Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Recettes monétaires agricoles, premier trimestre de 2017

Diffusion : 2017-05-24

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Canada

16,1 milliards de dollars

Premier trimestre de 2017

1,0 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – T.-N-L.

34,9 millions de dollars

Premier trimestre de 2017

1,9 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Î.-P.-É.

131,9 millions de dollars

Premier trimestre de 2017

0,8 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – N.-É.

148,1 millions de dollars

Premier trimestre de 2017

-3,0 % baisse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – N.-B.

137,0 millions de dollars

Premier trimestre de 2017

0,8 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Qc

1 907,9 millions de dollars

Premier trimestre de 2017

4,6 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Ont.

2 703,3 millions de dollars

Premier trimestre de 2017

1,7 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Man.

1 812,1 millions de dollars

Premier trimestre de 2017

4,8 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Sask.

4 489,0 millions de dollars

Premier trimestre de 2017

-4,7 % baisse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Alb.

4 127,0 millions de dollars

Premier trimestre de 2017

3,8 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – C.-B.

617,3 millions de dollars

Premier trimestre de 2017

2,2 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Les recettes monétaires agricoles des agriculteurs canadiens ont totalisé 16,1 milliards de dollars au premier trimestre de 2017, en hausse de 1,0 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. L'augmentation des paiements de programme (+56,8 %) et des recettes des cultures (+0,5 %) a été tout juste suffisante pour contrebalancer la baisse des recettes du bétail (-2,7 %).

Les recettes monétaires agricoles, qui comprennent les recettes des cultures et du bétail ainsi que les paiements de programme, ont augmenté dans huit provinces par rapport au premier trimestre de 2016. Les hausses variaient entre 4,8 % au Manitoba et 0,8 % à l'Île-du-Prince-Édouard et au Nouveau-Brunswick.

La baisse des recettes enregistrée en Saskatchewan (-4,7 %) et en Nouvelle-Écosse (-3,0 %) a ralenti la croissance nationale.

Recettes du bétail

Les recettes du bétail ont reculé de 165 millions de dollars pour se chiffrer à 6,0 milliards de dollars au premier trimestre de 2017. Il s'agit de la deuxième baisse consécutive d'une année à l'autre pour la période de janvier à mars. Ce recul est principalement attribuable à la diminution soutenue des recettes des bovins et des veaux (-12,9 %). Les prix moyens des bovins et des veaux ont fléchi de 12,4 % par rapport au premier trimestre de 2016, et de 24,3 % par rapport au premier trimestre de 2015. En revanche, les prix au premier trimestre de 2017 ont affiché une hausse de 7,7 % par rapport au dernier trimestre de 2016, marquant la première hausse d'un trimestre à l'autre depuis le deuxième trimestre de 2015.

La diminution des mises en marché des bovins et des veaux (-0,6 %) a également contribué au recul des recettes au premier trimestre. Les baisses enregistrées au chapitre des mises en marché internationales (-17,2 %) et interprovinciales (-3,6 %) ont plus que suffi à compenser la hausse de 4,4 % des mises en marché pour l'abattage au Canada.

Les recettes dans les secteurs assujettis à la gestion de l'offre se sont accrues de 4,8 %, ce qui a atténué la diminution des recettes des bovins et des veaux. Ce sont les recettes laitières (+6,9 %) qui ont le plus contribué à la hausse, alors que les mises en marché et les prix ont tous deux augmenté. La hausse des recettes des œufs (+4,3 %) et des poulets (+1,7 %), attribuable à l'augmentation des mises en marché, a également contribué à cette croissance.

L'augmentation des recettes des porcs (+3,1 %), attribuable à une hausse des prix de 5,6 %, a aussi contribué à modérer le recul des recettes des bovins et des veaux.

Les recettes du bétail ont fléchi dans huit provinces, les reculs se situant entre 17,3 % en Saskatchewan et 0,6 % en Ontario. Elles se sont accrues de 1,4 % à Terre-Neuve-et-Labrador et de 1,0 % au Québec.

Recettes des cultures

Les recettes des cultures ont augmenté de 46 millions de dollars (+0,5 %) au premier trimestre par rapport au même trimestre en 2016. La Saskatchewan était la seule province à enregistrer un recul des recettes des cultures, celles-ci ayant fléchi de 7,5 % (-303 millions de dollars). Cette diminution a presque suffi à contrebalancer les hausses enregistrées dans le reste du Canada.

Les recettes du canola, la culture dont les recettes étaient les plus élevées de la période, ont crû de 15,1 % pour se chiffrer à 2,5 milliards de dollars, sous l'effet de la hausse des mises en marché (+9,4 %) et des prix (+5,2 %).

Le remboursement des recettes différées provenant des ventes de céréales (+8,6 %) et la croissance des recettes du soya (+15,7 %) ont également contribué à la hausse des recettes des cultures. Les prix du soya se sont accrus de 10,0 % par rapport au même trimestre de l'année précédente, et les mises en marché ont connu une augmentation de 5,2 %.

Une baisse de 34,0 % des recettes des lentilles a atténué la hausse des recettes des cultures, alors que les prix ont reculé de 33,6 % par rapport au premier trimestre de 2016. Les prix des lentilles ont atteint un sommet au deuxième trimestre de 2016 avant de diminuer lorsque la production mondiale a commencé à se redresser.

Les recettes du blé dur ont fléchi de 26,6 %, principalement en raison d'une diminution de 26,9 % des prix à la suite de la production canadienne record de 2016. Les recettes du blé, sauf le blé dur, ont également atténué la hausse des recettes des cultures, ayant diminué de 7,9 % alors que les mises en marché et les prix ont tous deux reculé.

Paiements de programme

Au premier trimestre, les paiements de programme ont enregistré une hausse de 56,8 % par rapport au premier trimestre de 2016 pour se chiffrer à 752 millions de dollars. L'augmentation des paiements d'assurance-récolte (+63,5 %), principalement en Saskatchewan, constitue la principale raison de cette hausse au premier trimestre de 2017.



  Note aux lecteurs

Toutes les données sont exprimées en dollars courants. Les recettes monétaires agricoles mesurent le revenu brut des entreprises agricoles. Elles comprennent les ventes de productions végétales et animales (sauf les ventes entre les exploitations agricoles d'une même province) et les paiements de programme. Les recettes sont comptabilisées lorsque l'argent est versé aux agriculteurs. Elles ne représentent pas les bénéfices des agriculteurs, car ces derniers doivent payer leurs dépenses, rembourser leurs prêts et couvrir l'amortissement.

En général, les recettes monétaires agricoles sont fondées sur les mises en marché mensuelles et les prix mensuels de divers produits. Les mises en marché représentent les quantités vendues, exprimées selon diverses unités de mesure.

Les données sont tirées de fichiers administratifs et proviennent de diverses enquêtes de Statistique Canada ou d'autres sources. Ces données sont sujettes à révision.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les recettes monétaires agricoles et le revenu agricole net de 2016, consultez le communiqué intitulé « Revenu agricole » diffusé dans Le Quotidien d'aujourd'hui.

Les données sur les recettes monétaires agricoles des deuxième et troisième trimestres de 2017 seront publiées en novembre.

Produits

Des tableaux sommaires sont également offerts.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :