Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Erreur d’échantillonnage

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Lorsque vous menez une enquête-échantillon,celle-ci sera sujette à ce que l’on appelle en statistique l’erreur d’échantillonnage.

L’erreur d’échantillonnage se produit lorsqu’on estime une caractéristique de la population en étudiant seulement une partie de la population au lieu de la population au complet. Il s’agit de la différence entre l’estimation calculée à partir d’une enquête-échantillon et la « vraie » valeur qui aurait été obtenue si un recensement auprès de la population entière avait été effectué dans les mêmes conditions. Dans un recensement, il n’y a pas d’erreur d’échantillonnage étant donné que les calculs sont basés sur la population au complet.

Caractéristiques

Erreur d’échantillonnage

  • En général, l’erreur d’échantillonnage diminue au fur et à mesure que la taille de l’échantillon augmente (mais pas proportionnellement).
  • L’erreur d’échantillonnage dépend de la taille de la population étudiée.
  • L’erreur d’échantillonnage dépend de la variabilité de la caractéristique de la population qu’on étudie.
  • On peut tenir compte de l’erreur d’échantillonnage et en réduire la portée grâce à un plan de sondage approprié.
  • L’erreur d’échantillonnage peut être mesurée et contrôlée dans les enquêtes qui utilisent un échantillon probabiliste.

Taille de l’échantillon

En général, plus il y a de personnes qui participent à l’enquête (taille de l’échantillon), moins il y aura d’erreurs d’échantillonnage. Bon nombre de personnes sont étonnées de la petite taille d’enquêtes bien connues. Par exemple, les sondages qui tentent de prédire les tendances de vote sont menés à partir d’échantillons de 1 000 à 2 000 personnes, les échantillons d’environ 1 000 personnes étant les plus répandus. Les cotes d’écoute des programmes télévisés sont évaluées grâce à un sondage auprès d’environ 2 000 téléspectateurs. Ce petit échantillon représente les préférences à la télévision d’une population totale de 12 millions de ménages canadiens! Bien que beaucoup de gens pensent que de tels sondages sont fiables, certains statisticiens remettent en question leur exactitude, étant donné la petite taille de l’échantillon.

Si un des objectifs d’une enquête est d’étudier des sous-populations ou de mesurer des événements rares, alors un échantillon de plus grande taille sera nécessaire. Toutefois, il est important de noter qu’une augmentation de la taille de l’échantillon entraîne une augmentation des coûts.

Taille de la population

À l’exception des populations très petites où le lien est plus direct, la taille d’un échantillon n’augmente pas proportionnellement à la taille de la population. En fait, la taille de la population joue un rôle quasi inexistant lorsqu’il s’agit de grandes populations.

Variabilité de la caractéristique étudiée

En général, plus grande est la différence entre les unités de la population, plus grande sera la taille de l’échantillon nécessaire pour atteindre un certain niveau de fiabilité. Par exemple, si vous deviez mener une enquête sur les milieux de travail auprès d’une population dont les revenus varient entre 30 000 $ et 50 000 $, vous utiliseriez un échantillon de plus petite taille pour atteindre le même niveau de fiabilité que vous utiliseriez pour une population de taille égale pour laquelle les revenus varient entre 5 000 $ et 1 000 000 $.

Plan de sondage

Il est important d’élaborer un plan de sondage efficace, qui comporte un plan d’échantillonnage et une procédure d’estimation. La méthode ou plan d’échantillonnage peut grandement influer sur la taille de l’erreur d’échantillonnage. Bon nombre d’enquêtes comprennent des plans d’échantillonnage complexes. Ceux-ci entraînent souvent un plus grand nombre d’erreurs d’échantillonnage qu’un plan d’échantillonnage aléatoire simple. La procédure d’estimation a également une grande incidence sur l’erreur d’échantillonnage. On traite de ces concepts plus en détail dans le chapitre intitulé Méthodes d’échantillonnage.

Mesure des erreurs d’échantillonnage

Il existe des méthodes qui évaluent l’erreur d’échantillonnage pour les enquêtes portant sur un échantillon aléatoire. La variance d’échantillonnage est la mesure la plus couramment utilisée dans la quantification de l’erreur d’échantillonnage, et comme les autres méthodes, elle découle directement des méthodes d’échantillonnage et d’estimation utilisées dans l’enquête. (La variance d’échantillonnage est examinée plus en détail dans le chapitre intitulé Méthodes d’échantillonnage.)