Source de données de remplacement pour les SPV

Source de données de remplacement

Le programme des statistiques sur les postes vacants (SPV) prendra fin après la diffusion en novembre 2019 des données des trois mois se terminant en août 2019. En 2009, le Comité consultatif sur l'information sur le marché du travail a établi que le manque de statistiques sur les postes vacants au Canada était l'une des plus importantes lacunes statistiques relatives au marché du travail. Pour combler cette lacune rapidement et de façon rentable, des statistiques sur les postes vacants ont commencé à être recueillies en 2011 dans le cadre de l'Enquête sur la rémunération auprès des entreprises. Les premières données ont été diffusées en janvier 2012.

La demande croissante d'information plus détaillée et de variables élargies a mené à la création d'une enquête consacrée aux postes vacants, l'Enquête sur les postes vacants et les salaires (EPVS). Celle-ci vise la collecte et la diffusion de données sur le nombre de postes vacants par profession et par région, ainsi que sur d'autres caractéristiques des postes vacants. Depuis 2015, des données sur la concentration, l'emplacement et les caractéristiques des postes vacants sont produites trimestriellement dans le cadre de l'EPVS.

La consultation les principaux utilisateurs de ces deux programmes a mené à la décision de mettre fin au programme des SPV. Les dernières données du programme, qui portent sur la période de référence se terminant en août 2019, seront diffusées le 28 novembre 2019. La collecte de données sur les postes vacants au moyen d'une seule enquête permettra de réduire les coûts, le dédoublement du travail et le fardeau de réponse. L'EPVS est la source la plus complète de renseignements sur les postes vacants de Statistique Canada.

Pour aider les utilisateurs à faire la transition du programme des SPV au programme de l'EPVS, un tableau de concordance entre les deux programmes (tableau 1) et un tableau de comparaison des principaux éléments de chaque programme (tableau 2) sont fournis plus loin. Les utilisateurs, ayant accès à des données des deux programmes pour plusieurs années (du premier trimestre de 2015 au troisième trimestre de 2019), pourront mieux comprendre le comportement des deux séries de données et les liens qui les unissent en fonction de l'évolution des conditions économiques et du marché du travail.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec le Service à la clientèle, Centre de l'information sur le marché du travail, Statistique Canada, sans frais au 1-866-873-8788 ou par courriel à statcan.labour-travail.statcan@canada.ca.

Tableau 1. Concordance entre les tableaux de l'EPVS et du programme des SPV
Variable Tableau de l'EPVS Tableau du programme des SPVNote de bas de page 2
Nombre de postes vacants 14-10-0326-01 (285-0002) 14-10-0224-01 (284-0001), 14-10-0226-01 (284-0003)
Demande de main d'œuvre 14-10-0326-01 (285-0002) 14-10-0224-01 (284-0001)
Taux de postes vacants 14-10-0326-01 (285-0002) 14-10-0224-01 (284-0001)
Nombre de chômeursNote de bas de page 1 14-10-0022-01 (282-0007) 14-10-0226-01 (284-0003)
Ratio chômeurs-postes vacantsNote de bas de page 1 14-10-0022-01 (282-0007), 14-10-0326-01 (285-0002) 14-10-0226-01 (284-0003)
Notes de bas de page 1

Le nombre de chômeurs est tiré de l'Enquête sur la population active.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Notes de bas de page 2

En plus des tableaux 14-10-0224-01 et 14-10-0226-01, le programme des SPV diffuse deux tableaux annuels correspondants (14-10-0225-01 et 14-10-0227-01).

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Tableau 2. Comparaison de l'Enquête sur les postes vacants et les salaires (EPVS) et des Statistiques sur les postes vacants (SPV)
Comparaison par : EPVS SPV
Population Toutes les entreprises, à l'exception des suivantes :
  • ménages privés;
  • organismes religieux;
  • administration publique provinciale, territoriale et fédérale; et
  • organismes publics internationaux et autres organismes publics extra-territoriaux.
Toutes les entreprises, à l'exception des suivantes :
  • ménages privés;
  • organismes religieux;
  • administration publique provinciale, territoriale et fédérale;
  • organismes publics internationaux et autres organismes publics extra-territoriaux; et
  • entreprises dont les activités principales relèvent principalement du secteur de l'agriculture, de la pêche et du piégeage.
Taille de l'échantillon L'EPVS vise environ 100 000 emplacements chaque trimestre (environ 33 000 par mois). Les SPV utilisent principalement les données provenant de l'Enquête sur la rémunération auprès des entreprises (ERE). L'ERE vise environ 15 000 établissements chaque mois.
Unité d'échantillonnage Niveau de l'emplacement
  • p. ex., l'emplacement commercial individuel (magasin ou restaurant) est généralement visé.
Niveau de l'établissement
  • Un établissement peut représenter un groupe d'emplacements.
  • p. ex., pour un grand détaillant ou une chaîne de restauration, le siège social est généralement visé.
Répondants Le répondant à l'EPVS est plus susceptible d'être directement responsable des ressources humaines. Le répondant à l'ERE est plus susceptible d'être responsable de la paie pour l'entreprise.
Concept de poste vacant Le nombre de postes vacants le premier jour du mois et ceux qui deviendront vacants au cours du mois.
Un poste est vacant s'il satisfait aux conditions suivantes :
  • il est vacant à la date de référence (première journée du mois) ou le deviendra au cours du mois;
  • il y a des tâches à accomplir durant le mois pour le poste en question; et
  • l'employeur cherche activement un travailleur à l'extérieur de l'organisation afin de pourvoir le poste.
Le nombre de postes vacants le dernier jour du mois, puisque c'est la période de référence de l'Enquête sur la rémunération auprès des entreprises.
Un poste est vacant s'il satisfait aux trois conditions suivantes :
  • il existe un poste précis;
  • le travail pourrait débuter dans les 30 jours; et
  • l'employeur cherche activement un travailleur à l'extérieur de l'organisation afin de pourvoir le poste en question.
Source : Statistique Canada, Statistiques sur les postes vacants et Enquête sur les postes vacants et les salaires, 2015.
Tableau 3. Comparaison du nombre de postes vacants et des taux de postes vacants de l`Enquête sur les postes vacants et les salaires et des Statistiques sur les postes vacants, selon la province et le territoire, les trimestres de 2015-2019
  Enquête sur les postes vacants et les salaires Statistiques sur les postes vacants
Postes vacants Taux de postes vacants Postes vacants Taux de postes vacantse
2015T1 milliers % milliers %
Canada 408,1 2,7 % 221,2 1,4 %
Terre-Neuve-et-Labrador 0,0 0,0 % 1,7 0,8 %
Île-du-Prince-Éduard 0,0 0,0 % 1,0 1,7 %
Nouvelle-Écosse 9,2 2,4 % 5,1 1,3 %
Nouveau-Brunswick 4,9 1,7 % 3,1 1,1 %
Québec 60,5 1,8 % 50,9 1,5 %
Ontario 153,4 2,6 % 71,9 1,2 %
Manitoba 14,2 2,5 % 8,1 1,4 %
Saskatchewan 14,2 3,0 % 7,7 1,6 %
Alberta 76,9 3,7 % 35,7 1,7 %
Colombie-Brittanique 68,0 3,4 % 35,2 1,7 %
Yukon 0,0 0,0 % 0,2 1,1 %
Territoires du Nord-Ouest 0,0 0,0 % 0,5 1,9 %
Nunavut 0,0 0,0 % 0,1 0,7 %
2015T2 milliers % milliers %
Canada 451,9 2,9 % 248,8 1,6 %
Terre-Neuve-et-Labrador 5,3 2,6 % 3,0 1,4 %
Île-du-Prince-Éduard 1,8 3,1 % 1,2 1,9 %
Nouvelle-Écosse 11,7 3,0 % 5,4 1,4 %
Nouveau-Brunswick 10,1 3,5 % 2,6 0,9 %
Québec 70,3 2,1 % 54,5 1,6 %
Ontario 178,4 3,0 % 91,5 1,5 %
Manitoba 14,5 2,5 % 8,0 1,4 %
Saskatchewan 15,5 3,2 % 6,8 1,4 %
Alberta 72,3 3,5 % 35,1 1,7 %
Colombie-Brittanique 69,8 3,4 % 39,8 1,9 %
Yukon 0,9 5,2 % 0,3 1,7 %
Territoires du Nord-Ouest 1,0 4,3 % 0,5 1,8 %
Nunavut 0,4 3,7 % 0,2 1,2 %
2015T3 milliers % milliers %
Canada 407,9 2,6 % 234,0 1,5 %
Terre-Neuve-et-Labrador 5,4 2,4 % 2,9 1,3 %
Île-du-Prince-Éduard 1,6 2,5 % 1,4 2,1 %
Nouvelle-Écosse 11,5 2,8 % 5,2 1,3 %
Nouveau-Brunswick 7,7 2,5 % 4,4 1,4 %
Québec 61,4 1,8 % 48,7 1,4 %
Ontario 155,8 2,6 % 79,7 1,3 %
Manitoba 13,2 2,3 % 7,1 1,2 %
Saskatchewan 11,9 2,5 % 6,7 1,4 %
Alberta 64,5 3,2 % 31,4 1,5 %
Colombie-Brittanique 73,0 3,5 % 45,2 2,2 %
Yukon 0,7 4,1 % 0,5 2,3 %
Territoires du Nord-Ouest 0,8 3,5 % 0,6 2,1 %
Nunavut 0,5 4,2 % 0,1 0,8 %
2015T4 milliers % milliers %
Canada 358,8 2,3 % 229,4 1,4 %
Terre-Neuve-et-Labrador 4,4 2,1 % 2,5 1,1 %
Île-du-Prince-Éduard 1,6 2,6 % 0,7 1,1 %
Nouvelle-Écosse 8,4 2,1 % 4,4 1,1 %
Nouveau-Brunswick 6,6 2,2 % 3,2 1,0 %
Québec 52,2 1,5 % 48,7 1,4 %
Ontario 151,6 2,5 % 82,8 1,4 %
Manitoba 11,0 1,9 % 8,8 1,5 %
Saskatchewan 10,7 2,2 % 5,3 1,1 %
Alberta 50,8 2,5 % 35,2 1,7 %
Colombie-Brittanique 60,0 2,9 % 36,8 1,8 %
Yukon 0,5 2,7 % 0,2 1,1 %
Territoires du Nord-Ouest 0,7 2,9 % 0,6 2,3 %
Nunavut 0,3 2,8 % 0,1 0,9 %
2016T1 milliers % milliers %
Canada 330,2 2,2 % 180,5 1,2 %
Terre-Neuve-et-Labrador 3,4 1,7 % 2,0 1,0 %
Île-du-Prince-Éduard 0,8 1,4 % 0,5 0,9 %
Nouvelle-Écosse 7,9 2,1 % 4,1 1,0 %
Nouveau-Brunswick 4,8 1,7 % 2,7 0,9 %
Québec 52,9 1,6 % 37,7 1,1 %
Ontario 138,5 2,3 % 57,3 0,9 %
Manitoba 10,5 1,8 % 8,1 1,4 %
Saskatchewan 9,4 2,0 % 5,1 1,1 %
Alberta 39,2 2,0 % 25,9 1,3 %
Colombie-Brittanique 61,5 3,0 % 36,2 1,7 %
Yukon 0,5 3,2 % 0,3 1,7 %
Territoires du Nord-Ouest 0,7 3,0 % 0,4 1,6 %
Nunavut 0,3 2,9 % 0,1 0,5 %
2016T2 milliers % milliers %
Canada 391,2 2,5 % 217,5 1,4 %
Terre-Neuve-et-Labrador 3,9 1,9 % 1,7 0,8 %
Île-du-Prince-Éduard 1,7 2,9 % 0,7 1,2 %
Nouvelle-Écosse 8,7 2,3 % 5,0 1,3 %
Nouveau-Brunswick 6,8 2,4 % 4,1 1,4 %
Québec 67,0 2,0 % 45,7 1,3 %
Ontario 165,5 2,7 % 74,9 1,2 %
Manitoba 11,6 2,0 % 8,2 1,4 %
Saskatchewan 9,9 2,1 % 6,7 1,4 %
Alberta 42,4 2,2 % 27,0 1,4 %
Colombie-Brittanique 72,2 3,4 % 42,6 2,0 %
Yukon 0,7 4,1 % 0,4 1,7 %
Territoires du Nord-Ouest 0,6 2,6 % 0,3 1,3 %
Nunavut 0,3 3,0 % 0,2 1,1 %
2016T3 milliers % milliers %
Canada 404,9 2,6 % 219,6 1,4 %
Terre-Neuve-et-Labrador 4,0 1,9 % 1,8 0,8 %
Île-du-Prince-Éduard 1,3 2,0 % 0,9 1,4 %
Nouvelle-Écosse 9,2 2,3 % 5,3 1,3 %
Nouveau-Brunswick 6,9 2,3 % 3,6 1,1 %
Québec 66,8 1,9 % 38,8 1,1 %
Ontario 173,5 2,8 % 86,0 1,4 %
Manitoba 11,3 1,9 % 8,3 1,4 %
Saskatchewan 9,2 2,0 % 6,0 1,3 %
Alberta 44,1 2,3 % 27,7 1,4 %
Colombie-Brittanique 77,0 3,6 % 40,3 1,9 %
Yukon 0,5 2,9 % 0,3 1,2 %
Territoires du Nord-Ouest 0,6 2,5 % 0,4 1,3 %
Nunavut 0,4 3,3 % 0,1 0,9 %
2016T4 milliers % milliers %
Canada 381,0 2,4 % 224,7 1,4 %
Terre-Neuve-et-Labrador 3,2 1,5 % 1,7 0,8 %
Île-du-Prince-Éduard 1,0 1,6 % 0,7 1,1 %
Nouvelle-Écosse 8,5 2,1 % 4,0 1,0 %
Nouveau-Brunswick 6,2 2,1 % 3,5 1,1 %
Québec 63,4 1,8 % 45,2 1,3 %
Ontario 162,4 2,6 % 93,5 1,5 %
Manitoba 11,2 1,9 % 7,3 1,2 %
Saskatchewan 8,4 1,8 % 5,7 1,2 %
Alberta 42,4 2,2 % 24,2 1,2 %
Colombie-Brittanique 72,8 3,4 % 38,2 1,8 %
Yukon 0,6 3,2 % 0,2 1,1 %
Territoires du Nord-Ouest 0,5 2,4 % 0,4 1,3 %
Nunavut 0,2 2,0 % 0,1 0,8 %
2017T1 milliers % milliers %
Canada 387,1 2,5 % 211,2 1,3 %
Terre-Neuve-et-Labrador 3,0 1,5 % 1,5 0,7 %
Île-du-Prince-Éduard 1,1 2,0 % 0,9 1,5 %
Nouvelle-Écosse 7,4 1,9 % 3,5 0,9 %
Nouveau-Brunswick 5,7 2,0 % 2,9 1,0 %
Québec 67,7 2,0 % 43,6 1,2 %
Ontario 171,1 2,8 % 80,7 1,3 %
Manitoba 10,6 1,8 % 7,3 1,2 %
Saskatchewan 8,5 1,8 % 6,4 1,4 %
Alberta 42,6 2,2 % 26,1 1,3 %
Colombie-Brittanique 68,2 3,2 % 37,4 1,7 %
Yukon 0,4 2,6 % 0,2 1,0 %
Territoires du Nord-Ouest 0,5 2,5 % 0,5 1,8 %
Nunavut 0,3 2,3 % 0,1 0,6 %
2017T2 milliers % milliers %
Canada 459,7 2,9 % 261,1 1,6 %
Terre-Neuve-et-Labrador 4,0 2,0 % 2,4 1,1 %
Île-du-Prince-Éduard 2,3 3,7 % 1,1 1,7 %
Nouvelle-Écosse 10,4 2,7 % 5,2 1,3 %
Nouveau-Brunswick 8,9 3,0 % 3,2 1,1 %
Québec 83,8 2,4 % 53,9 1,5 %
Ontario 185,7 3,0 % 109,4 1,8 %
Manitoba 14,8 2,5 % 7,4 1,2 %
Saskatchewan 11,3 2,4 % 6,7 1,4 %
Alberta 50,9 2,6 % 28,6 1,5 %
Colombie-Brittanique 85,8 4,0 % 42,4 2,0 %
Yukon 0,8 4,8 % 0,4 1,8 %
Territoires du Nord-Ouest 0,7 3,0 % 0,3 1,2 %
Nunavut 0,3 3,0 % 0,2 1,2 %
2017T3 milliers % milliers %
Canada 467,4 2,9 % 277,2 1,7 %
Terre-Neuve-et-Labrador 3,5 1,6 % 2,3 1,0 %
Île-du-Prince-Éduard 2,0 2,9 % 1,1 1,6 %
Nouvelle-Écosse 10,3 2,5 % 5,8 1,4 %
Nouveau-Brunswick 7,6 2,4 % 3,8 1,2 %
Québec 87,4 2,5 % 63,5 1,8 %
Ontario 184,6 3,0 % 99,5 1,6 %
Manitoba 13,9 2,3 % 8,9 1,5 %
Saskatchewan 10,1 2,2 % 6,1 1,3 %
Alberta 53,6 2,7 % 39,1 2,0 %
Colombie-Brittanique 92,6 4,2 % 46,1 2,1 %
Yukon 0,8 4,0 % 0,3 1,2 %
Territoires du Nord-Ouest 0,6 2,4 % 0,4 1,6 %
Nunavut 0,4 3,6 % 0,2 1,0 %
2017T4 milliers % milliers %
Canada 469,4 2,9 % 306,6 1,9 %
Terre-Neuve-et-Labrador 3,4 1,6 % 2,4 1,1 %
Île-du-Prince-Éduard 1,3 2,0 % 0,7 1,1 %
Nouvelle-Écosse 10,1 2,5 % 5,8 1,4 %
Nouveau-Brunswick 7,0 2,3 % 4,9 1,5 %
Québec 92,5 2,6 % 71,7 2,0 %
Ontario 190,4 3,0 % 116,0 1,8 %
Manitoba 14,1 2,4 % 7,9 1,3 %
Saskatchewan 9,4 2,0 % 6,7 1,4 %
Alberta 51,3 2,6 % 35,4 1,8 %
Colombie-Brittanique 88,5 4,0 % 54,1 2,4 %
Yukon 0,6 3,0 % 0,4 1,6 %
Territoires du Nord-Ouest 0,5 2,3 % 0,5 1,8 %
Nunavut 0,4 2,8 % 0,2 1,1 %
2018T1 milliers % milliers %
Canada 461,8 2,9 % 313,1 1,9 %
Terre-Neuve-et-Labrador 2,9 1,5 % 1,9 0,9 %
Île-du-Prince-Éduard 1,2 2,0 % 0,9 1,4 %
Nouvelle-Écosse 9,0 2,3 % 5,1 1,3 %
Nouveau-Brunswick 7,2 2,5 % 5,6 1,9 %
Québec 92,9 2,6 % 72,8 2,0 %
Ontario 180,9 2,9 % 123,4 1,9 %
Manitoba 13,4 2,3 % 7,2 1,2 %
Saskatchewan 9,3 2,0 % 5,9 1,3 %
Alberta 50,7 2,6 % 38,0 1,9 %
Colombie-Brittanique 92,6 4,2 % 51,1 2,3 %
Yukon 0,7 4,3 % 0,5 2,5 %
Territoires du Nord-Ouest 0,8 3,5 % 0,4 1,7 %
Nunavut 0,3 2,8 % 0,1 0,8 %
2018T2 milliers % milliers %
Canada 546,8 3,4 % 360,9 2,2 %
Terre-Neuve-et-Labrador 4,5 2,3 % 2,2 1,1 %
Île-du-Prince-Éduard 2,9 4,7 % 1,5 2,3 %
Nouvelle-Écosse 11,9 3,0 % 5,4 1,3 %
Nouveau-Brunswick 10,6 3,6 % 6,5 2,1 %
Québec 116,3 3,2 % 83,9 2,3 %
Ontario 205,8 3,3 % 145,3 2,3 %
Manitoba 15,9 2,7 % 9,6 1,6 %
Saskatchewan 11,4 2,5 % 7,3 1,5 %
Alberta 59,8 3,0 % 40,0 2,0 %
Colombie-Brittanique 105,7 4,7 % 58,3 2,6 %
Yukon 0,9 5,1 % 0,4 2,0 %
Territoires du Nord-Ouest 0,7 3,1 % 0,4 1,6 %
Nunavut 0,4 3,2 % 0,2 1,3 %
2018T3 milliers % milliers %
Canada 550,7 3,3 % 360,8 2,2 %
Terre-Neuve-et-Labrador 3,9 1,9 % 2,8 1,3 %
Île-du-Prince-Éduard 2,6 3,7 % 1,2 1,7 %
Nouvelle-Écosse 11,6 2,8 % 6,1 1,5 %
Nouveau-Brunswick 9,8 3,0 % 6,9 2,1 %
Québec 118,4 3,2 % 82,4 2,2 %
Ontario 207,0 3,2 % 139,9 2,2 %
Manitoba 15,3 2,5 % 10,0 1,6 %
Saskatchewan 10,8 2,3 % 7,9 1,7 %
Alberta 58,7 2,9 % 40,3 2,0 %
Colombie-Brittanique 110,6 4,8 % 62,1 2,7 %
Yukon 0,9 4,5 % 0,6 2,4 %
Territoires du Nord-Ouest 0,8 3,3 % 0,3 1,0 %
Nunavut 0,4 3,5 % 0,2 1,0 %
2018T4 milliers % milliers %
Canada 547,3 3,3 % 324,1 1,9 %
Terre-Neuve-et-Labrador 4,2 2,1 % 2,4 1,1 %
Île-du-Prince-Éduard 2,1 3,1 % 0,9 1,3 %
Nouvelle-Écosse 11,1 2,7 % 6,2 1,5 %
Nouveau-Brunswick 9,2 2,9 % 6,0 1,8 %
Québec 117,9 3,2 % 70,7 1,9 %
Ontario 217,3 3,3 % 131,7 2,0 %
Manitoba 15,2 2,5 % 10,6 1,7 %
Saskatchewan 8,9 1,9 % 6,9 1,4 %
Alberta 55,0 2,7 % 34,6 1,7 %
Colombie-Brittanique 104,5 4,5 % 53,2 2,3 %
Yukon 0,8 4,2 % 0,3 1,4 %
Territoires du Nord-Ouest 0,7 3,3 % 0,5 2,0 %
Nunavut 0,4 3,1 % 0,2 1,1 %
2019T1 milliers % milliers %
Canada 506,1 3,1 % 313,3 1,9 %
Terre-Neuve-et-Labrador 3,3 1,7 % 2,9 1,4 %
Île-du-Prince-Éduard 1,6 2,7 % 0,9 1,3 %
Nouvelle-Écosse 9,4 2,4 % 6,5 1,6 %
Nouveau-Brunswick 7,8 2,6 % 5,2 1,7 %
Québec 114,2 3,1 % 66,6 1,8 %
Ontario 193,3 3,0 % 124,2 1,9 %
Manitoba 14,0 2,3 % 9,1 1,5 %
Saskatchewan 8,9 1,9 % 6,1 1,3 %
Alberta 49,8 2,5 % 34,5 1,7 %
Colombie-Brittanique 101,9 4,4 % 56,1 2,4 %
Yukon 0,7 4,3 % 0,3 1,6 %
Territoires du Nord-Ouest 0,8 3,5 % 0,5 1,8 %
Nunavut 0,5 3,7 % 0,3 1,7 %
Note : Comme la date de référence des statistiques sur les postes vacants est le dernier jour du mois, les estimations trimestrielles sont décalées d'un mois, par exemple, le premier trimestre est décembre, janvier et février pour les statistiques sur les postes vacants.
Source : Statistique Canada, Statistiques sur les postes vacants et Enquête sur les postes vacants et les salaires, 2015-2019.
Date de modification :