Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Produit intérieur brut par industrie, octobre 2016

Diffusion : 2016-12-23

PIB réel par industrie

Octobre 2016

-0,3 % 

(variation mensuelle)

Après avoir augmenté pendant quatre mois consécutifs, le produit intérieur brut réel a reculé de 0,3 % en octobre, ce qui s'explique surtout par des diminutions généralisées de la production manufacturière et la baisse observée dans l'extraction de pétrole et de gaz.

Les industries productrices de biens ont fléchi de 1,3 %, sous l'effet des reculs dans la fabrication, l'extraction minière, l'exploitation en carrière et l'extraction de pétrole et de gaz, la construction, les services publics ainsi que le secteur de l'agriculture et la foresterie en octobre.

Les industries productrices de services ont affiché une légère progression de 0,1 %, surtout en raison de hausses survenues dans les services immobiliers et les services de location et de location à bail, le commerce de gros et le commerce de détail. Le secteur public (qui regroupe les services d'enseignement, la santé et les administrations publiques) a aussi inscrit une légère hausse. Le secteur de la finance et des assurances, les services administratifs, les services d'hébergement et de restauration, et les services de transport et d'entreposage ont affiché des baisses.

Graphique 1  Graphique 1: Le produit intérieur brut réel baisse en octobre
Le produit intérieur brut réel baisse en octobre

La production manufacturière se replie

La production manufacturière s'est repliée de 2,0 % en octobre, ce qui représente la diminution mensuelle la plus marquée depuis décembre 2013. Tant la fabrication de biens durables que la fabrication de biens non durables ont baissé, du fait d'une réduction du volume des exportations de biens fabriqués.

La fabrication de biens durables a enregistré un repli de 2,1 %, soit la troisième diminution en quatre mois. Presque tous les sous-secteurs ont vu leur production baisser, surtout ceux de la fabrication de machines, de la fabrication de produits métalliques et de la première transformation des métaux.

Par ailleurs, une baisse de 2,0 % a été observée dans la fabrication de biens non durables. La fabrication de produits du pétrole et du charbon s'est repliée de 6,5 %, la production étant ralentie par les travaux d'entretien et de remise en état de certaines installations. Après trois mois de croissance, la fabrication d'aliments a connu un recul. Des hausses sont survenues dans la fabrication de textiles, de vêtements et de produits en cuir et la fabrication du papier, tandis que la fabrication de produits chimiques a connu une légère progression.

Graphique 2  Graphique 2: La production manufacturière se replie en octobre
La production manufacturière se replie en octobre

Le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz se replie

La production du secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz a fléchi de 1,2 % en octobre.

L'extraction de pétrole et de gaz a reculé de 2,5 % en octobre, après quatre augmentations mensuelles consécutives. Des baisses ont été observées tant dans l'extraction de pétrole et de gaz par des méthodes classiques (-2,9 %) que dans l'extraction de pétrole par des méthodes non classiques (-2,0 %).

Les activités de soutien à l'extraction minière, pétrolière et gazière ont augmenté de 4,4 % en octobre, en raison d'une hausse de l'activité de forage. Il s'agit de la troisième hausse mensuelle de suite dans ce sous-secteur, mais sa production demeure bien en deçà du niveau atteint au début de 2015.

Le sous-secteur de l'extraction minière et de l'exploitation en carrière a affiché une croissance de 1,8 %. L'extraction de minerais non métalliques s'est accrue de 8,6 %, en raison de la hausse de production de diamants et de potasse. L'extraction de charbon a augmenté en vue d'approvisionner les marchés d'exportation, tandis que l'extraction de minerais métalliques a diminué en octobre.

La construction se replie

La construction s'est repliée de 0,5 % en octobre, ce qui représente le cinquième recul en six mois. La diminution est surtout attribuable à la construction résidentielle, qui a diminué de 1,0 %, le nombre de mises en chantier ayant fléchi. Les services de réparation et la construction non résidentielle ont aussi ralenti, alors que la construction d'ouvrages de génie a affiché une légère hausse.

Les services immobiliers et les services de location et de location à bail ont progressé de 0,4 % en octobre. Les agents et les courtiers immobiliers ont affiché une croissance de 3,6 % en octobre, après cinq reculs mensuels d'affilée.

Le commerce de détail et le commerce de gros augmentent

Le commerce de détail a progressé de 0,7 % en octobre, la plupart des sous-secteurs ayant affiché une croissance. Les hausses les plus marquées ont été observées dans les magasins d'alimentation, les magasins de marchandises diverses (qui comprennent les grands magasins) et les magasins de vêtements et d'accessoires vestimentaires. Des replis ont été enregistrés dans les magasins de produits de santé et de soins personnels, les stations-service et les magasins d'appareils électroniques et ménagers.

Le commerce de gros s'est accru de 0,6 % en octobre, ce qui a contrebalancé en partie le recul de 1,3 % inscrit en septembre. Les grossistes-marchands de matériaux et fournitures de construction, de véhicules et de pièces automobiles, et de produits alimentaires, de boissons et de tabac ont enregistré des hausses. Les grossistes-marchands de produits agricoles et d'articles personnels et ménagers ont affiché un repli.

Le secteur de la finance et des assurances recule

Le secteur de la finance et des assurances a baissé de 0,5 % en octobre. Il s'agit d'un troisième recul mensuel consécutif. Les services bancaires, les services d'investissement financier et les services d'assurance ont tous fléchi, surtout sous l'effet de diminutions des revenus de placements et du volume du marché.

Le secteur public connaît une légère hausse

Le secteur public (qui regroupe les services d'enseignement, la santé et les administrations publiques) a connu une légère hausse de 0,1 % en octobre. Les soins de santé et les services d'enseignement ont progressé, alors que les administrations publiques ont affiché un léger recul.

Les services publics affichent une baisse

Les services publics se sont repliés de 1,0 % en octobre, en raison des diminutions observées dans la production, le transport et la distribution d'électricité et dans la distribution de gaz naturel.

Autres industries

Après un été vigoureux, les secteurs influencés par le tourisme ont connu une baisse en octobre. Les services d'hébergement et de restauration ont diminué de 0,3 %, en raison du repli des services d'hébergement. La production du secteur des arts, des spectacles et des loisirs a baissé de 0,2 %, du fait d'un recul enregistré dans le sous-secteur du divertissement, des loisirs, des jeux de hasard et des loteries.

Les services de transport et d'entreposage ont diminué de 0,2 % en octobre. La diminution de l'extraction de pétrole et de gaz explique la baisse de production survenue dans le transport par pipeline. Le transport aérien et le transport par eau ont reculé pour la première fois depuis mai 2016. Le transport ferroviaire a progressé en raison de la hausse des exportations de biens devant généralement être livrés par train (comme le pétrole, le charbon et les véhicules automobiles).

Graphique 3  Graphique 3: Contribution des principaux secteurs industriels à la variation en pourcentage du produit intérieur brut en octobre
Contribution des principaux secteurs industriels à la variation en pourcentage du produit intérieur brut en octobre


  Note aux lecteurs

Les données mensuelles sur le produit intérieur brut (PIB) par industrie aux prix de base sont des estimations selon des indices de volume en chaîne dont l'année de référence est 2007. Cela signifie que les données pour chaque industrie et chaque agrégat sont obtenues à partir d'un indice enchaîné de volume multiplié par la valeur ajoutée de l'industrie en 2007. Les données mensuelles sont ajustées aux indices de volume Fisher du PIB enchaînés annuellement, lesquels sont obtenus à partir des tableaux des ressources et des emplois (TRE) en prix constants jusqu'à la dernière année des TRE (2013).

Pour la période commençant en janvier 2014, on a établi les données en enchaînant un indice de volume Laspeyres à pondération fixe à la période précédente. La pondération fixe est constituée des prix des industries de 2013.

Cette approche rend les données mensuelles du PIB par industrie plus comparables à celles du PIB établies selon les dépenses, enchaînées trimestriellement.

Toutes les données qui figurent dans le présent communiqué sont désaisonnalisées. Pour obtenir des renseignements sur la désaisonnalisation, voir le document intitulé Données désaisonnalisées — Foire aux questions.

Pour obtenir plus d'information sur le PIB, voir la vidéo « Qu'est-ce que le produit intérieur brut (PIB)? »

Révisions

Dans le présent communiqué sur le PIB mensuel par industrie, les données ont été révisées rétroactivement à janvier 2016.

Chaque mois, les plus récentes données administratives et données d'enquêtes de différentes industries de l'économie sont intégrées, ce qui donne lieu à des révisions statistiques. Des données administratives mises à jour et révisées (y compris des statistiques fiscales), de nouveaux renseignements fournis par les répondants aux enquêtes sur l'industrie ainsi que des changements standards apportés aux calculs de désaisonnalisation sont pris en compte lors de chaque diffusion.

Pour obtenir plus de renseignements concernant le PIB national mensuel par industrie, consultez le module Système des comptes macroéconomiques figurant sur notre site Web.

Tableaux de données CANSIM en temps réel

Le tableau de données CANSIM en temps réel 379-8031 sera mis à jour le 13 janvier 2017. Pour obtenir plus de renseignements, consultez le document Tableaux de données CANSIM en temps réel.

Prochaine diffusion

Les données de novembre 2016 sur le PIB par industrie seront diffusées le 31 janvier 2017.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Allan Tomas au 613-790-6570, Division des comptes des industries.

Date de modification :