Conseil consultatif canadien de la statistique

Le 12 décembre 2017, la Loi modifiant la Loi sur la statistique a reçu la sanction royale et a donné au gouvernement du Canada le pouvoir de mettre sur pied le Conseil consultatif canadien de la statistique.

La mise sur pied du Conseil consultatif canadien de la statistique est l'une des nombreuses initiatives qui appuieront la modernisation de Statistique Canada dans le but de fournir aux Canadiens des données opportunes de qualité supérieure et des renseignements dans une société fondée de plus en plus sur le numérique. Le Conseil renforcera l'indépendance et la pertinence du système statistique national, et se concentrera sur la qualité générale du système statistique du Canada.

Mandat

Le mandat du Conseil consiste à conseiller de façon transparente le ministre de l'Innovation, science et industrie et le statisticien en chef du Canada sur toute question que l'un ou l'autre aura adressée au Conseil à propos de la qualité générale du système statistique national. Les conseils peuvent se rapporter entre autres à la pertinence, à l'exactitude, à l'accessibilité et au caractère opportun de ses données.

Son mandat comprend aussi la publication d'un rapport annuel sur l'état du système statistique national. Ce faisant, le Conseil aidera Statistique Canada à atteindre son objectif principal de faire en sorte que les Canadiens et les administrations publiques continuent d'avoir accès à une source fiable de statistiques et de données pour répondre à leurs besoins en matière d'information tout en préservant les renseignements personnels et la confidentialité des données.

Rapports

Membres du Conseil

Statistique Canada est heureux d'accueillir les membres éminents qui ont accepté de siéger au Conseil, et est impatient d'obtenir leurs conseils et ceux du président sur des questions statistiques. Nous sommes aussi impatients de recevoir le rapport annuel du Conseil sur la qualité du système statistique du Canada et ses recommandations pour veiller à ce que ce système demeure indépendant, pertinent, robuste et adapté aux besoins des Canadiens.

Ces nominations ont été faites dans le cadre de la nouvelle approche du gouvernement du Canada concernant les nominations faites par le gouverneur en conseil. Cette approche privilégient des processus de sélection ouverts, transparents et fondés sur le mérite qui visent la parité entre les sexes et reflètent la diversité du Canada.
Les membres du Conseil ont été choisis pour leur expertise dans divers domaines relatifs au système statistique national, dont la confidentialité des données, les perspectives des utilisateurs de données, la technologie numérique et les connaissances générales sur les organismes statistiques.

Les membres se trouvent ci-dessous, et démontrent l'éventail des perspectives nécessaires pour veiller à ce que Statistique Canada demeure l'un des meilleurs organismes statistiques au monde.

Président, Dr. Howard Ramos

Président, Dr. Howard Ramos

Président

Professeur et directeur du département de sociologie à l'Université Western

Dr. Howard Ramos est professeur et directeur du département de sociologie à l'Université Western. Il étudie des questions de justice sociale et de changement social. Il a publié cinq livres et plus de 50 articles et chapitres sur les mouvements sociaux, les droits de la personne, les questions autochtones, la défense de l'environnement, la transformation urbaine, le développement économique et touristique, la technologie, l'ethnicité, la race, l'immigration, et l'équité, la diversité et l'inclusion dans le secteur de l'enseignement supérieur. M. Ramos a travaillé avec un grand nombre d'organismes de défense et d'organisations communautaires, et il a à cœur le transfert des connaissances et les politiques fondées sur des données probantes.

Annette Hester

Annette Hester

Membre du CCCS

Chef de HesterView inc.

Annette Hester dirige TheHesterView inc. et mise sur de nouvelles façons de travailler avec les données. Elle travaille avec les plus grands experts de différents domaines en vue d'assurer l'excellence en structuration des données et en visualisation des données.

Madame Hester a été membre du corps professoral du programme de MBA pour cadres en énergie mondiale de Haskayne de l'Université de Calgary, a servi en tant que conseillère principale de sous-ministre au gouvernement de l'Alberta et fut partie de l'équipe des politiques dans le cadre de la campagne à la direction de la première ministre Alison Redford du Parti progressiste-conservateur de l'Alberta. Madame Hester possède une vaste expérience de consultante pour le compte de grandes entreprises pétrolières, gazières et énergétiques en Amérique du Nord et en Amérique latine, ainsi que pour des organismes gouvernementaux dans plusieurs pays d'Amérique, principalement au Brésil et au Canada.

Madame Hester détient une maîtrise en économie et a écrit pour différentes institutions multilatérales, publications universitaires et groupes de réflexion.

Annette Hester

Benoit Dostie

Benoit Dostie

Membre du CCCS

Professeur titulaire au Département d’économie appliquée de HEC Montréal

Benoit Dostie est professeur titulaire au Département d’économie appliquée de HEC Montréal, affiliée à l’Université de Montréal, directeur académique du Centre interuniversitaire québécois de statistiques sociales (CIQSS) et membre du conseil d’administration du Réseau canadien des Centres de données de Recherche (RCCDR). Il est fellow à l’Institute for the Study of Labor (IZA) en Allemagne et fellow au Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), où il est responsable du Pôle CIRANO sur les impacts socioéconomiques de l’intelligence numérique, et chercheur principal pour le thème Innovation et transformation numérique.

Titulaire d’un doctorat en sciences économiques de l’université Cornell (2001), ses intérêts de recherche comprennent les modèles statistiques pour le couplage des données employeur-employé, les modèles de durée, le rendement du capital humain, la formation parrainée par l’entreprise, la productivité, le roulement et la redistribution de la main-d’œuvre. Ses travaux ont été publiés dans de nombreuses revues scientifiques, dont la Revue canadienne d’économique, la Journal of Econometrics, la IRL Review, Industrial Relations : A Journal of Economy and Society, la British Journal of Industrial Relations, la Journal of Economics and Management Strategy, la Journal of Human Capital, la Journal of Human Resources et la Journal of Business and Economic Statistics.

Benoit Dostie

David Chaundy

David Chaundy

Membre du CCCS

Président et chef de la direction, Conseil économique de l'Atlantique

David Chaundy a été nommé président et chef de la direction du Conseil économique de l'Atlantique en novembre 2018, après avoir été économiste et directeur de la recherche pendant de nombreuses années. Monsieur Chaundy a dirigé des projets de recherche portant sur une grande variété de sujets, y compris le commerce international et les chaînes de valeur mondiales, l'investissement international, l'immigration et les questions liées au marché du travail, les obstacles réglementaires au commerce entre les provinces et les politiques visant à promouvoir la croissance propre et l'expansion d'entreprises de technologies propres au Canada atlantique.

Monsieur Chaundy est membre du Conseil consultatif canadien de la statistique et du Groupe consultatif pancanadien des intervenants du Conseil de l'information sur le marché du travail. Il est vice-président de l'Association canadienne de science économique des affaires, directeur et ancien président de l'Atlantic Association of Applied Economists et directeur de l'Association d'économique du Canada Atlantique. Il détient un baccalauréat en économie de l'Université de Cambridge et une maîtrise en sciences en économie de l'Université de York, en Angleterre.

David Chaundy

Jan Kestle

Jan Kestle

Membre du CCCS

President and CEO, Environics Analytics

Jan Kestle est présidente et chef de la direction d'Environics Analytics (EA) et joue un rôle de premier plan dans le secteur de l'information commerciale. Au cours de sa carrière, elle a aidé des centaines de clients — dans des domaines allant de la finance au commerce de détail aux organisations à but non lucratif — à transformer les données et les résultats d'analyse en enseignements, stratégies et prises de position. Avant d'avoir fondé EA en 2003, madame Kestle était la présidente de Compusearch, considéré comme un pionnier dans le domaine de la distribution privée des données de Statistique Canada.

Madame Kestle a occupé le poste de coordonnatrice statistique de l'Ontario au Centre ontarien de la statistique, et a siégé au Conseil fédéral-provincial de la statistique. Elle a été membre du Conseil national de la statistique et est actuellement membre du conseil d'administration de l'Association canadienne du marketing, du conseil consultatif du doyen de Ted Rogers School of Management, du Conseil canadien des innovateurs et du conseil consultatif de Ryerson University School of Geography. Régulièrement invitée à prendre la parole lors de conférences, elle est titulaire d'un baccalauréat ès sciences en mathématiques appliquées de l'Université Western.

Anke Kessler 

Anke Kessler

Membre du CCCS

Présidente du Département d'économie de l'Université Simon Fraser 

Anke Kessler est professeure titulaire et actuellement présidente du Département d'économie de l'Université Simon Fraser (Burnaby, Colombie-Britannique). Elle est membre de l'Institut de recherche autochtone de l'Université Simon Fraser (SFU) et membre du conseil exécutif de l'Association canadienne d’économique. Auparavant, elle a été présidente du Comité des femmes économistes canadiennes et membre du Conseil des gouverneurs de l’Université Simon Fraser. 

Anke poursuit un programme de recherche actif à l'intersection de l'économie politique et de l'économie du développement, en mettant l'accent sur les liens entre les institutions, la gouvernance et le mieux-être. Ses travaux ont été publiés dans de nombreuses revues scientifiques, y compris le Journal of Political Economy, l'American Economic Review et la Review of Economic Studies. 

Originaire d'Allemagne, Anke a obtenu son diplôme de premier cycle à l'Université de Fribourg et a obtenu son doctorat de l'Université de Bonn. Elle a occupé un poste à l'Université de Bonn et des postes de professeure invitée aux universités d'Oslo et de Berkeley, avant de se joindre à l’Université Simon Fraser en 2003. 

Catherine Beaudry

Catherine Beaudry

Membre du CCCS

Département de mathématiques et de génie industriel à Polytechnique Montréal

Catherine Beaudry est professeure titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel à Polytechnique Montréal. Diplômée en génie électrique de Polytechnique Montréal et en sciences économiques de l'Université d'Oxford (maîtrise et doctorat), la professeure Beaudry est également titulaire d'une chaire de recherche du Canada (CRC) de niveau 1 (senior) en gestion et en économie de l'innovation en plus de diriger le Partenariat pour l'organisation de l'innovation et des nouvelles technologies (4POINT0). Elle est membre du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST), et chercheuse principale du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO). Reconnue pour ses contributions, la professeure Beaudry est membre de l'Académie des sciences sociales de la Société royale du Canada et a reçu le Prix Jacques-Rousseau décerné par l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) en 2022 et le Prix du pionnier du Centre sur les politiques scientifiques canadiennes (CPSC) pour les politiques d'innovation en 2023.

La professeure Beaudry se spécialise dans l'économie de l'innovation et son impact sur la performance des entreprises, ainsi que dans l'évaluation de la recherche et du système scientifique et de technologie. Ses principaux intérêts de recherche sont la collaboration et les mécanismes d’appui aux organisations publiques et privées au sein d’écosystèmes de savoir et d'innovation. Ses recherches visent à créer des modèles et des indicateurs d'analyse à plusieurs niveaux (organisations-écosystème-société) sur lesquels la gouvernance et les politiques publiques spécifiques aux écosystèmes d'innovation peuvent s’appuyer. Grâce à son approche multidisciplinaire, elle aborde de manière exhaustive la science, la technologie et le système d'innovation, brisant le compartimentage traditionnel dans le processus d'innovation.

Réunion

Communiqués et rapports précédents

Renseignements additionnels

Date de modification :