Publications

Un coup d'œil sur l'agriculture canadienne

Changements démographiques dans le secteur canadien de l’agriculture

Martin S. Beaulieu, Division de l’agriculture

Passer au texte

Début du texte

La structure de  l’agriculture a considérablement évolué au cours des deux dernières décennies, le nombre de fermes ayant diminué mais leur taille ayant augmenté. Selon le Recensement de l’agriculture, le nombre de fermes a graduellement diminué entre 1991 et 2011, passant de 280 043 à 205 730. Depuis 1991, la superficie agricole moyenne est passée de 598 à 778 acres, tandis que le nombre d’exploitants agricoles a diminué pour passer de 390 875 à 293 925, ce qui représente une baisse de 24,8 %. Pendant cette même période, l’âge moyen des exploitants agricoles a augmenté, passant de 47,5 à 54,0 ans.

Entre 1991 et 2011, le nombre d’exploitants de moins de 55 ans est passé de 265 495 à 152 015, tandis que le nombre d’exploitants plus âgés a augmenté, passant de 125 380 à 141 920. Le graphique 1 illustre le rétrécissement de la pyramide d’âge, attribuable à la diminution du nombre d’exploitants agricoles de moins de 50 ans.La tendance caractérisée par un moins grand nombre d’exploitants agricoles et de fermes ne montre pas de signes de renversement et pourrait laisser présager un important roulement des actifs agricoles à l’avenir. Il est également raisonnable de s’attendre à ce que d’importants actifs agricoles soient achetés par les agriculteurs restants (ce qui aura pour effet d’accroître le nombre de grandes fermes) ou par des agriculteurs débutantsNote1, des investisseurs privés ou des agriculteurs immigrants à mesure que le nombre de jeunes exploitants agricoles continuera de diminuer.


Graphique 1 Répartition des exploitants agricoles selon l'âge et le sexe, Canada, 1991 et 2011

Description du graphique 1

Le présent article s’intéresse aux secteurs les plus touchés par l’accroissement du nombre de départs à la retraite d’agriculteurs. À l’aide des données des recensements de l’agriculture de 2011, de 2001 et de 1991, une comparaison de la répartition des fermes selon l’âge de l’exploitant le plus âgé est faite entre provinces, types de fermes et tailles de fermes.

Moins de fermes exploitées par de jeunes exploitants

Depuis 1991, le nombre total de fermes canadiennes a diminué de 74 439 pour s’établir à 205 730 en 2011. Toutefois, du point de vue de l’âge de l’exploitant, cette baisse n’a pas été observée dans tous les groupes démographiques. Le nombre de fermes dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus a augmenté, passant de 105 604 en 1991 à 113 475 en 2011. Au Recensement de l’agriculture de 2011, ces fermes représentaient 55,2 % de toutes les exploitations agricoles, comparativement à 37,7 % en 1991.

Entre 1991 et 2011, le nombre de fermes dont l’exploitant le plus âgé avait moins de 40 ans a fléchi de près de 75,0 %, passant de 74 159 à 20 299. Ces exploitations représentaient 9,9 % du nombre total de fermes en 2011, comparativement à 26,5 % en 1991. Le graphique 2 illustre l’important changement dans la répartition des fermes selon l’âge de l’exploitant le plus âgé.


Graphique 2 Répartition des fermes selon l'âge de l'exploitant le plus âgé, Canada, 1991, 2001 et 2011

Description du graphique 2

Comme l’indiquent les données de l’Enquête sur la population active de Statistique Canada, le nombre croissant de travailleurs autonomes sur le marché du travail n’est pas un phénomène propre à l’agriculture; la situation découle plutôt du vieillissement de la population canadienneNote2 Comme l’agriculture demeure une importante source de travail autonome dans les régions rurales, à la campagne et à proximité des grands centres urbains, les répercussions du vieillissement de la main-d’œuvre vont au-delà de l’industrie agricole.

Distribution géographique des changements démographiques survenus dans le secteur canadien de l'agriculture

En 2011, les fermes dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus occupaient une place plus importante dans toutes les provinces (tableau 1), quoiqu’elles étaient relativement plus nombreuses en Colombie-Britannique et dans les provinces de l’Atlantique, où elles représentaient plus de 60 % de toutes les fermes. Le Québec était la seule province où ce taux se chiffrait à moins de 50 % (48,8 %). De concert avec le Québec, le Manitoba (51,9 %) et la Saskatchewan (54,6 %) comptaient relativement peu de fermes dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus par rapport au pourcentage national.

À l’inverse, la Colombie-Britannique (6,4 %) et les provinces de l’Atlantique (7,1 %) ont enregistré la plus faible proportion de fermes comptant de jeunes exploitants (c.-à-d., de moins de 40 ans).

Tableau 1
Répartition des fermes selon l’âge de l’exploitant le plus âgé, Canada et provinces, 2011
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau 1 Répartition des fermes selon l’âge de l’exploitant le plus âgé Fermes selon l'âge de l'exploitant le plus âgé, Moins de 40 ans, 40 à 44 ans, 45 à 49 ans, 50 à 54 ans et 55 ans et plus, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
  Fermes selon l'âge de l'exploitant le plus âgé
Moins de 40 ans 40 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 ans et plus
pourcentage
Canada 9,9 6,9 11,8 16,2 55,2
Provinces de l’Atlantique 7,1 6,5 11,5 15,0 60,0
Québec 10,7 7,7 14,4 18,4 48,8
Ontario 9,5 6,7 11,5 15,9 56,4
Manitoba 11,5 7,7 12,3 16,6 51,9
Saskatchewan 11,8 6,6 11,0 16,1 54,6
Alberta 9,6 7,1 11,7 15,8 55,8
Colombie-Britannique 6,4 6,2 10,6 15,1 61,6

Le graphique 3 montre que la proportion de fermes dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus a progressé de plus de 20 points de pourcentage en Colombie-Britannique, dans les provinces de l’Atlantique et au Québec entre 1991 et 2011. Au cours de la même période, c’est au Québec qu’a le plus diminué le pourcentage de fermes dont l’exploitant le plus âgé avait moins de 40 ans (-19,7 %); viennent ensuite l’Alberta (-17,7 %) et le Manitoba (-16,9 %). Dans toutes les provinces, on a enregistré une hausse importante de la proportion de fermes dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus, ainsi qu’une diminution du nombre de fermes dont l’exploitant le plus âgé avait moins de 40 ans. Le phénomène selon lequel un groupe moins nombreux de jeunes exploitants est prêt à prendre la relève du groupe d’exploitants plus âgés qui approchent de la retraite est très répandu.

Graphique 3 Variation en points de  pourcentage du nombre de fermes selon l’âge de l’exploitant le plus âgé, Canada et provinces,  1991 à 2011

Description du graphique 3

Type de ferme et changements démographiques

Le graphique 4 montre que les fermes dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus occupaient une place prépondérante parmi tous les types de fermes. Elles atteignaient une proportion qui variait de 32,7 % pour les exploitations porcines à 59,1 % pour le type de ferme « autre ».

Les fermes dont l’exploitant le plus âgé avait moins de 40 ans représentaient entre 8,0 % et 12,2 % de tous les types de fermes, à l’exception des fermes porcines, où ce taux se chiffrait à 15,7 % (graphique 4). La plus grande stabilité de revenu que procure le système de gestion de l’offre aux exploitations laitières, de volaille et d’œufs peut être suffisamment attrayante pour amener la jeune génération d’exploitants à continuer d’œuvrer dans le secteur agricole et d’exploiter la ferme familiale. En raison principalement de l’importante somme d’argent capitalisée en actifs agricoles (en particulier pour le quota de production dans les exploitations laitières et de volaille), la jeune génération aura pour défi de mobiliser d’importants capitaux afin de payer la génération plus âgée. Pour ce qui est des fermes porcines, la stabilité des prix ne contribue absolument pas à attirer la plus jeune génération. La création d’une ferme porcine est relativement plus facile pour les jeunes exploitants puisqu’ils pénètrent souvent dans le secteur en établissant des contrats avec de grandes sociétés intégratrices.Note3.

Graphique 4 Répartition des fermes selon l'âge de l'exploitant le plus âgé et le type de ferme, Canada, 2011

Description du graphique 4

Néanmoins, c’est entre 1991 et 2011 que les secteurs porcin et laitier ont vu leur proportion de fermes exploitées par des jeunes de moins de 40 ans baisser le plus. Sur cette période, les fermes porcines ont enregistré une diminution de 23,4 points de pourcentage, et les fermes laitières, de 19,8 points. Fait intéressant, les groupes plus âgés (50 ans et plus) du secteur porcin ont affiché une hausse combinée de 23,4 points de pourcentage. Les exploitants de fermes porcines plus âgés et expérimentés n’ont pas nécessairement profité du programme de transitionNote4.

Entre 1991 et 2011, c’est dans la catégorie « autre » que la proportion de fermes dont l’exploitant agricole le plus âgé avait 55 ans ou plus a augmenté le plus, en hausse de 22,9 points de pourcentage (tableau 2).

Tableau 2
Variation en points de pourcentage du nombre de fermes selon l’âge de l’exploitant le plus âgé et le type de ferme, Canada, 1991 à 2011
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau 2 Variation en points de pourcentage du nombre de fermes selon l’âge de l’exploitant le plus âgé et le type de ferme. Les données sont présentées selon Type de ferme (titres de rangée) et Fermes selon l'âge de l'exploitant le plus âgé, Moins de 40 ans, 40 à 44 ans, 45 à 49 ans, 50 à 54 ans et 55 ans
et plus, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Type de ferme Fermes selon l'âge de l'exploitant le plus âgé
Moins de 40 ans 40 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 ans
et plus
pourcentage
Bovins de boucherie -12,4 -4,3 -0,8 4,4 13,1
Produits laitiers -19,8 -3,6 5,1 8,8 9,5
Porcs -23,4 -4,2 4,2 13,0 10,4
Volailles et œufs -17,8 -4,1 1,1 7,2 13,7
Graines oléagineuses
et céréales
-17,0 -4,6 0,4 5,4 15,9
Horticulture -15,2 -6,6 -1,3 3,9 19,1
Autres -15,7 -7,7 -2,3 2,8 22,9

Taille des fermes et changements démographiques

Les données du Recensement de l’agriculture de 2011 ont révélé quelques différences dans la répartition des fermes selon l’âge de l’exploitant le plus âgé et la taille de la ferme (mesurée par les revenus agricoles bruts totaux). De façon générale, les fermes comprenant des exploitants plus âgés occupaient une place prépondérante parmi les petites fermes. On dénombrait 76 564 fermes comptant un exploitant de 55 ans ou plus et ayant des revenus agricoles bruts de moins de 100 000 $. Ces exploitations représentaient 37,2 % de toutes les fermes du Canada et près de 60 % des petites fermes. Dans plus de la moitié des exploitations de petite ou de moyenne taille (dont les recettes annuelles brutes atteignaient entre 100 000 $ et 250 000 $), l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus. La proportion de grandes fermes (250 000 $ et plus) dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus était semblable (autour de 45 %, tableau 3).

Tableau 3
Répartition des fermes selon l’âge de l’exploitant le plus âgé et la taille de la ferme, Canada, 2011
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau 3 Répartition des fermes selon l’âge de l’exploitant le plus âgé et la taille de la ferme. Les données sont présentées selon Recettes brutes (titres de rangée) et Fermes selon l'âge de l'exploitant le plus âgé, Moins de 40 ans, 40 à 44 ans, 45 à 49 ans, 50 à 54 ans et 55 ans et plus, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Recettes brutes Fermes selon l'âge de l'exploitant le plus âgé
Moins de 40 ans 40 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 ans et plus
pourcentage
Moins de 100 000 $ 9,0 6,1 10,5 14,5 59,9
100 000 $ à 249 999 $ 11,9 7,3 12,6 17,5 50,8
250 000 $ à 499 999 $ 12,1 8,9 14,8 18,9 45,3
500 000 $ à 999 999 $ 10,5 9,2 16,0 19,5 44,9
1 000 000 $ à 1 999 999 $ 9,7 8,7 15,1 21,7 44,8
2 000 000 $ et plus 6,7 7,5 10,9 29,2 45,7

Le graphique 5 montre que c’est entre 1991 et 2011 que la proportion de fermes de petite ou de moyenne taille (ayant des recettes annuelles brutes de moins de 250 000 $) dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus a augmenté le plus. Le pourcentage de petites fermes a progressé de 19,5 points de pourcentage au cours de cette période, comparativement à 22,5 % pour les fermes de moyenne taille. Par ailleurs, la proportion de fermes dont l’exploitant le plus âgé avait moins de 40 ans a diminué, indépendamment de la taille de l’exploitation. Il vaut également la peine de parler de la proportion de très grandes fermes (dont les revenus agricoles bruts se chiffrent à 2 000 000 $ ou plus) exploitées par des personnes au début de la cinquantaine, qui a augmenté de 16 points de pourcentage entre 1991 et 2001.

Graphique 5 Variation en points de pourcentage du nombre de fermes selon l'âge de l'exploitant le plus âgé et la taille de la ferme (recettes brutes), Canada, 1991 à 2011

Description du graphique 5

Évolution des fermes canadiennes de 1991 à 2011

Il est particulièrement intéressant de suivre l’évolution des fermes au fil du temps. La présente section examine leur évolution au cours de la période de 1991 à 2011, selon l’âge de l’exploitant le plus âgé. Elle s’attarde aux fermes qui étaient toujours en exploitation en 2011, à celles qui n’étaient plus en activité et à celles qui étaient nouvellement dénombréesNote5.

Tel que mentionné précédemment, on dénombrait 105 604 fermes dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus en 1991. Plus du quart de ces exploitations (28 911 ou 27,4 %) étaient encore en activité en 2011. Au total, 76 693 fermes dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus en 1991 n’ont pas été dénombrées en 2011. Le propriétaire avait sans doute changé au cours de cette période de 20 ans.

Des 74 159 fermes dont l’exploitant le plus âgé avait moins de 40 ans en 1991, plus de la moitié (39 349 ou 53,1 %) étaient toujours en activité en 2011. Dans le quart de ces fermes (17 166 ou 23,1 %), l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus en 2011. Par ailleurs, 34 810 fermes (46,9 %) dont l’exploitant le plus âgé avait moins de 40 ans en 1991 n’ont pas été dénombrées en 2011.

Tableau 4
Évolution des fermes entre 1991 et 2011, Canada
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau 4 Évolution des fermes entre 1991 et 2011. Les données sont présentées selon État en 1991, l'âge de l'exploitant le plus âgé (titres de rangée) et Actives en 1991, Fermes de 1991 non dénombrées en 2011, Toutes les fermes de 1991 dénombrées en 2011, Fermes de 1991 selon l'âge de l'exploitant le plus âgé en 2011 , Moins de 40 ans, 40 à 44 ans, 45 à 49 ans, 50 à 54 ans et 55 ans
et plus, calculées selon nombre d'exploitations unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
État en 1991, l'âge de l'exploitant le plus âgé Actives en 1991 Fermes de 1991 non dénombrées en 2011 Toutes les fermes de 1991 dénombrées en 2011 Fermes de 1991 selon l'âge de l'exploitant le plus âgé en 2011
Moins de 40 ans 40 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 ans
et plus
nombre d'exploitations
Moins de 40 ans 74 159 34 810 39 349 781 1 513 6 666 13 223 17 166
40 à 44 ans 34 342 17 430 16 912 721 178 234 449 15 330
45 à 49 ans 33 881 18 556 15 325 794 566 355 400 13 210
50 à 54 ans 32 057 19 213 12 844 624 772 908 543 9 997
55 ans et plus 105 604 76 693 28 911 1 044 1 582 3 162 4 134 18 989
Toutes les fermes 280 043 166 702 113 341 3 964 4 611 11 325 18 749 74 692
Tableau 5
Fermes de 2011 selon l’âge de l’exploitant le plus âgé et état de dénombrement en 1991
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau 5 Fermes de 2011 selon l’âge de l’exploitant le plus âgé et état de dénombrement en 1991. Les données sont présentées selon État de dénombrement en 1991 (titres de rangée) et État en 2011, Fermes selon l'âge de l'exploitant le plus âgé, Moins de 40 ans, 40 à 44 ans, 45 à 49 ans, 50 à 54 ans, 55 ans
et plus et Toutes les fermes de 1991 dénombrées en 2011, calculées selon nombre d'exploitations unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
État de dénombrement en 1991 État en 2011
Fermes selon l'âge de l'exploitant le plus âgé
Moins de 40 ans 40 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 ans
et plus
Toutes les fermes dénombrées en 2011
nombre d'exploitations
Fermes de 2011 dénombrées en 1991 3 964 4 611 11 325 18 749 74 692 113 341
Fermes de 2011 non dénombrées en 1991 16 335 9 647 13 000 14 624 38 783 92 389
Toutes les fermes en 2011 20 299 14 258 24 325 33 373 113 475 205 730

Parmi les 92 389 fermes qui ont été dénombrées en 2011 mais pas en 1991 (ou « nouvelles fermes »), 38 783 (42 %) étaient des fermes dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus. Elles représentaient 18,9 % de toutes les fermes dénombrées en 2011. En revanche, l’exploitant le plus âgé avait moins de 40 ans dans 16 335 (7,9 %) de ces exploitations. Ces nouvelles fermes dénombrées en 2011 n’avaient pas toutes nécessairement été acquises en totalité ou en partie par de nouveaux investisseurs ou par des agriculteurs débutants. Il pouvait s’agir de fermes existantes qui avaient subi un changement au cours de la période, notamment un changement de propriétaire parmi les membres de la famille, une modification à la forme juridique ou la réorganisation de fermes existantes en nouvelles entités juridiques, etc.

Sommaire

La composition démographique de l’industrie agricole canadienne fait l’objet d’importants changements puisque de nombreux exploitants agricoles atteignent l’âge de la retraite. Le Recensement de l’agriculture de 2011 a révélé que les fermes dont l’exploitant le plus âgé avait 55 ans ou plus représentaient plus de la moitié de toutes les fermes en 2011, comparativement à 37,7 % en 1991. De plus, l’exploitant le plus âgé avait moins de 40 ans dans 1 ferme sur 10, tandis que cette proportion était d’environ 1 sur 4 deux décennies plus tôt. Ces deux tendances ont été observées dans l’ensemble des provinces, dans des fermes de différents types et de différentes tailles.

Les tendances caractérisées par un moins grand nombre d’exploitants, de jeunes exploitants et de fermes ne montrent pas de signes de renversement et peuvent laisser entrevoir une plus grande consolidation et des roulements importants des actifs agricoles à l’avenir. Il pourrait s’avérer bénéfique de recueillir des données complémentaires et d’effectuer des recherches plus poussées sur les caractéristiques démographiques des exploitants agricoles.


Notes

  1. Comprend les exploitants de tous âges.
  2. Bollman, Ray D. et Alessandro Alasia. 2012. Profil des travailleurs autonomes dans les régions rurales et les petites villes du Canada : un départ à la retraite important de travailleurs autonomes est-il imminent? Statistique Canada (publication no 21-006-XIS, vol. 9, no 1).
  3. L’intégration verticale au moyen de contrats de production et de commercialisation est fréquente en production porcine. Dans le cadre de contrats de production, les producteurs élèvent des animaux qui appartiennent à des intégrateurs. Les formules de contrat comprennent les conditions détaillées auxquelles doivent se soumettre les producteurs, qui sont payés en fonction de l’efficacité avec laquelle ils utilisent les aliments fournis par l’intégrateur pour élever les animaux. Dans le cadre de contrats de commercialisation, les producteurs s’engagent à l’avance à vendre leurs animaux aux intégrateurs en vertu d’un système de prix convenu (source : Wikipedia).
  4. Le 15 août 2009, le gouvernement du Canada a annoncé un programme de restructuration pour les producteurs de porcs. Celui-ci prévoit la création d’un fonds de réserve pour perte sur prêts, d’un fonds de commercialisation et d’un programme de transition pour aider les producteurs à quitter l’industrie. Les producteurs admissibles reçoivent des paiements s’ils acceptent de cesser la production porcine au sein de leur exploitation pour un minimum de trois ans.
  5. Une ferme qui n’a pas été dénombrée en 2011 peut avoir changé de propriétaire, de nom d’exploitation ou de structure juridique, ce qui peut entraîner l’impossibilité de suivre la même ferme au fil du temps dans le Recensement de l’agriculture..
Date de modification :