaires et hypothécaires.

À la fin du quatrième trimestre, les actifs financiers des sociétés financières avaient augmenté de 1,9 % pour atteindre 10 846 milliards de dollars. Les titres étrangers, principalement les actions étrangères (+6,9 %), ont contribué principalement à la croissance du total des actifs financiers. Les actifs sous forme de prêts hypothécaires et non hypothécaires ont également contribué à la croissance. La valeur totale des prêts a connu une croissance de 1,2 % durant le trimestre, en baisse comparativement à celle de 1,7 % enregistrée au trimestre précédent.

Les fonds communs de placement et les régimes de retraite ont accru leurs portefeuilles d'actions de 31,3 milliards de dollars au quatrième trimestre, ce qui est venu couronner une forte année d'investissements en actions. Les actifs financiers des fonds communs de placement ont augmenté de 2,5 % au quatrième trimestre. La hausse était principalement attribuable à la croissance des parts de fonds communs de placement (+5,1 %) et des investissements étrangers (+6,1 %), qui a été partiellement contrebalancée par un recul des actions canadiennes (-2,6 %). À la fin de 2014, le total des actifs financiers des fonds communs de placement avait augmenté de 17,6 % comparativement à la fin de 2013.

Sociétés non financières

Les sociétés privées non financières ont emprunté des fonds pour un montant de 26,0 milliards de dollars sur les marchés financiers au cours du quatrième trimestre, principalement sous forme d'emprunts non hypothécaires et d'émissions nettes d'obligations garanties et non garanties.

La valeur des actifs non financiers des sociétés privées non financières a augmenté de 1,0 % au quatrième trimestre, soit un ralentissement comparativement à la progression de 1,4 % observée au troisième trimestre. Le total des passifs financiers a diminué de 1,5 %, surtout en raison d'une baisse de 2,9 % de la valeur marchande des passifs en actions canadiennes.

Exprimé à la valeur comptable, le ratio d'endettement des sociétés privées non financières sur le marché du crédit était le même qu'au trimestre précédent. Il équivalait à 59 cents de dette sur le marché du crédit par dollar de capitaux propres à la fin du trimestre.

Graphique 4  Graphique 4: Dette sur le marché du crédit des sociétés privées non financières en proportion des capitaux propres (valeur comptable) - Description et tableau de données
Dette sur le marché du crédit des sociétés privées non financières en proportion des capitaux propres (valeur comptable)

Graphique 4: Dette sur le marché du crédit des sociétés privées non financières en proportion des capitaux propres (valeur comptable) - Description et tableau de données



  Note aux lecteurs

La présente diffusion constitue une analyse combinée des Comptes du bilan national et des Comptes des flux financiers (CFF). Les Comptes du bilan national regroupent les bilans de tous les secteurs et sous-secteurs de l'économie. Les principaux secteurs sont les ménages, les institutions sans but lucratif au service des ménages, les sociétés financières, les sociétés non financières, les administrations publiques et les non-résidents. Les comptes englobent tous les actifs non financiers nationaux et toutes les créances d'actifs et de passifs non réglées de tous les secteurs. Afin de mieux interpréter les estimations des flux financiers, certaines séries sur les emprunts des ménages sont maintenant disponibles sur une base désaisonnalisée (tableau CANSIM 378-0127). Les autres données ne sont pas désaisonnalisées.

Les CFF mesurent les prêts et les emprunts nets en examinant les opérations financières par secteur de l'économie. Ils donnent une mesure de l'investissement financier net, qui correspond à la différence entre les opérations en actifs financiers et en passifs financiers (par exemple les achats nets de titres moins les émissions nettes de titres). Les CFF mettent également en lumière le lien entre les activités financières et non financières de l'économie, lequel associe les estimations de l'épargne et de l'acquisition de capital non financier (par exemple, l'investissement en construction résidentielle neuve) aux opérations financières sous-jacentes.

Les définitions relatives aux indicateurs financiers sont présentées dans le document intitulé « Indicateurs financiers des Comptes du bilan national » et dans le Glossaire du Système des comptes macroéconomiques.

Le module Système des comptes macroéconomiques, accessible sous l'onglet Parcourir par ressource clé de notre site Web, offre un portrait à jour des économies nationale et provinciales et de leur structure.

Des liens vers d'autres communiqués liés aux comptes nationaux se retrouvent dans le numéro du quatrième trimestre de 2014 de la publication Revue trimestrielle des comptes économiques canadiens, vol. 13, no 4 (Numéro au catalogue13-010-X). Cette publication est accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé. Les Comptes du bilan national et des flux financiers révisés pour le premier trimestre ont été diffusés en même temps que ceux du deuxième trimestre. Ces données intègrent des données de base nouvelles et révisées ainsi que des données mises à jour.

Les données du premier trimestre sur les Comptes du bilan national et des flux financiers seront diffusées le 12 juin.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (ligneinfomedias@statcan.gc.ca).

Date de modification :