Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Estimations de la population du Canada : âge et sexe, 1er juillet 2015

Diffusion : 2015-09-29

Au 1er juillet 2015, la population du Canada était estimée à 35 851 800 personnes, en hausse de 308 100 ou de 0,9 % au cours de la dernière année (2014-2015). Bien qu'il s'agisse du plus faible accroissement démographique observé depuis 1998-1999, celui-ci était le plus important accroissement parmi les pays du G7 au cours de la plus récente période annuelle comparable.

Pour la première fois, le nombre de personnes de 65 ans et plus a dépassé celui des enfants âgés de 0 à 14 ans.

L'accroissement démographique ralentit

Les estimations provisoires montrent que le taux annuel d'accroissement démographique a ralenti pour s'établir à 0,9 % en 2014-2015, en baisse par rapport à 1,1 % en 2013-2014. Cela était principalement attribuable à un ralentissement de l'accroissement migratoire international, qui est passé de 0,7 % en 2013-2014 à 0,5 % en 2014-2015.

Graphique 1  Graphique 1: Taux d'accroissement démographique au Canada
Taux d'accroissement démographique au Canada

Entre le 1er juillet 2014 et le 30 juin 2015, le Canada a accueilli 239 800 immigrants, en baisse par rapport à 267 900 en 2013-2014. En outre, le nombre de résidents non permanents a diminué (-10 300) pour la première fois depuis 1997-1998.

Bien que l'accroissement migratoire international ait ralenti, il est demeuré le principal levier de la croissance de la population, représentant 60,8 % de la croissance démographique en 2014-2015. En comparaison, 39,2 % de la croissance de la population provenait de l'accroissement naturel.

La croissance de la population du Canada est la plus forte parmi celles des pays du G7

Pour la plus récente période annuelle comparable (voir la note aux lecteurs), le taux d'accroissement démographique du Canada (+0,9 %) a été le plus élevé parmi ceux des pays du G7, surpassant les taux enregistrés aux États-Unis (+0,7 %), au Royaume-Uni (+0,2 %), en France (+0,2 %), en Allemagne (+0,1 %), ainsi qu'en Italie et au Japon, où la population était stable.

La croissance de la population demeure élevée en Alberta, malgré un recul important

L'accroissement démographique a été plus faible en 2014-2015 par rapport à 2013-2014 dans la plupart des provinces, particulièrement en Alberta. Le taux de croissance de la population en Alberta a fléchi de 1,0 point de pourcentage pour se situer à 1,8 %. Malgré cette baisse, ce taux était deux fois plus élevé que la moyenne nationale.

Le ralentissement de l'accroissement démographique en Alberta était principalement attribuable à une baisse du solde migratoire international, lequel s'est chiffré à 13 100 en 2014-2015 comparativement à 44 900 en 2013-2014. Des hausses migratoires interprovinciales plus faibles en 2014-2015 (+28 900) qu'en 2013-2014 (+35 400) ont également contribué au ralentissement de la croissance démographique de la province.

Le Nunavut et l'Ouest du Canada continuent à afficher les plus forts taux d'accroissement démographique

L'accroissement démographique a varié selon les provinces et les territoires en 2014-2015. La croissance a été supérieure à la moyenne nationale au Nunavut (+2,3 %), en Alberta (+1,8 %), au Yukon (+1,2 %), en Saskatchewan (+1,0 %), au Manitoba (+1,0 %) et en Colombie-Britannique (+1,0 %).

La population a diminué dans deux provinces, soit à Terre-Neuve-et-Labrador (-0,2 %) et au Nouveau-Brunswick (-0,1 %).

Graphique 2  Graphique 2: Taux d'accroissement démographique, 2013-2014 et 2014-2015, Canada, provinces et territoires
Taux d'accroissement démographique, 2013-2014 et 2014-2015, Canada, provinces et territoires

La population canadienne se concentre dans quatre provinces

Au 1er juillet 2015, près de 31 millions de Canadiens (86,3 %) résidaient dans quatre provinces, à savoir l'Ontario (38,5 %), le Québec (23,0 %), la Colombie-Britannique (13,1 %) et l'Alberta (11,7 %).

L'Ontario est demeuré la province la plus populeuse au pays, comptant 13 792 100 habitants. Suivait le Québec, qui comptait 8 263 600 habitants.

Le nombre de résidents non permanents diminue

Du 1er juillet 2014 au 30 juin 2015, le nombre de résidents non permanents a diminué de 10 300. Il s'agit de la plus forte baisse annuelle depuis 1994-1995 (-14 200).

En 2014-2015, le nombre de résidents non permanents a diminué principalement en Alberta (-21 200), mais aussi en Saskatchewan (-2 200), au Nouveau-Brunswick (-200) et dans les territoires (-100).

Ailleurs au Canada, le nombre de résidents non permanents a augmenté, mais généralement moins rapidement qu'en 2013-2014.

Les personnes de 65 ans et plus sont plus nombreuses que les enfants de 0 à 14 ans

Au 1er juillet 2015, les estimations provisoires montrent que, pour la première fois, le Canada comptait davantage de personnes de 65 ans et plus que d'enfants âgés de 0 à 14 ans. Près d'un Canadien sur six (16,1 %) — soit un nombre record de 5 780 900 Canadiens — était âgé d'au moins 65 ans, comparativement à 5 749 400 enfants âgés de 0 à 14 ans (16,0 %).

Selon les plus récentes projections démographiques (voir la note aux lecteurs), la part des personnes âgées de 65 ans et plus continuera à s'accroître et devrait se chiffrer à 20,1 % au 1er juillet 2024, tandis que la part des enfants âgés de 0 à 14 ans devrait se chiffrer à 16,3 %.

Graphique 3  Graphique 3: Population âgée de 0 à 14 ans et de 65 ans et plus, en date du 1<sup>er</sup> juillet, 1995 à 2035, Canada
Population âgée de 0 à 14 ans et de 65 ans et plus, en date du 1er juillet, 1995 à 2035, Canada

Les baby-boomers accélèrent le vieillissement démographique au Canada

En 2014-2015, le taux de croissance de la population âgée de 65 ans et plus s'est élevé à 3,5 %, soit environ quatre fois le taux d'accroissement démographique de l'ensemble de la population.

Le taux de croissance annuel de ce groupe d'âge s'est accéléré depuis 2011, lorsque les premières générations du baby-boom (individus nés entre 1946 et 1965) ont franchi le cap des 65 ans. Au 1er juillet 2015, 18,2 % des baby-boomers étaient âgés de 65 ans et plus.

Le Canada est plus jeune que la plupart des pays du G7

Le vieillissement de la population est un phénomène répandu dans le monde industrialisé. Au cours des dernières années, la proportion des personnes de 65 ans et plus a augmenté dans tous les pays du G7.

Parmi les pays du G7, les États-Unis (15 %) et le Canada (16,1 %) affichent les plus faibles proportions de personnes de 65 ans et plus. À l'inverse, la population du Japon est parmi les plus âgées au monde, présentant la proportion la plus élevée de personnes de 65 ans et plus (26 %) parmi les pays du G7.

La population vieillit moins rapidement dans les provinces des Prairies et les territoires

La structure par âge de la population variait beaucoup à l'échelle des provinces et des territoires. Au 1er juillet 2015, le nombre de personnes de 65 ans et plus était supérieur à celui des 0 à 14 ans dans les provinces de l'Atlantique, au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique.

Toutefois, les provinces des Prairies et les territoires comptaient davantage d'enfants âgés de 0 à 14 ans que de personnes de 65 ans et plus.

Graphique 4  Graphique 4: Proportion de personnes âgées de 0 à 14 ans et de 65 ans et plus, 1<sup>er</sup> juillet 2015, Canada, provinces et territoires
Proportion de personnes âgées de 0 à 14 ans et de 65 ans et plus, 1er juillet 2015, Canada, provinces et territoires

La population est plus âgée dans les provinces de l'Atlantique

Au 1er juillet 2015, le Nouveau-Brunswick était la province affichant la plus forte proportion de personnes âgées de 65 ans et plus (19,0 %). En revanche, la proportion la plus faible au pays se trouvait au Nunavut (3,7 %). Parmi les provinces, c'est en Alberta que cette proportion était la moins élevée (11,6 %).

Le rapport entre le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus et celui d'enfants âgés de 0 à 14 ans était le plus élevé en Nouvelle-Écosse (1,35) et le plus faible au Nunavut (0,12). À l'échelle du Canada, ce rapport était de 1,01, ce qui signifie que le poids démographique des personnes âgées de 65 ans et plus était légèrement supérieur à celui des enfants âgés de 0 à 14 ans.

  Note aux lecteurs

Les estimations par âge et sexe diffusées dans le présent communiqué sont fondées sur les comptes du Recensement de 2011, rajustés pour le sous-dénombrement net du recensement, et sur les réserves indiennes partiellement dénombrées, auxquels sont ajoutées les estimations de la croissance démographique pour la période allant du 10 mai 2011 au 30 juin 2015.

Le présent communiqué porte principalement sur les estimations postcensitaires provisoires de la population selon l'âge et le sexe au 1er juillet 2015. Les estimations présentées dans ce communiqué sont sujettes à révision. De futures mises à jour pourraient avoir une incidence sur les tendances observées et analysées dans ce communiqué.

Pour le calcul des taux d'accroissement démographique, le dénominateur est la moyenne de la population en début et en fin de période. Un taux plus grand que -0,1 % et plus petit que 0,1 % est considéré comme non significatif.

Le G7 est un groupe informel de discussion et de partenariat économique de sept pays parmi les grandes puissances économiques au monde, à savoir les États-Unis, le Japon, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l'Italie et le Canada. Les données du taux d'accroissement démographique de ces pays (excluant le Canada) proviennent d'Eurostat (janvier 2014 à janvier 2015), du Bureau de la statistique du Japon (août 2014 à août 2015) et du Bureau du recensement des États-Unis (juillet 2014 à juillet 2015). Les calculs ont été effectués par Statistique Canada. Les données sur la distribution par âge de la population (excluant le Canada) proviennent du Population Reference Bureau et sont arrondies à l'unité comme l'indique la source utilisée.

Les projections démographiques dans le communiqué sont fondées sur le scénario M1 (croissance moyenne, tendances de 1991-1992 à 2010-2011) présenté dans la publication Projections démographiques pour le Canada (2013 à 2063), les provinces et les territoires (2013 à 2038) (Numéro au catalogue91-520-X).

La période de référence de 2014-2015 correspond à la période allant du 1er juillet 2014 au 30 juin 2015, alors que la période de référence de 2013-2014 correspond à la période allant du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014.

Définitions

L'accroissement naturel correspond à la différence entre le nombre de naissances et de décès.

Le solde migratoire international tient essentiellement compte de l'ensemble des mouvements entre le Canada et l'étranger menant à un changement de lieu habituel de résidence. Il est calculé en additionnant l'immigration, l'émigration de retour et le solde des résidents non permanents et en soustrayant l'émigration et le solde de l'émigration temporaire.

Le solde des résidents non permanents représente la variation du nombre de résidents non permanents entre deux dates.

Produits

La publication Estimations démographiques annuelles : Canada, provinces et territoires, 2015 (Numéro au catalogue91-215-X), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

La publication Estimations démographiques trimestrielles, vol. 29, no 2 (Numéro au catalogue91-002-X), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

L'infographie intitulée « Estimations de la population, Canada, 2015 », qui fait partie de Statistique Canada — Infographies (Numéro au catalogue11-627-M), est également accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé. Cette infographie est fondée sur la présente diffusion et fournit un aperçu des plus récentes tendances démographiques au Canada.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (ligneinfomedias@statcan.gc.ca).

Date de modification :