Clavarder avec un expert

Statistique Canada utilise de nouvelles sources de données pour fournir aux Canadiens des mesures solides de la nouvelle économie

Dans l'économie numérique d'aujourd'hui, 75 % des achats par les ménages sont effectués en utilisant des cartes de débit, des cartes de crédit ou des paiements préautorisés. Les salaires sont déposés directement et plus d'un quart des Canadiens utilisent des babillards en ligne pour vendre des produits. Toutes ces opérations sont effectuées numériquement entre les entreprises et les citoyens. Des milliards d'opérations ont lieu chaque année sans heurts, et en fait, de nombreuses institutions utilisent les renseignements connexes régulièrement pour cibler les Canadiens et leur vendre des produits et des services.

Des données actuelles et de haute qualité sont essentielles pour suivre les changements importants qui s'opèrent au sein de l'économie et dans les habitudes de consommation et pour s'assurer que les programmes gouvernementaux demeurent pertinents et efficaces pour les Canadiens. Les enquêtes traditionnelles menées auprès des Canadiens et des entreprises pour fournir régulièrement des renseignements détaillés afin d'éclairer les décisions du gouvernement ont du mal à fournir le type de renseignements nécessaires en temps utile, sans compter leurs coûts et leur fardeau qui ne cessent de croître. Ces données permettront à Statistique Canada d'améliorer les estimations du produit intérieur brut, du commerce international, des ventes au détail, des dépenses des ménages et de l'indice des prix à la consommation. Ce sont des indicateurs clés auxquels les Canadiens se fient pour s'informer sur l'économie, et qui servent pour établir des transferts de paiement entre gouvernements, ainsi qu'entre les gouvernements et les citoyens.

Statistique Canada ne peut satisfaire aux besoins en matière de données des Canadiens avec des outils et des processus désuets, alors que des sources de renseignements riches qui rendent compte de l'économie et de la société avancées d'aujourd'hui continuent à croître. Le fait d'utiliser de façon responsable les données administratives et d'autres sources de données n'est pas nouveau à Statistique Canada. Nous avons conçu des processus robustes avec la protection de la vie privée et la confidentialité comme fondement depuis 100 ans. Nous augmentons davantage la transparence en fournissant aux Canadiens des renseignements sur les enquêtes et les sources de données administratives utilisées pour recueillir, compiler, résumer et diffuser nos statistiques, ainsi que nos partenariats avec les fournisseurs de données.

Après une collaboration étroite de presque un an avec des intervenants, tout en tenant entièrement informé le Commissariat à la protection de la vie privée de nos efforts, un projet pilote pour évaluer le potentiel de l'accès aux données financières des institutions bancaires pour améliorer et éventuellement substituer les données d'enquêtes a été créé et est maintenant à l'étape finale de la mise en œuvre. Nos mesures s'alignent avec les autorisations de la Loi sur la statistique et de la Loi sur la protection des renseignements personnels. Ces travaux incluent le développement de nouvelles méthodes qui limitent à un minimum la quantité de renseignements personnels que Statistique Canada recherche.

Nous comprenons la nature délicate de ces données et nous respectons les préoccupations des Canadiens relatives à la protection de leurs renseignements personnels. En aucun temps, les renseignements personnels ne quitteront Statistique Canada dans nos produits et nos analyses diffusées au public. Aussi, personne d'autre au gouvernement n'obtiendra jamais ces renseignements. La Loi sur la statistique comporte des amendes et des pénalités qui donnent une assurance supplémentaire que ces données sont utilisées strictement à des fins statistiques.

Nous invitons les Canadiens à participer à cette séance de clavardage pour discuter des possibilités découlant de ces nouvelles sources de données.

Jeudi 1 novembre 2018 13:00 - 14:45
Expert(s):
Linda Howatson-Leo, Karen Mihorean, James Tebrake
Date de modification :