Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Ventes de biens et de services environnementaux et de technologies propres, 2015

Diffusion : 2017-10-30

En 2015, les entreprises canadiennes ont tiré plus de 3,4 milliards de dollars de la vente de biens environnementaux et de technologies propres fabriqués au Canada, tandis que la vente liée aux services représentait près de 3,8 milliards de dollars. Les revenus totaux tirés de la vente de services environnementaux et de technologies propres ont atteint 11,1 milliards de dollars si les services de gestion des déchets sont inclus.

Ces revenus ne fournissent qu'une image partielle de l'activité dans le secteur des technologies propres au Canada.

Biens environnementaux et de technologies propres

Les ventes élevées de matériel pour les technologies d'énergie renouvelable, par exemple dans le cadre de projets de production d'énergie éolienne, solaire et hydroélectrique, reflétaient les efforts du Canada pour passer à une économie à faibles émissions de carbone. Dans ce secteur, les entreprises ont déclaré des revenus de 1,3 milliard de dollars, ce qui représente 38 % des ventes totales de biens environnementaux et de technologies propres.

Les entreprises ont aussi tiré avantage de l'engagement du Canada de fournir des services de gestion des déchets fiables afin de continuer à protéger l'environnement. En 2015, la vente de matériel de gestion de déchets non dangereux (616 millions de dollars) et de technologies de traitement des eaux usées industrielles et du traitement des eaux d'égout par les municipalités (526 millions de dollars) a représenté le tiers de la valeur totale des biens vendus dans le secteur des technologies propres du Canada.

La vente de la technologie et du matériel requis pour intervenir en cas de déversements ou dans le cadre de projets d'assainissement visant d'anciens sites a totalisé 361 millions de dollars.

Les fabricants canadiens ont tiré profit de nouveaux marchés et de marchés en évolution, tandis que les ventes de technologies pour réseau intelligent et stockage d'énergie ont atteint 328 millions de dollars. Par ailleurs, les ventes relatives à la surveillance et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la pollution atmosphérique ont atteint 76 millions de dollars. Dans cette dernière catégorie, on comptait l'équipement requis pour la séquestration du carbone et les technologies de charbon propre, tandis que les entreprises cherchaient à adopter de nouvelles méthodes pour gérer leurs émissions de carbone dans le cadre de leurs activités de production. En 2015, les entreprises vendant des produits à l'appui de la fabrication de bioénergie et de biomatériaux ont déclaré des ventes de 51 millions de dollars.

Services environnementaux et de technologies propres

En 2015, les services d'assainissement des lieux et d'intervention en cas d'urgence environnementale ont généré des revenus de près de 1,5 milliard de dollars, tandis que les revenus des services de conseils en environnement, qui proposent des évaluations environnementales et des audits, ont atteint un peu plus de 1,9 milliard de dollars.

Les ventes des entreprises qui fournissent des services d'efficacité énergétique, comme la certification des bâtiments écologiques et des services de conseils en efficacité énergétique, ont atteint 280 millions de dollars en 2015.

La prestation de services de gestion de déchets est la source la plus importante de revenus des services de technologies propres. Les fournisseurs de services de gestion de déchets privés ont déclaré des revenus de près de 7,3 milliards de dollars, d'après les données recueillies par l'Enquête sur l'industrie de la gestion des déchets. Les services de gestion de déchets comprennent notamment la collecte des déchets, des matières recyclables et des matières organiques, ainsi que l'exploitation de sites d'enfouissement, d'installations de transfert et d'installations de traitement des matières recyclables et organiques.

Exportations et emploi dans le secteur environnemental et des technologies propres

Les entreprises canadiennes ont exporté 1,2 milliard de dollars de biens et de services environnementaux et de technologies propres en 2015. Plus de 80 % des exportations étaient destinées aux États-Unis. Le reste des exportations étaient réparties entre les autres marchés internationaux.

En 2015, environ 23 000 Canadiens travaillaient dans le secteur environnemental et des technologies propres. L'industrie de la gestion des déchets employait un peu plus de 38 000 personnes à temps plein et à temps partiel en 2015.



  Note aux lecteurs

Technologies propres

À l'exception des services de gestion des déchets et de conseils en environnement, ces données sont tirées de l'Enquête sur les biens et services environnementaux. Les revenus et les données sur l'emploi des services de gestion de déchets sont tirés de l'Enquête sur l'industrie de la gestion des déchets. Les revenus des services de conseils en environnement sont tirés de l'Enquête annuelle sur les industries de services : services de conseils de 2015.

Dans le cadre de l'initiative du gouvernement fédéral visant à élaborer une stratégie relative aux données sur les technologies propres, Statistique Canada a élargi son Enquête sur les biens et services environnementaux en 2015, afin d'y ajouter un ensemble partiel de biens et de services de technologies propres. Au cours des cycles futurs d'enquête, la collecte de données dans ce domaine sera élargie.

Par technologies propres, on entend ce qui suit :

  • tous les biens ou les services conçus principalement pour contribuer à l'assainissement ou à la prévention de tout type de dommage environnemental;
  • tous les biens ou les services qui sont moins polluants ou plus économes en ressources que leurs équivalents ordinaires qui ont une utilité semblable. Toutefois, leur utilité principale n'est pas liée à la protection de l'environnement.

L'enquête permet de recueillir les revenus de nombreux domaines du secteur des technologies propres en croissance au Canada. Une mesure complète des ventes de technologies propres dans l'économie canadienne est accessible par l'intermédiaire du compte satellite des technologies propres de Statistique Canada, duquel l'Enquête sur les biens et services environnementaux est une des nombreuses composantes. Le compte satellite des technologies propres renferme toutes les transactions à l'échelle de l'économie du secteur des technologies propres, comme l'énergie et les ferrailles, tandis que l'Enquête sur les biens et services environnementaux produit des données sur un sous-ensemble clairement défini de biens et de services dont le champ est plus précis que les données saisies dans le compte satellite des technologies propres.

Des changements ont été apportés aux méthodes d'enquête servant à produire les estimations des biens environnementaux. Il faut donc procéder avec prudence lorsqu'on cherche à comparer les estimations de 2015 à des estimations précédentes de l'Enquête sur les biens et services environnementaux. C'est particulièrement le cas pour ce qui est des estimations par catégorie.

Produits

La publication Les technologies propres et l'Enquête sur les biens et services environnementaux : un guide de référence technique, 2012 et 2015 (Numéro au catalogue16-511-X) peut maintenant être consultée en ligne.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :